Podcasts europe1
Image 1: Les Recits extraordinaires de Pierre Bellemare

Les Récits extraordinaires de Pierre Bellemare

Pierre Bellemare comme vous ne l’avez jamais entendu ! C’est la promesse de ce nouveau podcast imaginé à partir des archives exceptionnelles du Service Patrimoine Sonore d’Europe 1. Affaires criminelles, true crime, crimes, enquêtes : Pierre Bellemare est le pionnier des grands conteurs de récits radiophoniques. Dans les années 70, cette voix culte d’Europe 1 a tenu en haleine les auditeurs avec ses histoires extraordinaires. Des histoires vraies de crimes en tout genre, crapuleux, familiaux, inexpliqués nous campent des personnages effrayants, bizarres ou fous. Des phrases à couper le souffle, des silences lourds de suspense, un univers de polar saisissant et puissant. Avec un son remasterisé et un habillage modernisé, plongez ou replongez dans les grands récits extraordinaires de Pierre Bellemare.


Vous écoutez:

Choisissez un podcast dans la liste ci-dessous.

  • Podcast du jeudi 18 juillet 2024 : Le meurtrier du château de Chamblas :

    En 1835 Louis Vilhardin de Marcellange épouse Théodora de La Roche-Négly de Chamblas. Une union qui permet au jeune marié de s’élever dans une famille plus fortunée que la sienne. Mais après la naissance de leurs deux enfants, Théodora demande une séparation de biens. Louis refuse d’être chassé du terrain de Chamblas. Ce qui installe une grande tension entre lui et sa belle-famille.

    Finalement, en 1840, il décide de quitter le domaine. Mais la veille de son départ, il est assassiné d'un coup de fusil… Quatre procès s’ouvrent alors pour condamner le mystérieux coupable. Un responsable est enfin trouvé et il est condamné à mort. 

    Mais cet homme est-il le véritable assassin ? 

    Pierre Bellemare raconte cette triste histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

     

     

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Raphaëlle Mariatte 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du lundi 15 juillet 2024 : L’assassinat du producteur :

    À première vue, il s’agit d’un suicide. Georges, un producteur de cinéma mondialement connu, est retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel. À côté de son corps se trouve un verre avec des médicaments ainsi que son testament. Mais en interrogeant l’entourage du défunt, le commissaire chargé d’enquête s'aperçoit qu’il s’agirait peut-être d’un crime. Il en est persuadé : sa mort aurait pu être évitée. 

    Derrière l’image du célèbre producteur se cachait en réalité un autre homme. Sa richesse ne lui a apporté que des problèmes. Ses proches étaient-ils au courant de sa véritable situation ? Quels étaient ses secrets ? 

    Pierre Bellemare raconte cette mythique histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

     

     

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Raphaëlle Mariatte 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du dimanche 14 juillet 2024 : [REDIFF] Le meurtrier sous hypnose :

    Dans les années 70, la voix légendaire de Pierre Bellemare captive les auditeurs avec une affaire criminelle aussi fascinante que terrifiante. Deux hommes aux personnalités radicalement opposées, Cho Nielsen et Pâle Ardrup, se rencontrent en prison et nouent une relation malsaine, où l'un domine totalement l'autre. Lorsque Ardrup commet un hold-up sanglant, la police enquête sur le rôle qu'aurait joué Nielsen, l'accusant d'avoir hypnotisé son complice pour le manipuler. S'ensuit un procès retentissant qui divise l'opinion publique et déchaîne les débats passionnés des psychiatres. Entre accusation d'hypnose et quête de la vérité, cette affaire criminelle extraordinaire vous tiendra en haleine jusqu'à son épilogue tragique. 🕵️‍♂️

  • Podcast du dimanche 14 juillet 2024 : [REDIFF] La vraie Thérèse Raquin :

    Une voiture accidentée dans le bois de Vincennes, un cadavre et un suspect. Mais l'enquête se révèle bien plus complexe qu'il n'y paraît. Des indices troublants, des témoignages contradictoires et un criminel énigmatique aux multiples facettes. Suivez les policiers dans leurs investigations minutieuses pour tenter de percer les secrets de ce drame mystérieux. Qui est vraiment la victime ? Qui est le véritable assassin ? Les explications officielles sont-elles suffisantes ? Plongez dans les méandres de cette affaire criminelle captivante, riche en rebondissements. 🕵️‍♂️

  • Podcast du samedi 13 juillet 2024 : [REDIFF] Il est énervant Émile :

    Joseph-Émile Piton, un homme obsédé par l'honnêteté et la justice, se retrouve malgré lui au cœur d'un conflit l'opposant à son propriétaire. Lassé d'être méprisé et trahi par un système judiciaire qui ne semble pas lui donner raison, Piton sombre dans la folie et commet un geste irréparable.

    Découvrez l'incroyable histoire de cet homme ordinaire devenu justicier à sa manière, dans un épisode captivant des Récits extraordinaires de Pierre Bellemare. Entre faits réels et analyse psychologique, plongez dans les méandres d'un esprit tourmenté par la soif de vérité et de reconnaissance.

    Avec ses détails saisissants et son ambiance de polar, cet épisode vous tiendra en haleine du début à la fin. Préparez-vous à être saisi par le drame de Piton, un homme qui a tout perdu en voulant simplement faire triompher son sens de l'honnêteté.

  • Podcast du samedi 13 juillet 2024 : [REDIFF] Le couteau de poche :

    Dans cet épisode, Pierre Bellemare nous entraîne dans une sombre affaire de parricide. Paul, un jeune homme passionné d'art et de musique, est accusé d'avoir tué son père d'un coup de carabine. Selon sa version, il aurait agi pour protéger sa mère, victime des violences de son mari. Mais le juge d'instruction découvre peu à peu que la vérité est plus complexe, impliquant une sombre machination ourdie par la mère et le fils.

