Podcasts france culture
Image 1: Le Feuilleton

Le Feuilleton

30 minutes d’espace de création radiophonique, de grandes adaptations d’oeuvres du patrimoine classique et contemporain pour mêler tous les métiers et les talents de la radio. Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.


Vous écoutez:

Choisissez un podcast dans la liste ci-dessous.

  • Podcast du mardi 02 juillet 2024 : "J'irai chercher Kafka" de Léa Veinstein 5/5 : Une lettre de moi en train de cheminer vers vous : durée : 00:28:45 - Le Feuilleton - Après cinquante ans de procès, l’ensemble des manuscrits de Kafka est rassemblé dans la Bibliothèque de Jérusalem. J’entre dans la salle des documents précieux, je les touche enfin. Ils auraient bien pu ne jamais se trouver entre mes mains.
  • Podcast du mardi 02 juillet 2024 : "J'irai chercher Kafka" de Léa Veinstein 4/5 : C’est pas Kafka, c’est une telenovela ! : durée : 00:28:44 - Le Feuilleton - À la mort de Max Brod, en 1968, les manuscrits de Kafka sont la propriété d’Esther Hoffe. Elle commence à les revendre, avec l’aide de sa fille Eva, hôtesse de l’air. Mais en ont-elles le droit ? Je rencontre les avocats des deux parties qui me racontent la saga des "procès-Kafka".
  • Podcast du mardi 02 juillet 2024 : "J'irai chercher Kafka" de Léa Veinstein 3/5 : Le billet de Monopoly : durée : 00:28:45 - Le Feuilleton - Après la guerre, Max a tenté de refaire sa vie à Tel Aviv. Il rencontre Esther Hoffe. Ils travaillent ensemble à l’édition des œuvres de Kafka, commencent une histoire d’amour et Brod lui lègue les manuscrits… Je suis à Tel Aviv.
  • Podcast du mardi 02 juillet 2024 : "J'irai chercher Kafka" de Léa Veinstein 2/5 : 20 rue Spinoza : durée : 00:28:47 - Le Feuilleton - Mars 1939 : Prague est envahie par les nazis. Max Brod prend le dernier train et s’enfuit vers Tel Aviv. Dans son unique valise : les manuscrits de Kafka. Je décide de suivre la trace de cette valise et de partir pour Tel Aviv.
  • Podcast du mardi 02 juillet 2024 : "J'irai chercher Kafka" de Léa Veinstein 1/5 : Les pointillés sur la carte : durée : 00:28:45 - Le Feuilleton - Juin 1924 : Franz Kafka s’éteint dans un sanatorium près de Vienne. Juste après les funérailles, son ami Max Brod trouve dans un tiroir chez ses parents deux billets à son nom : Kafka lui demande de détruire tous ses manuscrits. Il décide de faire l’inverse.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 20/20 : Les querelles d’Avignon : "L’accent pointu." : durée : 00:20:04 - Le Feuilleton - Avignon – scène de toutes les querelles, et dès l’origine, contrairement à ce que voudrait alléguer une légende restauratrice.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 19/20 : L’annulation du festival d’Avignon (2003) : "La forteresse de sable." : durée : 00:20:07 - Le Feuilleton - Une fois de plus, Avignon montre qu’il est un prisme dans lequel passe l’ensemble du théâtre public. Si celui-ci est atteint, Avignon le répercute au centuple. Jusqu’à s’empêcher d’exister.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 18/20 : Les paradoxes d’Avignon : mythologies contre mythologies : durée : 00:19:59 - Le Feuilleton - "Avignon fait parler." "Tout le monde pense quelque chose d’Avignon." "Avignon donne à penser quelque chose du monde." Ces trois propositions font entrer le Festival d’Avignon dans le registre des grandes mythologies culturelles modernes.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 17/20 : Les nuits d’Avignon : "Je ne peux vous assurer le silence d’Avignon." : durée : 00:19:55 - Le Feuilleton - Avignon, c’est d’abord une qualité de la nuit, cette prise de conscience que la nuit appartient à ceux qui s’en emparent. Le Festival interrompt le cycle régulier du temps, pour imposer le voile de l’exception nocturne.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 16/20 : Les lieux d’Avignon : durée : 00:20:00 - Le Feuilleton - Avignon, c’est d’abord un espace. Un site qui regorge d’espaces. Des lieux chargés d’histoire, qui semblaient attendre le théâtre pour se réveiller.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 15/20 : Les poètes à Avignon : un retour avant l’après : durée : 00:19:58 - Le Feuilleton - Alain Crombecque a su faire confiance "aux intuitions atypiques qui viennent de la simple disponibilité. Elles ne ressemblent pas forcément à la tradition, mais elles sont de la nature de ces hasards objectifs qui sont les lois cachées de la cité".
