Podcasts france culture
Image 1: Samedi noir

Samedi noir

Fictions ayant vocation à nous émouvoir, nous divertir, nous intriguer Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.


Vous écoutez:

Choisissez un podcast dans la liste ci-dessous.

  • Podcast du samedi 02 juillet 2022 : "L’échange des princesses" de Chantal Thomas : durée : 01:01:02 - Fictions / Samedi noir - par : Blandine Masson - Extraits du roman lus par Natalie Dessay. - invités : Natalie Dessay Soprano (Lyon, 1965-)
  • Podcast du samedi 25 juin 2022 : "Les Contes du whisky" de Jean Ray (partie 2) : durée : 00:58:13 - Fictions / Samedi noir - par : Blandine Masson - Le recueil Les Contes du whisky connaît dès sa parution un formidable engouement, aussi bien critique que public. Deux mois après sa sortie, l'ouvrage s'est déjà vendu à quinze mille exemplaires, et Gérard Harry, critique littéraire du Figaro voit en Jean Ray un " Edgar Poe belge ", formule que reprendra Maurice Renard. Il est vrai que Jean Ray se situe dans la lignée du maître américain de l'étrange, mais ses nouvelles témoignent d'un réalisme cru. Jean Ray écrit dans la langue des marins, à la fois âpre et poétique. Celle des docks, des tavernes et maisons de passe. Chez lui, la terreur est au bout de la rue. Le brouillard aux vapeurs d'alcools forts, fait tanguer le quidam, marin en goguette ou simple bourgeois. Un pas de côté et il chavire dans un autre plan d'existence. Quantité de récits en témoignent, que pêche l'écrivain à la taverne du Site enchanteur. Dans l'atmosphère enfumée de tabac fort, quand coulent le genièvre ou l'or tiède du whisky, au bruit d'un verre qui se casse avec un rire de fille, les langues se délient en français et néerlandais. Agrippé au comptoir comme à la barre d'un vaisseau, on évoque les " douloureuses amies des ports ", ces filles de rien qui sont tout, et le " mouvement de vie dans l'ombre " qui s'empare d'un promeneur solitaire ou de l'équipage d'un clipper. Lire ou écouter Jean Ray, c'est l'assurance de partir dans l'ailleurs qui n'est jamais bien loin, sans garantie d'en revenir.
  • Podcast du samedi 18 juin 2022 : "Les Contes du whisky" de Jean Ray (partie 1) : durée : 00:58:12 - Fictions / Samedi noir - par : Blandine Masson - Le recueil Les Contes du whisky connaît dès sa parution un formidable engouement, aussi bien critique que public. Deux mois après sa sortie, l'ouvrage s'est déjà vendu à quinze mille exemplaires, et Gérard Harry, critique littéraire du Figaro voit en Jean Ray un " Edgar Poe belge ", formule que reprendra Maurice Renard. Il est vrai que Jean Ray se situe dans la lignée du maître américain de l'étrange, mais ses nouvelles témoignent d'un réalisme cru. Jean Ray écrit dans la langue des marins, à la fois âpre et poétique. Celle des docks, des tavernes et maisons de passe. Chez lui, la terreur est au bout de la rue. Le brouillard aux vapeurs d'alcools forts, fait tanguer le quidam, marin en goguette ou simple bourgeois. Un pas de côté et il chavire dans un autre plan d'existence. Quantité de récits en témoignent, que pêche l'écrivain à la taverne du Site enchanteur. Dans l'atmosphère enfumée de tabac fort, quand coulent le genièvre ou l'or tiède du whisky, au bruit d'un verre qui se casse avec un rire de fille, les langues se délient en français et néerlandais. Agrippé au comptoir comme à la barre d'un vaisseau, on évoque les " douloureuses amies des ports ", ces filles de rien qui sont tout, et le " mouvement de vie dans l'ombre " qui s'empare d'un promeneur solitaire ou de l'équipage d'un clipper. Lire ou écouter Jean Ray, c'est l'assurance de partir dans l'ailleurs qui n'est jamais bien loin, sans garantie d'en revenir.
  • Podcast du samedi 11 juin 2022 : "Notre Dame de Paris" de Victor Hugo : durée : 00:56:59 - Fictions / Samedi noir - par : Blandine Masson - Sous la silhouette noire et colossale de la cathédrale, Esméralda danse et ensorcelle le tendre et difforme Quasimodo, sonneur de cloches de son état…
  • Podcast du samedi 04 juin 2022 : "Soudain Romy Schneider" de Guillaume Poix : durée : 00:57:44 - Fictions / Samedi noir - par : Blandine Masson - Je m’appelle Romy Schneider en français Romy Schneider et j’aimerais bien devenir une grande actrice.
  • Podcast du mardi 24 août 2010 : Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France : Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France
Podcasts france culture
1634 vues

A voir dans la categorie Podcasts