    Derrière ce drame familial se cache une histoire de rivalité et de convoitise autour de l'héritage de la maison. Le couteau de poche, cadeau de la première communion de Paul, devient le symbole tragique d'un meurtre prémédité. Le jeune homme, sous l'emprise de sa mère manipulatrice, se laisse entraîner dans un mensonge mortel.

    À travers ce récit poignant, Pierre Bellemare nous plonge dans les méandres d'une enquête fascinante, mêlant les témoignages et les indices pour dévoiler la vérité. Que s'est-il réellement passé cette funeste soirée ? Découvrez les secrets d'une famille dysfonctionnelle et le destin tragique d'un jeune homme pris au piège de ses propres démons.

  • Podcast du jeudi 11 juillet 2024 : Kaspar Hauser : le mystérieux orphelin de Nuremberg :

    À l’aube du 26 mai 1828, à Nuremberg, deux hommes découvrent un mystérieux adolescent de 16 ans dans la rue. Son nom est Kaspar Hauser. Le jeune garçon erre seul depuis toutes ces années, sans éducation et ainsi, à l’intellect d’un jeune enfant.

    Très vite, une quête est menée pour découvrir sa véritable identité. 

    L’origine de ce mystérieux inconnu est devenue l’énigme du XIXème siècle. Une thèse est même lancée jusqu’en Europe. On suppose qu’il serait l’héritier de la famille princière de Bade et qu’il serait le fils de la cousine de Joséphine, la femme de Napoléon. 

    En octobre et en avril 1829, Kaspar est victime de plusieurs agressions. Des enquêtes sont menées mais aucun élément n’en ressort… Rapidement, le jeune garçon devient une véritable bête curieuse, une attraction pour les femmes. Tout le monde parle de lui comme une légende.

    En 1833 Kaspar Hauser subit à nouveau une agression, bien plus violente cette fois. Un drame qui pourrait enfin révéler sa véritable identité… 

    Pierre Bellemare raconte cette histoire légendaire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

     

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Raphaëlle Mariatte 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du lundi 08 juillet 2024 : Le cadavre ressuscité :

    En 1707, Clémence fait la rencontre du capitaine Georges de Garand. À seulement 16 ans, la fille unique du président du parlement vit le grand amour pour la toute première fois. Mais avant même que les deux amants soient officiellement unis, Georges est envoyé en mission pour les Indes. Pendant deux ans, Clémence attend le retour de son futur mari, en vain. Elle doit se faire à l’idée, Georges ne reviendra pas. Sous les conseils de son père, la jeune femme se marie alors à un bon parti, M. Bouissieu. 

    Le 14 octobre 1711, le capitaine Georges de Garand rentre, comme par miracle, de son terrible périple. Une seule idée règne dans la tête de l’homme meurtrie : retrouver sa tendre Clémence. Mais les obsèques de la jeune épouse, désormais mère, ont eu lieu il y a quelques heures. Georges ne peut l’envisager. Il ordonne au fossoyeur de sortir immédiatement le cercueil de terre !

    Là, dans la bière au linceul blanc, le corps de Clémence semble comme endormi. Le capitaine Georges pose ses lèvres sur le cadavre froid. Le corps reprend vie…

    Pierre Bellemare raconte cette extraordinaire histoire publiée dans la Gazette des tribunaux dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production et édition : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 04 juillet 2024 : Le vol du diamant rose :

    Arsène Lupin n’a qu’à bien se tenir ! Dans cet épisode, Pierre Bellemare raconte une histoire de vol. En 1926, le diamant rose du château de Chantilly, aussi appelé est subtilisé…

    Les deux voleurs, pourtant d’une maladresse d’amateur, sont parvenus à entrer dans le domaine, de nuit, à l’aide de cordes et d’échelles. Leur manque de préparation rendrait presque la situation cocasse, du moins s’ils n’étaient pas parvenus à s’échapper avec de nombreux bijoux de la collection, dont le fameux diamant rose…

    La police se jette à leurs trousses, sans succès. Mais c’est une succession de coups de chance, légèrement poussés par le laxisme des deux malfaiteurs, qui fera réapparaître l’objet de toutes les convoitises dans la chambre d’un hôtel parisien…

    Découvrez comment la police est parvenue à retrouver la trace des malfrats et à boucler cette enquête grâce à un piège bien ficelé, en écoutant Pierre Bellemare raconter cette histoire. À retrouver dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Hugo Maze-Dit-Mieusement 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©               pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du lundi 01 juillet 2024 : Les empoisonneurs de St-Siméon :

    Cette terrible affaire datée de 1899 est celle d’un double meurtre qui se déroule dans le village de Saint-Siméon, dans l’Orléanais. Dans le château de monsieur Chapuis, les intrigues prolifèrent entre les servants…

    Le jardinier Maurice P. est marié à une certaine Catherine, la fille de la lingère. Cela n’empêche pas le jeune homme d’entretenir une relation secrète avec une servante du châtelain, Louise. Rapidement, la jeune Louise, qui n’a même pas vingt ans, songe à briser le mariage de son amant. Le poison fera l’affaire.

    D’ailleurs, cette situation très spécifique ne serait-elle pas l’occasion parfaite pour se débarrasser de son père ? Un homme sinistre qui lui fait subir l’inceste depuis l’enfance et qui l’aurait sans doute empêché de vivre sa romance avec le jardinier.

    Pour connaître le dénouement de ce récit, écoutez Pierre Bellemare raconter cette histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Hugo Maze-Dit-Mieusement 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©             pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du jeudi 27 juin 2024 : L’erreur fatale :

    Comment l’amour peut-il mener à la mort ? C’est la question qu’on se pose face à l’histoire d’Alfred et Raymonde. Cette histoire commence en 1930, dans un village du nord de la France. Ces deux amants, jeunes et a priori insouciants, veulent seulement vivre leur amourette d’adolescents en paix. Mais le père de Raymonde ne l’entend pas ainsi. Le vieux forgeron voit d’un mauvais œil ce jeune homme malingre et rêveur…

    Il comprend qu’il a peut-être commis une erreur en rejetant furieusement son amant, venu lui quémander sa main, lorsque celui-ci tire dans le ventre de la jeune fille de colère et tente de se suicider.