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 14/20 : Antoine Vitez, l’héritier après-coup. Les années Crombecque (1985-1992) : durée : 00:19:56 - Le Feuilleton - L’hypothèse de cet épisode est que l’héritier qui hérite le plus fortement de Vilar est celui que le père avait le plus explicitement désavoué. Antoine Vitez est incontestablement celui-là.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 13/20 : Les drames de la cour : "Et pourtant, je ne vois pas l’erreur." : durée : 00:19:54 - Le Feuilleton - On peut le dire d’une formule : "La cour d’honneur n’est pas faite pour accueillir le théâtre." En elle, il est toujours en sursis. Liberté provisoire que le public peut interrompre à tout moment. Quand il le veut. Et il l’a souvent voulu
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 12/20 : Les années Bernard Faivre d’Arcier, "Ceux qui reviennent au Festival, ne le reconnaissent pas." : durée : 00:19:50 - Le Feuilleton - Survivre avec la mythologie, et continuer d’écrire, édition après édition, pour que survive la mythologie. C’est ce paradoxe intenable que Bernard Faivre d’Arcier a su prolonger lors de ces deux mandats, de 1980 à 1984, puis de 1993 à 2003.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 11/20 : "Théâtre Ouvert" : le Festival dans le Festival : durée : 00:20:06 - Le Feuilleton - Quelques mois avant sa mort, Jean Vilar propose à Lucien et Micheline Attoun de bivouaquer dans le Festival, d’y installer une sorte de campement ouvert, susceptible d’accueillir les vents nouveaux de la littérature dramatique.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 10/20 : La mort de Jean Vilar : succession impossible : durée : 00:20:03 - Le Feuilleton - Quoiqu’on puisse penser des diverses séquences qui ont suivi la mort de Jean Vilar, on doit dire fermement cette chose : le rêve de Vilar, à défaut de prendre corps tout entier, n’a jamais été lâché.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 9/20 : L’après-68 : Avignon ne reconnaît plus son Festival : durée : 00:19:58 - Le Feuilleton - Après la violence de l’été 68, plus rien ne sera jamais plus comme avant. Le Festival entre dans une nouvelle phase de son développement. Même s’il perd sa nature des origines, de nouvelles perspectives, de nouveaux rêvent s’ouvrent en lui.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 8/20 : Le drame de 68 : cicatrices sensibles : durée : 00:19:59 - Le Feuilleton - Quand on évoque les événements de juillet 1968, les blessures sont rapidement ravivées, comme si le temps n’avait pas vraiment passé son baume.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 7/20 : Le drame de 68 : "Avignon 68 : d’oiseau, elle était devenue pintade… " : durée : 00:19:26 - Le Feuilleton - Les heurts de 1968 condensent en fait toutes les crispations d’une société qui ne sait déjà plus comment faire face aux contradictions qu’elle génère. Et le festival de Vilar devient la cible de tous les procès rapidement, scandaleusement, expédiés.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 6/20 : Nouvelles générations, possibles révolutions : " Où sont les fils prodigues ? " : durée : 00:19:42 - Le Feuilleton - Les artistes importants ont toujours été, jusqu’à ce jour, plébiscités par la scène avignonnaise. Même si elle attend toujours l’artiste héritier.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 5/20 : Les publics d’Avignon : "Le chemin du milieu ne mène pas au festival d’Avignon" : durée : 00:20:04 - Le Feuilleton - Avignon coïncide aujourd’hui avec théâtre populaire, rassembleur et fédérateur, alors que son histoire est jalonnée d’événements essentiels qui traduisent les divisions et les heurts d’un public à l’image du monde qu’il représente.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 4/20 : Les années TNP, premières crises : partir du sommet, partir au sommet : durée : 00:20:02 - Le Feuilleton - À Paris, comme à Avignon, le succès de Vilar irrite, tout comme cette austère radicalité qu’il ne modèrera jamais, comme l’eussent voulu les règles sociales de la comédie humaine.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 3/20 : Jean Vilar et les poètes de son temps : "Mais vous-même, n’avez-vous pas écrit une pièce ? " : durée : 00:20:05 - Le Feuilleton - Il est un fait biographique qui éclaire singulièrement la figure artistique de Jean Vilar, mais qui s’est toujours trouvé tenu dans l’ombre : Vilar a commencé son chemin d’artiste en écrivant du théâtre.