    Les deux amants survivent, même si le jeune homme est dorénavant aveugle suite à sa tentative. Cette histoire aurait pu s’arrêter là, mais la jeune Raymonde décide de prendre la défense de son bien-aimé au procès. Elle prétexte qu’il a déjà payé, maintenant qu’il est handicapé à vie. Ils reprennent d’ailleurs contact, au grand désespoir de son père. 

    Était-ce également la bonne décision pour la jeune Raymonde…?

    Quelles raisons ont finalement conduit Alfred à commettre un tel acte ? Pour le savoir, écoutez Pierre Bellemare raconter cette histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Hugo Maze-Dit-Mieusement 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©           pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du lundi 24 juin 2024 : Eichmann : la traque d’un nazi :

    En 1960, Ricardo Klement est enlevé par un groupe d’hommes dans le quartier ouvrier de Buenos Aires. La situation, qui pourrait à priori être classée comme un simple fait divers, cache une vérité bien plus terrifiante… 

    Ces hommes sont en réalité des agents du Mossad, les services secrets israéliens. Ces derniers sont prêts à tout pour ramener sur la terre promise l’ancien nazi Adolf Eichmann, réelle identité de Ricardo Klement. 

    C’est sa carrière au sein de l’armée allemande qui lui a permis d’intégrer les SS, et de gravir les échelons jusqu’à devenir une figure importante de la Shoah. Il est donc logique qu’après la chute du Reich, à l’origine de sa fuite en Argentine en 1948, il soit pourchassé sans relâche par l’Etat hébreux…

    C’est en le faisant passer pour un malade placé sous sédatif que le commando israélien quitte le pays au nez et à la barbe des Argentins. Il aurait été plus facile de le tuer, mais cette opération illégale avait pour seul but de juger publiquement le criminel de guerre….

    Écoutez Pierre Bellemare faire le récit de cette traque dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Hugo Maze-Dit-Mieusement 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©         pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du jeudi 20 juin 2024 : Le lieutenant assassin :

    Moustache brune effilée, cheveux taillés courts, visage au teint pâle… Louis Anastay est un jeune officier du régiment de Lyon. 

    Le 11 décembre 1891, au 42 du boulevard du Temple dans le onzième arrondissement de Paris, la baronne Dellard est assassinée à son domicile. Son employée de maison a, elle aussi, la gorge tranchée. Le criminel s’est enfui mais une arme est retrouvée. C’est un couteau marqué FM, fabriqué dans la région lyonnaise… Louis Anastay est suspecté, il a séjourné à Paris récemment. D’ailleurs, l’appartement de la victime a été pillé, les raisons du crime sont financières et le jeune lieutenant est criblé de dettes… Pourtant, Louis Anastay a un alibi. Il se trouvait à l’heure du crime chez des amis. Il était 16 heures. D’ailleurs, il faisait déjà étrangement nuit… Pierre Bellemare raconte cette terrible histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production et édition : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©           pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du lundi 17 juin 2024 : La vengeance de l'artiste :

    Le 27 octobre 1952 à 18h30, d'immenses flammes jaillissent tout à coup du toit du théâtre municipal de la ville de Nîmes. La police ouvre une enquête : cet incendie est criminel ! Mais les inspecteurs sont confrontés à de nombreuses pistes et témoignages contradictoires… Qui a bien pu mettre volontairement le feu à ce bâtiment emblématique ? Un jour, une lettre anonyme arrive au commissariat. Elle dénonce une certaine Eva Closset. Une cantatrice qui, après de nombreux échecs dans sa carrière, n’exerce plus… Aurait-elle mis le feu au théâtre par vengeance ? Mais la chanteuse a un alibi… Et ces dernières années, elle a placé tous ses espoirs artistiques sur son fils adoptif : un chanteur aux capacités qui pourtant, laissent à désirer… 

    Pierre Bellemare raconte cette histoire légendaire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production et édition : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©         pour accompagner la création de ce contenu écrit.

     

  • Podcast du jeudi 13 juin 2024 : Joseph Vacher, le tueur de bergers :

    Le 19 mai 1894, Eugénie Delomme est retrouvée morte dans un fossé, dans l’Isère. Elle à la gorge tranchée et une croix sanglante sur la poitrine. Elle a été violée.

    Le coupable est Joseph Vacher, aussi surnommé "le tueur de bergers" car entre 1894 et 1897, l’homme et son chapeau en peau de lapin a fait de nombreuses victimes dans le sud-est de la France. Lors de son arrestation en cette année 1897, le vagabond avoue 18 meurtres rituels similaires ayant eu lieu dans la région. Il s’explique à la police en disant être un pauvre homme, malade et rejeté par la société …

    Pour Joseph Vacher, tout commence alors qu’il est à l’armée. Il s’éprend de Louise, une jeune femme qu’il rencontre à Baume-les-Dames pendant ses jours de permission. Elle se lasse vite de lui, ce qui le rend fou, littéralement. Face à son désintérêt grandissant, il lui tire dessus à quatre reprises, puis se tire une balle dans la tête. Pourtant, aucun des deux ne meurt, mais Joseph Vacher est envoyé à l’asile quelque temps. Sa sortie marque le début de son errance meurtrière…

    Pierre Bellemare raconte cette tragique histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Hugo Maze-Dit-Mieusement 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©         pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du lundi 10 juin 2024 : La malle maudite :

    En septembre 1929, à la gare de Lille, une malle en provenance de Paris attend son destinataire. Les employés alertés par l’odeur pestilentielle qu’elle dégage y découvrent un homme ligoté, visiblement mort.

    Fréderic Rigaudin, comptable, est identifié sans grandes difficultés. Plusieurs indices semblent rapidement désigner un suspect : Michel Almazoff, tailleur en faillite. L’homme sera emprisonné 6 mois, avant de malgré tout bénéficier d’un non-lieu. Pour cause, les erreurs policières se multiplient, et l’affaire Almazoff devient un sujet de débat politique entre les parlementaires.

    Le mystère reste complet… D’autant plus que la mère de Fréderic Rigaudin a été retrouvée étranglée 4 mois auparavant chez elle, à Paris. Le comptable s’était d’ailleurs confié à un ami : « Ils ont tué ma mère pour la voler. Quand ils n’auront plus d’argent, ils recommenceront… »

    De qui pouvait-il bien parler ? Pour le savoir, écoutez Pierre Bellemare faire le récit de cette terrible histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits : 

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud 

    Production : Lisa Soster 

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus 

    Rédaction : Hugo Maze-Dit-Mieusement 

    Promotion et distribution : Marie Corpet 

    Création du visuel : Sidonie Mangin  

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©       pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du jeudi 06 juin 2024 : La momie :

    Issue d’un milieu difficile duquel elle a fugué à onze ans, Sissi a dû apprendre à survivre dans la France de l’Occupation. Après un larcin sur un officier allemand qui tourne mal, elle est prise pour une espionne, et atterrit dans le camp de Ravensbrück. 

    A la Libération, elle retrouve Paris. La vie y est toujours morose même si Sissi s’est désormais trouvé un nouvel amant, Mehdi. Ensemble, ils vivent dans l’hôtel géré par leur amie Jeanne ainsi que sa petite nièce, Danielle. 

    Mais en 1951, son amie Jeanne disparaît mystérieusement. Les mois passent et sa jeune nièce comprend que quelque chose se trame. D’autant plus que le jour de la disparition, elle aperçoit à la cave ce qu’elle décrit comme une vague masse blanche au sol qu’elle distingue dans la pénombre … 

    Sissi est accusée d’avoir tué son amie. Elle se battra afin d’éviter une nouvelle fois l’enfermement qu’elle a connu dans un camp de concentration… 

    Pierre Bellemare raconte cette terrible histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Lisa Soster

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction : Hugo Maze-Dit-Mieusement

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©       pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du lundi 03 juin 2024 : Jack l'éventreur :

    Dans le quartier Est de Londres, le 1er septembre 1888, une femme prostituée est assassinée en pleine rue. Sa gorge est tranchée et son corps est éventré. Quelques jours plus tard, la police découvre une nouvelle femme, victime du même mode opératoire. Puis une autre encore. Plus les jours passent et plus le nombre de prostituées assassinées dans des conditions inhumaines augmente. Tout le quartier est menacé. On dit que l'assassin porte un tablier de cuir. Est-ce un cordonnier ? Pourtant, ces crimes requièrent une forte connaissance de l’anatomie et même une pratique chirurgicale… Cela ne peut pas être quelqu'un de cette banlieue de Londres. Mais ce meurtrier semble cependant très bien connaître tous les recoins de la zone… La police est accusée d’incompétence ! Un jour, une lettre arrive au commissariat. Et elle est signée : "Jack l’éventreur"… 

    Pierre Bellemare raconte cette célèbre histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

     

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Lisa Soster

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©       pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du jeudi 30 mai 2024 : Esprit es-tu là ? :

    Au début du XXème siècle, à Copenhague au Danemark, une secte religieuse basée sur le spiritisme voit le jour. En 1926, Karl, 17 ans, est introduit dans cette communauté. On dit que le jeune homme peut entrer en contact avec les esprits. En effet, Karl prétend d’abord pouvoir communiquer avec des artistes décédés comme Beethoven. Si ses prestations étaient à l’origine gratuites, elles sont maintenant rémunérées par les membres dans le but de passer du temps avec leurs proches décédés.

    Grâce à son pouvoir de médium, Karl parvient à soutirer des sommes d'argent importantes à ces adeptes, au point de mener une vie aisée. Pire encore, en prétendant être possédé par l’âme d’un défunt dans son propre corps, le jeune Karl finit même par abuser intimement de ses proies.

    Cela fait maintenant 13 ans que cela dure… Jusqu'où ira-t-il dans la supercherie ? La police parviendra-t-elle à mettre fin à ses escroqueries ? Pierre Bellemare raconte cette invraisemblable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©     pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du lundi 27 mai 2024 : La machine à étrangler :

    A Villefranche-sur-Mer, en ce mois d'octobre 1950, Madame C., une femme d'une quarantaine d'années sans histoire est victime d’un enlèvement. Un rendez-vous avec un potentiel acheteur, Jacques L. , dont rien ne laissait présager un dessein plus sombre, va faire de sa vie un enfer. Madame C. qui a fait fortune dans l’immobilier, va être victime d'un étrange supplice. 

    Alors qu'elle est enfermée dans une pièce insonorisée, l'agresseur, qui prétend être ingénieur, lui place autour du cou un outil de son invention : une machine à étrangler. L'engin prend la forme d'un câble d'acier, rattaché à un ressort, menaçant la victime d'un étranglement subi en cas de mouvement trop brusque, ou passé un certain laps de temps. Il se trouve qu'en effet, l'instrument de torture se resserre progressivement... 

    Madame C. est ainsi à sa merci, contrainte d'obéir à toutes les injonctions de Monsieur L.  

    Que lui veut cet étrange individu ? Quelles sont ses motivations ? Pierre Bellemare raconte le plan machiavélique de ce ravisseur dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster et Hugo Maze-Dit-Mieusement

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©     pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du jeudi 23 mai 2024 : L'enquête criminelle d'Honoré de Balzac :

    Le 1er novembre 1838, à la tombée de la nuit, une jeune femme enceinte est assassinée près du pont d’Andert, alors qu’elle se trouvait en voiture avec son mari, le notaire Sébastien Peytel.

    Sébastien Peytel accuse son domestique, Louis Rey, avec eux ce soir-là, d’avoir tiré sur sa femme ! Il l’aurait alors poursuivi dans la nuit et assassiné à son tour ! Mais lors de son procès, la version de Sébastien Peytel ne semble pas convaincre la justice. Il est condamné à mort.