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 2/20 : Les acteurs d’Avignon : "Sois d’attaque face au peuple !" : durée : 00:20:03 - Le Feuilleton - Quand on fait le récit d’Avignon, il est une question dont on ne peut faire l’économie. Comment se fait-il que ce festival, non content de durer, va peu à peu transformer, façonner et programmer l’ensemble du champ théâtral de service public ?
  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : "Le Feuilleton d'Avignon" de Bruno Tackels 1/20 : Les années d’origine : "Il serait urgent que je vous voie" : durée : 00:19:57 - Le Feuilleton - Le festival d’Avignon fonctionne comme une mythologie moderne, un récit qui parle toujours des origines, sans que jamais celles-ci soient véritablement nommées et exposées…
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 9/9 : Prague. 13 novembre 1912 : durée : 00:05:56 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 8/9 : Septembre 1911 : durée : 00:05:08 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 7/9 : Janvier et février 1920 : durée : 00:06:44 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 6/9 : Décembre 1911 : durée : 00:05:26 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 5/9 : 19 septembre 1912 : durée : 00:05:07 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 4/9 : 21 juillet 1913 : durée : 00:05:31 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 3/9 : 9 octobre 1911 : durée : 00:06:22 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 2/9 : 18 novembre 1911 : durée : 00:04:20 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : Extraits du "Journal" et de la "Correspondance" de Franz Kafka 1/9 : 8 octobre 1917 : durée : 00:03:48 - Le Feuilleton -
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 10/10 : Le théâtre d’Oklahoma : durée : 00:18:49 - Le Feuilleton - Karl Rossmann est abandonné à son sort, sans soutien, sans espoir. Jusqu'au jour où il voit une affiche dans la rue: " Aujourd'hui, de six heures du matin à minuit, sur l'hippodrome de Clayton, on embauche du personnel pour le Théâtre d'Oklahoma ! "
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 9/10 : Adieu...Brunelda ! : durée : 00:19:45 - Le Feuilleton - Par pitié, Karl Rossmann reste avec Brunelda, qui de plus en plus grosse est incapable de prendre soin d’elle-même. Il est maintenant son seul domestique, mais il n'est pas rémunéré pour sa peine parce que Brunelda a dilapidé toute sa fortune.
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 8/10 : L'esclavage : durée : 00:18:04 - Le Feuilleton - Oui, trouver un emploi où il pourrait se faire un place, et pourquoi pas dans un bureau, assis à sa table à regarder par une fenêtre ouverte, sans le moindre souci, comme n'importe quel fonctionnaire ?
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 7/10 : Brunelda : durée : 00:19:04 - Le Feuilleton - Karl Rossmann, 17 ans, arrivé de Prague, est contraint de faire face à la réalité américaine. Il a perdu sa place de liftier à l'Hôtel Occidental. Il n'aurait jamais imaginé être licencié comme ça, si vite, alors que son service a été irréprochable.
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 6/10 : Robinson ! : durée : 00:19:50 - Le Feuilleton - Karl contemple sa tenue, de minables "vêtements qu'on n'ose porter qu'en Europe", il en a honte, et il prend place à côté de Robinson pour éviter de croiser les regards de ses anciens collègues de travail.
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 5/10 : L’Hôtel Occidental : durée : 00:19:28 - Le Feuilleton - Alors, journée assez chargée pour Karl Rossmann, étoile montante de l'Hôtel Occidental, dans la ville de Ramsès, dans l'Etat de New York, en Amérique, ville qu'on ne trouvera sur aucune carte.