    C’est à cet instant qu’Honoré de Balzac, ami de Peytel, entre en scène. L'écrivain décide de mener sa propre enquête. Pour lui, la version de la police ne tient pas ! Il découvre alors que Félicie et Louis, le domestique, entretenaient une relation amoureuse… Une raison pour l’employé d’éliminer Peytel ? Ou bien l’inverse ?

    Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans©     pour accompagner la création de ce contenu écrit.

  • Podcast du lundi 20 mai 2024 : L'enfant nu de la Saint-Sylvestre :

    L'affaire de "L'enfant nu de la Saint-Sylvestre" retrace une sombre histoire d’infanticide. En ce 1er janvier 1936, le corps sans vie d'un jeune garçon de 6 ans est découvert dans un fossé à Versailles. Malgré une enquête nationale d'envergure et la médiatisation des faits, l'identité de l'enfant reste un mystère durant plus de dix mois.  

    Après autopsie, les médecins révèlent une mort par asphyxie ainsi que des fêlures de la boîte crânienne. Le docteur Paul relève par ailleurs une particularité sur le corps de l’enfant : une petite verrue sur l’oreille droite. C’est alors qu’une nouvelle lettre parvient au commissariat, celle d’une jeune mère, qui n’a pas revu son enfant depuis plusieurs années. Son père, Frédéric Moyse, un homme menteur et manipulateur qui ne s’est jamais occupé de son fils, l’avait subitement retiré de chez sa nourrice quelques mois avant la découverte de "l’enfant nu"… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Notre équipe éditoriale a utilisé un outil d’Intelligence artificielle via les technologies d'Audiomeans© pour accompagner la création de ce contenu écrit.

     

  • Podcast du jeudi 16 mai 2024 : La baronne et la cocaïne :

    En 1900 à Paris, Maurice M. est un officier qui rentre tout juste de plusieurs missions à l’étranger. Il a vu trop de cadavres et assisté à trop d’exécutions pour ne pas revenir sans de nombreuses séquelles psychologiques. Pour ne rien arranger, sa femme décide de le quitter. Ruiné et malheureux, le capitaine Maurice M. fait un jour la connaissance de celle qui se fait appeler "la baronne". Il tombe immédiatement sous son charme. Mais pourquoi une femme de cette condition accepterait-elle de fréquenter cet homme pauvre et malade ? En réalité, Madeleine, de son vrai nom, est une femme vénale qui a bien compris que Maurice, peut, s’il le souhaite, toucher un gros héritage. Fou amoureux et sous la pression de sa belle maîtresse, le capitaine se résout alors à entamer les démarches. Il emprunte même de l’argent afin de payer huissiers et avocats… De son côté, Madeleine, qui n’éprouve aucun sentiment pour ce pauvre homme, continue d’entretenir des relations avec ses amants. 

    Au fil du temps, le couple prend l'habitude de s’adonner ensemble à la cocaïne dans l'hôtel du 7 rue de Rome à Paris. Le 16 novembre 1900, Madeleine a pris beaucoup trop de drogue mais elle est bien embêtée car elle avait prévu de retrouver son amant dans le bar du coin… Peut-être que Maurice, son pantin depuis le début, pourrait alors aller le prévenir ? Cette audace de mauvais goût pourrait bien lui coûter la vie… 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare


  • Podcast du lundi 13 mai 2024 : Les trois frères :

    C’est l’un des derniers réveillons de Noël avant la Seconde Guerre mondiale. Paolo est un gangster d’origine Corse. Mais comme n’importe qui d’autre, ce soir-là, il se rend dîner à l’extérieur avec sa femme son enfant. Dans ce restaurant se trouve, non pas par hasard, Gregorio, un homme à la tête d’un trafic avec ses deux frères : Joseph et Marcello. C’est l’heure des règlements de compte. Gregorio tire une balle sur Paolo. La trajectoire est manquée, c’est le petit garçon qui est tué. Lors de son procès, Marcello ressort pourtant libre. Le chef de bande a toujours su se tirer des pires situations. Pour cette fois, il n’a pas hésité à accuser son frère, Joseph, lui aussi mort dans la bagarre. Pour se venger, Paolo met à son tour un plan à exécution pour éliminer l’assassin de l’enfant. Le gangster n’est finalement pas touché et Paolo est condamné à 7 ans de bagne. Une fois de plus, Marcello sort libre du palais de justice. Mais un certain Paul M. qui débute dans le trafic des stupéfiants, compte bien se confronter à son tour au redoutable Gregorio. Cependant on le sait maintenant, les trois frères sont redoutables en matière de vengeances… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 09 mai 2024 : De l’ennui :

    Un village de campagne en 1901. Martine vit avec son mari et leur fils aîné, Jean. 

    Jean est destiné à ne jamais partir de la ferme de ses parents, contrairement à son frère François, parti s'installer en ville. Cet automne-ci, Martine décide d’ouvrir une auberge près de la ferme familiale. C’est en effet un endroit stratégique où de nombreux routiers s’arrêtent dès lors à se restaurer. Les clients, et en particulier les hommes autour de la mère de Jean,  rendent le jeune homme jaloux et colérique. Un soir de décembre 1901, Louis B., un fermier voisin qui est en réalité l’amant de la mère de famille, découvre Martine et son mari sauvagement assassinés à leur domicile. Jean, lui, est introuvable et devient alors rapidement le principal suspect. Durant dix ans, aucune trace du jeune homme soupçonné de parricide, n’est retrouvée et l’affaire est finalement classée. Les habitants du village pensent qu’il est en cavale en Amérique ou qu'il s’est suicidé. Pourtant, une lettre anonyme suspecte est envoyée au domicile de François, le frère cadet. Elle dévoile que le frère aîné pourrait être en réalité tout près d’ici… Mais est-il réellement coupable ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 02 mai 2024 : Le piège extraordinaire :