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 4/10 : Sur la route de Ramsès ! : durée : 00:18:28 - Le Feuilleton - Le pont qui relie New York à Boston est suspendu tendrement au-dessus du fleuve Hudson, et tremble quand Karl cligne des yeux. Curieusement, il apparaît dépourvu de toute circulation, avec en dessous de lui le long ruban lisse de l'eau.
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 3/10 : La maison de campagne : durée : 00:20:33 - Le Feuilleton - Dans la limousine, Karl Rossmann s'appuie sur le bras que Pollunder passe autour de ses épaules. Le garçon ressent un bien-être extrême, en imaginant la sécurité de la maison de campagne qui l'attend, gardée par des chiens, entourée par des murs.
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 2/10 : L'oncle d'Amérique : durée : 00:21:03 - Le Feuilleton - Karl Rossmann a vraiment de la chance d'avoir un véritable "oncle d'Amérique" pour l'accueillir. Sinon, s'il avait débarqué dans le port de New York en minable immigrant allemand solitaire, on ne l'aurait pas laissé entrer aux Etats-Unis
  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : "L’Amérique" de Franz Kafka 1/10 : Le soutier : durée : 00:24:04 - Le Feuilleton - Karl Rossmann, garçon de dix-sept ans, Allemand de Prague en Bohème, entre dans le grand port de New York. Ses pauvres parents l'ont envoyé en Amérique parce que leur femme de chambre l'a séduit et a eu un enfant de lui.
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 10/10 : 22 juillet 1916 : durée : 00:02:53 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 9/10 : 21 février 1911 : durée : 00:00:48 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 8/10 : 26 octobre 1913 : durée : 00:02:28 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 7/10 : 22 novembre 1911 : durée : 00:02:03 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 6/10 : 28 janvier 1922 : durée : 00:03:11 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 5/10 : 21 août 1916 : durée : 00:00:27 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 4/10 : 27 mai 1914 : durée : 00:02:37 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 3/10 : Juillet 1914 : durée : 00:01:37 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 2/10 : 12 février 1922 : durée : 00:01:46 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Journal" de Franz Kafka 1/10 : 27 janvier 1922 : durée : 00:02:16 - Le Feuilleton - Extrait du "Journal" de Franz Kafka lu par Quentin Baillot
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 10/10 : L’exécution : durée : 00:22:03 - Le Feuilleton - "C'est la veille du trente et unième anniversaire de Joseph K, neuf heures du soir, exactement un an, jour pour jour, après son arrestation… "
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 9/10 : La cathédrale : durée : 00:24:13 - Le Feuilleton - Le verdict ne tombe pas d'un seul coup, c'est le procès qui se transforme, avec le temps, en verdict. 
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 8/10 : Le commerçant : durée : 00:22:24 - Le Feuilleton - Joseph K pense maintenant que l'avocat, comme tous les autres, veut lui voler son propre procès pour l'empêcher d'intervenir et qu'ainsi, un beau jour en son absence, le jugement sera rendu.
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 7/10 : Le peintre : durée : 00:22:49 - Le Feuilleton - Les étages sont vertigineusement hauts, et, le peintre habite une mansarde. En plus, l’air est vicié ici, l’escalier est très étroit et fermé des deux côtés par des murs.
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 6/10 : La banque : durée : 00:21:53 - Le Feuilleton - Un hiver gris et froid paralyse Joseph K, dans son bureau à la banque. Plus le temps avance, plus son procès lui échappe. Cette pensée le hante. Des mois et des mois se sont écoulés depuis le printemps de son arrestation, jour de son trentième anniversaire…
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 5/10 : L’avocat : durée : 00:24:36 - Le Feuilleton - « Jo-seph! Tu ne prends pas ce procès au sérieux. Veux-tu le perdre? Tu sais ce que ça veut dire, de perdre un procès? T'es rayé de la carte. Et ta famille sera humiliée. Ressaisis-toi, Joseph. Ton indolence m'effraye. »
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 4/10 : Le fouetteur : durée : 00:22:26 - Le Feuilleton - « Ici, dans un couloir du grenier, partout des cloisons faites de planches qui montent jusqu’au plafond. La lumière du jour entre à peine. Partout des gens assis à intervalles réguliers sur des bancs en bois de chaque côté du couloir. Ce sont, comme moi, des accusés. »
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 3/10 : Le greffe : durée : 00:23:27 - Le Feuilleton - La semaine suivante, K attend fébrilement une nouvelle convocation. Mais rien. Pourtant, le dimanche, il se rend de son plein gré au tribunal... pour la deuxième fois.
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 2/10 : Le tribunal : durée : 00:23:09 - Le Feuilleton - K ne connaît pas ce quartier, où le tribunal est censé se trouver. C'est la banlieue. Partout, des bâtisses pauvres, uniformes et grises, habitées par des pauvres gens, sans rien qui puisse ressembler à un tribunal.
  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : "Le Procès" de Franz Kafka 1/10 : L’arrestation : durée : 00:22:51 - Le Feuilleton - "Nos services ne traquent pas la culpabilité dans le cœur de la population, par contre, c'est la culpabilité qui nous cherche."
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 10/10 : Post Scriptum : durée : 00:29:17 - Le Feuilleton - "Réunies en avril 2022 pour discuter de l’avenir de leur livre sur la chute du Mur de Berlin, les Filles de l’Est ne purent parler que de la guerre en Ukraine. Il apparut alors évident qu’elles allaient écrire un post-scriptum à leur texte."
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 9/10 : "Women in arms" de Sonia Ristić : durée : 00:29:16 - Le Feuilleton - "La Yougoslavie s’est consumée tel un feu de paille dans une guerre fratricide. Comme si une sinistre prophétie voulait que ce soit le pays où l’utopie communiste avait été la plus aboutie qui disparaisse de la manière la plus violente."
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 8/10 : "Un jour, je mourrai dans une guerre nucléaire" de Katrina Kalda : durée : 00:29:17 - Le Feuilleton - "A posteriori seulement, je me demande ce que percevait de nous l’étranger venu de l’Ouest. Étions-nous, nous aussi, des pauvres qu’il s’agissait d’aider ? des habitants du mauvais côté de l’Histoire ? "
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 7/10 : "Le Paradis, c’était avant" de Lenka Horňáková-Civade : durée : 00:29:17 - Le Feuilleton - "Il est jouissif de dire à ses propres parents que leur vie était basée sur un immense mensonge, et il est terrible d’avoir raison."
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 6/10 : "Si je meurs, qu’on me plante ! "d’Irina Teodorescu : durée : 00:29:16 - Le Feuilleton - "Cette notion de territoire, le mien en plus, le groupe nominal "mon territoire", m’embête terriblement. Mais puisqu’il faut choisir, voici donc ma réponse : l’Europe."
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 5/10 : "Toujours prêts" d’Albena Dimitrova : durée : 00:29:16 - Le Feuilleton - "Je suis la fille d’un propagandiste collectiviste et d’une pédagogue bourgeoise. Ma mère rêvait d’un compte en banque, mon père, lui, œuvrait pour un monde d’égalité."
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 4/10 : "Nina" de Marina Skalova : durée : 00:29:15 - Le Feuilleton - "Immigrés russes à Paris, l’Hexagone que mes parents ne connaissaient que par les romans de Dumas ne tint pas ses promesses. Les Français étaient arrogants, leurs règles de politesse étaient tels des cerbères veillant sur des coquillages creux"
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 3/10 : "Nos temps passionnants" d’Andrea Salajova : durée : 00:29:16 - Le Feuilleton - "Ce Rideau de fer invisible, matérialisé par le mur de Berlin, je pensais sincèrement, quand j’avais quinze ans, qu’il nous avait été donné pour nous protéger des méchants impérialistes."
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 2/10 : "Un master en étonnement" de Grażyna Plebanek : durée : 00:29:19 - Le Feuilleton - "Polonaise ? Vous, les filles de l’Est, vous misez tout sur la sexualité. Ces jupes courtes, ce maquillage excessif ! "
  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : "Filles de l'Est, femmes à l'Ouest" 1/10 : "Écrivaines à couettes" de Sonia Ristić : durée : 00:29:19 - Le Feuilleton - Il ne viendrait à l’esprit de personne de présumer d’une grande parenté culturelle entre un romancier norvégien et un grec, par exemple. Pourquoi alors voulait-on à tout prix que des écrivaines estonienne et albanaise partagent les mêmes références ?