    François et Mathieu sont deux frères, issus d’une famille d'agriculteurs. Dans le village, on les surnomme "les fils" car ils vont de pair. Tous deux sont d’une même nature discrète et se ressemblent beaucoup. Lors de la fête des moissons, une relation naît entre Mathieu et Marie-Jeanne. Le jeune homme envisage alors de lui demander sa main lors d'un bal local. Mais un drame va bouleverser leur destinée. Dans un fossé d’une route de campagne bordée d’arbres fruitiers, trois hommes, dont Mathieu, sont retrouvés morts. Une enquête est ouverte. Les trois cadavres ont été électrocutés, quelqu’un leur a tendu un piège. D’ailleurs, où se trouvait François, le frère de Mathieu, lorsque le guet-apens a été tendu ? Comme à son habitude, le frère reste mutique… Le silence des deux frères aurait-il mis à mal leur relation pour toujours ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 25 avril 2024 : Le mariage secret :

    Le rôle d’un avocat réside avant tout dans la défense des intérêts de son client. Mais certains coupables sont parfois compliqués à assister… En avril 1911 à Paris, Edmond vit au crochet de sa mère. C’est un jeune homme de bonne famille. Sa mère, veuve, est très riche et, depuis toujours, elle gâte son fils et l'entretien. Quand elle lui avoue son mariage secret avec un banquier hongrois aux difficultés financières, le jeune Edmond ne peut l’accepter. Il a toujours eu un fort intérêt pour l’argent et ce "pauvre Hongrois" va les ruiner, il en est sûr ! Mais sa mère l’a décidé, elle veut faire sa vie avec cet homme qu’elle aime, quoi qu’en pensent ses enfants. Piqué au vif, Edmond retourne au domicile familial et assassine sa mère d’une balle dans la tête. Juridiquement, il s’agit d’un "meurtre avec préméditation". Pour l’avocat d’Edmond, ce dossier est indéfendable. Mais le destin d’un homme est entre ses mains et défendre les pires crimes fait partie du métier. Il se doit alors de trouver des circonstances atténuantes à ce jeune assassin féru d’argent. Pour trouver des éléments, il va falloir chercher loin, et dans le détail… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 18 avril 2024 : Qui a tué Abraham Lincoln ? :

    En 1865 aux Etats-Unis, cela fait maintenant plusieurs années que le pays se déchire dans une guerre civile entre le nord et le sud à propos de l’esclavagisme. Également à cette époque, à la programmation de nombreux théâtres, il y a John Booth. Un comédien à succès qui suscite l'admiration par son talent et sa beauté. Mais à 28 ans, le jeune homme souffre de laryngite chronique qui le contraint à arrêter la scène. Il se lance alors dans les affaires. Désormais, il est à la tête d’un groupe conspirateur. Son plan ? Organiser l’assassinat du président des états du nord des États-Unis : Abraham Lincoln. L’après-midi du 14 avril 1865, John Booth entre dans le théâtre de Washington. L’acteur est évidemment bien connu des lieux et son passage n’interpelle personne. John Booth se hisse au balcon, suit le corridor et derrière les loges, gagne l’avant-scène présidentielle. Ce soir, le président et sa femme doivent s’y rendre. Le spectacle à commencé et John Booth est dans sa cachette. C’est le début de l’acte 2. L’acteur John Booth s'élance alors et tire à bout portant sur le président, qui s’écroule, une balle dans la nuque. L’acteur saute ensuite sur la scène et sort, comme au théâtre, par les coulisses. Comment ce drame a-t-il pu se produire ? L’officier de garde rapprochée du président, également amant de madame Lincoln n’était pas présent ce jour-ci. Coup monté ou simple coïncidence ? De plus, un barrage a été élevé au niveau du pont "Navy Bridge"... alors qui a bien pu donner le mot de passe au meurtrier John Booth pour qu’il passe ? Le plus incroyable encore, c’est que le meurtre de Lincoln a été annoncé à la presse dès l’après-midi, alors que le drame n’avait pas encore eu lieu… D’ailleurs, où est passé John Booth ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare". Cette émission est issue des archives d’Europe 1 et a été enregistrée en 1976. Ce podcast est produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 11 avril 2024 : Tragédie grecque en Angleterre :

    Stravros naît à Chypre en 1920 dans une famille de paysans grecs. Il est élevé avec ses frères et sœurs par sa mère, Hélène. Une femme aux yeux et aux cheveux noirs, qui possède tout ce qu’une femme grecque peut avoir de noble, de dur et de dominateur. À l’âge adulte, Stravros décide de partir vivre à Londres. Il y rencontre celle qui sera très vite sa future femme, une jeune et belle Allemande du nom de Greta. Ensemble, le couple a trois enfants et ils forment la famille parfaite. Mais cette romance à l’eau de rose, ne va pas tarder à se transformer en une sordide tragédie grecque… Un jour de juillet 1953, le facteur apporte une lettre provenant de Chypre dans laquelle Hélène, la mère de Stravros, annonce sa venue. Cela fait 17 ans que le jeune père de famille n’a plus revu sa mère. Dans ce petit deux pièces de la banlieue de Londres vivent dorénavant cinq personnes. Les tensions ne tardent pas à se faire sentir entre les deux femmes, d’autant plus qu’elles ne parlent pas la même langue. L’affrontement entre Hélène et Greta devient chaque jour plus violent. Le 28 juillet 1954 au soir, et comme chaque soir, Stravros part travailler. Les enfants sont couchés et les deux femmes se partagent comme à leur habitude le tout petit appartement. Mais cette soirée-là, à travers la fenêtre, les voisins d’en face peuvent apercevoir des flammes dans la cuisine. Par terre, un corps brûle, comme un mannequin de cire, et derrière lui, dans l’embrasure de la porte, un visage de femme admire avec fascination, le corps s’embraser. Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 04 avril 2024 : Mensonge entre les lignes :