  • Podcast du vendredi 03 mai 2024 : Doruido, le premier manga audio 5/5 : Chasseurs de druides : durée : 00:32:48 - Le Feuilleton - L’Académie est proche, les druides touchent au but. Mais ils tombent dans une embuscade. Les chasseurs de druides réussissent à isoler Ayden. Le combat fait rage, Liv et Od’ sont en danger de mort et Cernunnos est sur le point de se libérer à nouveau.
  • Podcast du vendredi 03 mai 2024 : Doruido, le premier manga audio 4/5 : Le baiser de la banshee : durée : 00:30:42 - Le Feuilleton - Les druides passent par un village sinistre frappé d'une malédiction : un "fantôme" s’attaque à celles et ceux qui ont le malheur de s’aimer. Pour débusquer le monstre, il faut faire tomber les masques, et exprimer des sentiments encore inavoués…
  • Podcast du vendredi 03 mai 2024 : Doruido, le premier manga audio 3/5 : Cap sur Eirìnor ! : durée : 00:25:51 - Le Feuilleton - Une tempête contraint les apprentis druides à accoster sur l'île d'Eirìnor. Suivis par des chasseurs de druides qui veulent s'emparer d'Ayden et du démon qu’il abrite, ils apprennent qu’une créature dangereuse s’apprête à attaquer les habitants.
  • Podcast du vendredi 03 mai 2024 : Doruido, le premier manga audio 2/5 : L’auberge du bonheur : durée : 00:27:13 - Le Feuilleton - Ayden, Liv et Od' font route vers l’Académie des druides. Lorsque leur maître Tregòn s’absente, ils décident de faire escale dans une étrange auberge perdue au milieu de la forêt. Mais ils ignorent encore que ce lieu cache un terrible secret…
  • Podcast du vendredi 03 mai 2024 : Doruido, le premier manga audio 1/5 : "Ayden, je te rencontre enfin" : durée : 00:28:02 - Le Feuilleton - Ayden, orphelin de 14 ans, s’ennuie dans son village, quand deux jeunes druides viennent enquêter : un monstre sévit dans les parages. C’est le début d’un trio amical et de l’aventure pour Ayden qui ignore encore beaucoup de choses, surtout sur lui-même…
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 15/15 : Pauline de Théus : durée : 00:29:19 - Le Feuilleton - "Angelo écouta ces appels étranges auxquels tout le corps de Pauline répondait. Il était vide d'idées. Il eut seulement conscience que le soir tombait, qu'il était seul. Il venait brusquement de perdre espoir."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 14/15 : L'orage : durée : 00:28:30 - Le Feuilleton - "Le chemin les entraîna le long d'une combe. Les ondées, les grains, les lourdes averses se succédaient maintenant sans arrêt. Le ciel tout entier se drapait de nuées noires. Enfin, la pluie drue et continue se mit à tomber."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 13/15 : Un abri pour la nuit : durée : 00:28:52 - Le Feuilleton - "Cette énorme maison déserte et qui servait seulement de tambour à la pluie augmentait le sentiment de solitude. Angelo et Pauline entrèrent et choisirent deux chambres dont les portes se faisaient face."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 12/15 : La quarantaine de Vaumeilh : durée : 00:28:40 - Le Feuilleton - "Après avoir passé plus de vingt petites portes rondes qui trouaient l'épaisseur des murs, Angelo et la jeune femme furent conduits à une grille que la religieuse leur fit franchir et qu'elle ferma sur eux. Ils étaient pris."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 11/15 : La terre promise : durée : 00:28:37 - Le Feuilleton - "Angelo et Pauline aperçurent dans le lointain une large vallée sans fleuve mais verdoyante et avec une petite ville ronde au milieu de ses prés. « La terre promise », dit Angelo."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 10/15 : Hasard ou destin ? : durée : 00:27:32 - Le Feuilleton - "Parmi ces femmes huppées qui n'étaient pas poudrées depuis la veille et commençaient à se regarder la pointe des souliers, Angelo remarqua une jupe verte, courte et ronde sur des bottes qu'une cravache battait.