    1943 au Texas. Depuis quelque temps, la presse relaie un fait divers survenu dans un quartier de Dallas. Ryder, un vieil homme modeste, vendeur de cravate, reçoit des lettres d’un certain Julius, un jeune homme de 20 ans issu d'une famille riche et récemment incarcéré pour le meurtre de son père. Étonnement, ces deux hommes que tout oppose, sont amis. Une information qui intrigue les journalistes et fait même l’objet d’un certain engouement dans les médias. Pour Ryder, Julius est innocent et si "le vieux est mort, c'est qu'il devait mourir". Pourtant, lors du procès, les témoignages sont formels. Julius, sujet aux crises d’épilepsie, rentre un soir chez lui ivre et fou de rage selon les témoins de la maison. Lorsqu’elle rapporte les faits lors du procès, la belle-mère déclare avoir vu Julius pousser son père du balcon, juste après leur altercation. Puis le jeune homme se serait évanoui. Or, Julius se souvient avoir perdu connaissance juste après être entré en altercation avec sa belle-mère. Pour lui, il n’a donc pas tué son père. Entre les pages de cette énigme relatée au grand public dans de nombreux papiers, il y a quelques lignes intrigantes. À première vue, ce "filet" journalistique passe inaperçu. Mais cet article de cinq toutes petites lignes pourrait peut-être bien changer toute la donne… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 28 mars 2024 : Le couteau de poche :

    Paul est un jeune musicien de 22 ans. Il est encore domicilié chez ses parents à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. Un soir, le jeune homme tire à coup de carabine sur son père. Lorsque les agents de police se rendent sur le lieu du crime, Paul et sa mère sont formels : cet acte était une réponse de légitime défense face à une violente scène de ménage. Dans la main de la victime, un couteau. C’est celui de Paul, le couteau de poche qu’il a reçu à l’occasion de sa première communion. Dans ce logis, le brigadier est intrigué par l’attitude de cette femme et de son fils. De toute sa carrière, il n’a jamais vu de pareille indifférence. L’ambiance est trouble, pesante. Il semble manquer une pièce à l’équation. D’ailleurs, Paul affirme qu’il n’a tiré qu’une seule fois, dans le but  d’arrêter son père dans sa fureur. Pourtant l’enquête démontre que cinq tirs ont été déclenchés. Ce crime était-il un acte de légitime défense ou bien de colère ? Quelques jours plus tard, le brigadier demande à ce que l’on fasse agrandir l’image de la scène de crime car il y a quelque chose d’étrange avec ce couteau de poche… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 21 mars 2024 : Dérapage incontrôlé :

    Lucien Borelli est encore très jeune lorsque ses parents se séparent. Très vite, le petit garçon choisit de vivre chez son père, jugeant sa mère beaucoup trop autoritaire et sa vie pas suffisamment trépidante. Dès lors, les journées du petit Lucien sont beaucoup plus gaies et tranquilles grâce à l’indulgence de son père. Mais une nouvelle personne va bientôt chambouler à nouveau la vie du jeune garçon et instaurer de nouvelles règles dans la maison… "Moune" est le surnom de la nouvelle compagne de Monsieur Borelli. Elle vient tout droit de Paris et semble aux yeux de Lucien, aussi rigide que sa mère. Après le baccalauréat, Lucien entreprend des études dans une école technique située à Paris. Il loge ainsi dans l’ancien appartement parisien de "Moune". C’est l’occasion pour le jeune homme, frileux des règlements, d’enfin s’amuser un peu. Mais les sorties, les copains et les soirées, ne ravissent pas sa belle-mère qui ne manque pas de le lui faire comprendre. Alors, quand Lucien se remémore tous ces instants où il a été réprimandé par cette femme qui s’est incrustée dans sa vie, il perd la tête. Au volant d’une 203 noire, avec "Moune" comme passagère, il roule à toute allure dans les virages des routes isolées de la campagne. Puis il la frappe. La voiture freine sur plusieurs mètres avant de s'immobiliser entre deux arbres. Lucien est fou de rage, il frappe encore et encore le corps de "Moune". Le jeune Lucien Borelli a désormais le cadavre de sa belle-mère sur les bras. Dans les films, il a vu à plusieurs reprises les criminels utiliser des bâches avant de jeter le corps dans un cours d’eau. Aussi, dans les films, on se crée un alibi après s’être allumé une cigarette. Mais la fiction pourra-t-elle sauver Lucien de la réalité de ce soir de mars 1954 ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 14 mars 2024 : Le fantôme d’Interpol :

    Manfred S. et Robert L. sont deux soldats allemands, tout juste libérés d’un camp de prisonniers en septembre 1945. Le premier est un homme élancé au caractère de meneur. L’autre est trapu et obéissant. À ce moment-ci à Berlin, ni femme ni maison n’attendent plus les deux officiers. Tout a été bombardé. Manfred décide alors de loger provisoirement avec son ami chez des prostituées. L’une d’entre elle se prénomme Hildegarde et tombe immédiatement sous le charme de Robert. Manfred pense alors au parti qu’il pourrait tirer de cette situation… Il pousse Robert à l’épouser pour, par la suite, lui dérober ses biens et se débarrasser d’elle. Robert, comme à son habitude, ne contredit pas son acolyte et exécute. L’heure du crime a sonné : Manfred assassine Hildegarde dans une forêt et Robert est, sans vraiment l’avoir voulu, le complice d’un crime. Pour le meurtrier, cet homme qui lui a servi d'appât n’est maintenant plus qu’une charge. Il décide donc de l'abandonner. Il part alors avec l’argent en cavale, dans les quatre coins de l’Europe. Autriche, Italie, France, Espagne : chaque pays dans lequel le fugitif passe, la police ouvre une enquête pour retrouver le meurtrier, en vain. Mais les hommes ont quelques faiblesses… Dans cette fuite, le gangster ne peut s’empêcher de collectionner les femmes. Un péché qui pourrait bien mettre la totalité de ses plans en danger... Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 07 mars 2024 : La piste rouge :