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 9/15 : Des nouvelles d'Italie : durée : 00:26:13 - Le Feuilleton - "Mon bel enfant, as-tu trouvé des chimères ? Le marin que tu m'as envoyé m'a dit que tu étais imprudent. Cela m'a rassurée. Sois toujours très imprudent, mon petit, c'est la seule façon d'avoir un peu de plaisir à vivre."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 8/15 : Retrouvailles : durée : 00:26:44 - Le Feuilleton - "En regardant en l'air, on voyait le noir des feuillages sur les étoiles. Un sentier montait à travers les rochers. Giuseppe habitait une belle hutte de roseaux devant la porte de laquelle brûlait un feu."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 7/15 : Un peu de paix dans le chaos : durée : 00:28:30 - Le Feuilleton - " Pauline avait écouté Angelo sans bouger d'une ligne. Cette fois le silence fut un tout petit peu plus long. Puis elle dit : "Vous devez avoir faim alors ? "
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 6/15 : Une rencontre : durée : 00:28:40 - Le Feuilleton - "Angelo enflamma sa mèche d'amadou. Une brusque raie d'or encadra une porte qui s'ouvrit. C'était une très jeune femme. Elle tenait un chandelier à trois branches à la hauteur d'un petit visage en fer de lance encadré de lourds cheveux bruns."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 5/15 : Les toits de Manosque : durée : 00:24:58 - Le Feuilleton - "La nuit était si chargée d'étoiles, elles étaient si ardemment embrasées qu'Angelo pouvait voir distinctement les toitures agencées les unes aux autres comme les plaques d'une armure. La lumière était d'acier noir."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 4/15 : Sur les routes : durée : 00:28:07 - Le Feuilleton - "Il devait être près de midi. Angelo avait faim et surtout soif. Il était très dangereux de manger des fruits ou même n'importe quoi dans des maisons ou des auberges. D'ailleurs, il n'y avait ni maison ni auberge en vue."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 3/15 : Quarantaine : durée : 00:26:31 - Le Feuilleton - "On conduisit Angelo dans une grange qui était pleine de gens de tout âge et de toute condition, assis tristement sur des malles ou à côté de paniers, de valises et de baluchons"
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 2/15 : Le choléra : durée : 00:29:01 - Le Feuilleton - "Angelo resta droit en selle quand son cheval fit brusquement de côté un saut de carpe en même temps qu'une grosse flaque de corbeaux s'envolant découvrit un corps en travers du chemin."
  • Podcast du lundi 29 avril 2024 : "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono 1/15 : Premiers pas en Provence : durée : 00:28:42 - Le Feuilleton - "Le soleil était haut ; il faisait très chaud mais il n'y avait pas de lumière violente. Elle était très blanche et tellement écrasée qu'elle semblait beurrer la terre avec un air épais. Depuis longtemps déjà Angelo montait à travers la forêt de chênes."
  • Podcast du lundi 22 avril 2024 : "Le voyage à Sakhaline" d'Anton Tchekhov 5/5 : Le diable seul le sait : durée : 00:28:42 - Le Feuilleton - Sakhaline est un lieu de souffrances intolérables. Seul l’être humain, qu’il soit libre ou asservi, est capable de souffrances pareilles.
  • Podcast du lundi 22 avril 2024 : "Le voyage à Sakhaline" d'Anton Tchekhov 4/5 : J’ai tout vu à Sakhaline : durée : 00:28:48 - Le Feuilleton - J’aurai passé deux mois à Sakhaline. J’ai pu voir tout. (...) je me suis démoli les nerfs et je me suis bien juré de ne (...) plus jamais aller à Sakhaline.
  • Podcast du lundi 22 avril 2024 : "Le voyage à Sakhaline" d'Anton Tchekhov 3/5 : L’amour est une région bien intéressante : durée : 00:28:48 - Le Feuilleton - Originale en diable. [La région] grouille d’une vie dont on n’a même pas une idée en Europe. Cela me fait penser aux récits sur la vie américaine
  • Podcast du lundi 22 avril 2024 : "Le voyage à Sakhaline" d'Anton Tchekhov 2/5 : Sur la grand-route : durée : 00:28:43 - Le Feuilleton - Le "trakt" sibérien, c’est la route la plus longue du monde, ruban de civilisation que remettent en cause chaque printemps le dégel, les pluies et la boue.
  • Podcast du lundi 22 avril 2024 : "Le voyage à Sakhaline" d'Anton Tchekhov 1/5 : Un manteau de cuir, un revolver et un grand couteau pour couper le saucisson et chasser le tigre : durée : 00:28:44 - Le Feuilleton - Je passe mes journées à lire et à prendre des notes. Il y a dans ma tête, comme sur le papier, rien d’autre que Sakhaline. C’est une folie. Mania Sachalinosa
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 10/10 : Plus blanc que blanc : durée : 00:28:40 - Le Feuilleton - Tandis que Horst Wächter et sa mère Charlotte ont toujours été convaincus de la mort par empoisonnement d’Otto, Philippe Sands va chercher à étayer cette thèse en interrogeant une anthropologue biologique spécialisée dans les empoisonnements
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 9/10 : Agents doubles et doubles vies : durée : 00:27:20 - Le Feuilleton - Un homme a recruté ces anciens nazis, il s’agit de Thomas Lucid, un Américain qui a participé à la création de la CIA. Or, au cours de son enquête, Philippe Sands va mettre au jour d’incroyables coïncidences concernant Karl Hass et Thomas Lucid…
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 8/10 : Rome, nid d'espions ? : durée : 00:27:46 - Le Feuilleton - Le "vieux camarade" d’Otto Wächter avec lequel il a déjeuné peu avant sa mort, Karl Hass, était-il un agent double à la solde des Soviétiques et des Américains ?
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 7/10 : Mort au Vatican : durée : 00:28:00 - Le Feuilleton - Philippe Sands parvient à établir que Monseigneur Hudal, qui a accueilli Otto Wächter à Rome, était le pivot d’une filière d’exfiltration de nazis vers l’Amérique du Sud, mais pas seulement.
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 6/10 : John Le Carré à la rescousse : durée : 00:27:20 - Le Feuilleton - Otto Wächter tombe malade début juillet, après un déjeuner chez un mystérieux ami près de Rome et meurt quelques jours plus tard, le corps entièrement noirci. Pour savoir s’il aurait pu être assassiné, Philippe Sands fait appel à John Le Carré, qui fut espion à cette époque.
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 5/10 : Un fugitif à Cinecitta : durée : 00:27:34 - Le Feuilleton - En avril 1949, Otto Wächter arrive à la gare de Rome sous un faux nom et sans un sou. Grâce à l’appui de Monseigneur Hudal, il prépare son exfiltration en Amérique du Sud.
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 4/10 : Deux nazis en haute montagne : durée : 00:27:10 - Le Feuilleton - A la fin de la guerre, Otto Wächter se cache pendant trois ans dans les montagnes autrichiennes pour échapper à ceux qui sont alors à ses trousses. Sa femme vient régulièrement le ravitailler et ni l’un ni l’autre ne sont jamais inquiétés.
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 3/10 : La grande Rafle : durée : 00:28:40 - Le Feuilleton - Au fil de son enquête, Philippe Sands trouve les traces administratives des responsabilités d’Otto Wächter dans l’extermination de la famille de son grand-père Léon Buchholz en 1942.
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 2/10 : Des jeunes gens de bonne famille : durée : 00:28:45 - Le Feuilleton - Grâce aux archives de la famille Wächter que lui a confiées Horst, Philippe Sands peut reconstituer pour partie la vie d’Otto Wächter et celle de sa femme, Charlotte, de leurs années de jeunesse jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.
  • Podcast du lundi 08 avril 2024 : "La Filière" de Philippe Sands 1/10 : Un château en Autriche : durée : 00:27:14 - Le Feuilleton - Philippe Sands a rencontré Horst Wächter, le fils d’un officier nazi, Otto Wächter, alors qu’il écrivait un livre sur Nuremberg. Il se rend chez lui, à Hagenberg près de Vienne, parce que Horst a accepté de lui confier ses archives familiales…
  • Podcast du mardi 24 ao?t 2010 : Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France : Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France
Podcasts france culture
2917 vues

A voir dans la categorie Podcasts

Quelques podcasts en rapport avec "Le Feuilleton":