    Le jeudi 17 décembre 1931, une Citroën C6 est retrouvée au beau milieu d’un carrefour du bois de Vincennes, encastrée dans un arbre. Le pare-choc est en piteux état. Sur les tapis, les portières et la banquette luisent d’énormes flaques de sang provoquant une odeur funèbre. Mais où sont passées les victimes ? Aucune trace aux abords du véhicule ne laisse penser qu’elles se sont enfuies ou ont été déplacées... Selon les premiers éléments de l’enquête, le véhicule a été dérobé la veille. Puis, on découvre que des vêtements tâchés de sang brûlent sur la route de Poissy, que le strapontin du véhicule accidenté est retrouvé à Magny-en-Vexin et qu’un témoin a vu un automobiliste jeter quelque chose par-dessus le pont de Triel… La scène de crime s’étend donc aux quatre coins de l’Île-de-France. L’enquête se révèle alors être un véritable puzzle : c’est le début de la piste rouge. L’indice qui va pourtant changer la donne est un petit bouton de culotte. Il permet aux enquêteurs de remonter la piste jusqu'à un Américain domicilié boulevard des Capucines à Paris et nommé Richard Wall. Reste à savoir si ce gangster, actuellement introuvable, est victime ou coupable… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

    Crédits :

     Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     Production : Sébastien Guyot

     Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     Promotion et distribution : Marie Corpet

     Création du visuel : Sidonie Mangin 

     Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 29 f?vrier 2024 : La machination policière :

    En 1932 dans le sud de la France, une bande de gangsters dont le chef se nomme Maucuer, a pour accoutumance de piller des trains. Mais cette routine commence à ne plus amuser cet homme chétif qui ne sourit jamais. D’autant plus qu’une nouvelle opportunité bien plus alléchante se présente. Chaque jeudi, une banque dépose de l’argent au bureau de poste du quartier de Saint-Barnabé à Marseille. L’occasion parfaite pour ces bandits qui planifient alors d’aller y dérober les billets. 

    De l’autre côté de la cité phocéenne, dans son commissariat, le chef de Sûreté reçoit une lettre anonyme l’informant qu’un gang prépare un coup au bureau de poste du "quartier maudit". Depuis quelque temps, la police de la ville a mauvaise réputation : elle est jugée incompétente dans cette partie de la commune où les malfaiteurs ont pignon sur rue. Cette information est donc l’occasion parfaite pour la police d’enfin redorer son image. Leur plan est digne d’une véritable pièce de théâtre dont le dénouement de l'histoire sera de coincer, sur le fait, les brigands. Comment ces policiers, quelque peu crédules, vont-ils faire face à des brigands armés ? Et Maucuer, le chef de bande, pourra-t-il réellement compter sur ses hommes ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. 

     

    Crédits :

     

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     

    Production : Sébastien Guyot

     

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     

    Promotion et distribution : Marie Corpet

     

    Création du visuel : Sidonie Mangin 

     

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 22 f?vrier 2024 : Il est énervant Émile  :

    Émile Python est un homme sage, consciencieux voire un peu trop zélé selon son entourage... Enfant, c’est lui qui révèle les bêtises de ses camarades à l’instituteur. Lorsqu’il est au régiment, c’est encore lui qui dénonce les incidents à l’adjudant. Qu’il est énervant Émile... À 25 ans, cet homme à la silhouette impeccable et au teint rouge, se marie. Une femme, des enfants, un emploi : en théorie, tout va pour le mieux pour Emile Python. Mais au quotidien, il ne peut s’empêcher d’éplucher les comptes, vérifier les quittances de gaz et l’honnêteté de chacun… Qu’il est énervant Émile ! 

    En 1926, alors qu’il a 40 ans, Émile Python réside avec sa famille au rez-de-chaussée d’un petit appartement parisien dont il paie scrupuleusement le loyer le premier de chaque mois. Mais il souhaite déménager au quatrième, pour cette fois-ci, disposer d’une habitation non meublée. À sa grande surprise, le propriétaire de l’immeuble en décide autrement : cet appartement, au quatrième, sera loué meublé, et avec les meubles de celui du rez-de-chaussée ! Une combine qui déplaît, évidemment, à Émile Python. Il se plaint auprès du Procureur qui mandate un expert pour savoir si le contrat a été falsifié. Non, affirme l’expert, ce qui provoque alors la colère du père de famille. Emile Python se met à l’espionner et compte bien se venger. Pour la première fois, il va commettre l’irréparable… pour se faire justice lui-même. Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

    Crédits :

     

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

     

    Production : Sébastien Guyot

     

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

     

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

     

    Promotion et distribution : Marie Corpet

     

    Création du visuel : Sidonie Mangin 

     

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 15 f?vrier 2024 : Bertillon, l’homme qui a révolutionné la police scientifique  :

    Le 16 octobre 1902, au 157 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris, a lieu le crime le plus important de toute l’histoire policière. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’assassinat de Joseph R. le domestique d’un dentiste, va permettre de révolutionner, à jamais, les méthodes policières du monde entier. Pourtant, rien n’était joué d’avance ! 

    Alphonse Bertillon, l’officier de l’époque, est un homme triste, froid et sarcastique. Renvoyé plusieurs fois des meilleures écoles françaises et après quelques échecs professionnels, c’est finalement grâce à son père qu’il obtient le poste d’auxiliaire de la préfecture. À cette époque, la police n’a d’autre moyen que d’identifier les individus par leurs noms. Alphonse Bertillon décide alors de mettre un place un "classement anthropométrique", qu’il nomme "le bertillonnage". Une méthode qui permet de relever les mensurations des individus interpellés.  Depuis quelques années pourtant, un nouveau système d’identification semble faire de l’ombre au "bertillonnage", celle des empreintes digitales. Lorsque Alphonse Bertillon se rend sur les lieux du crime, un détail lui saute aux yeux : des traces de doigts très apparentes sont présentes sur la vitre du battant du meuble de la pièce. Peut-être pourrait-il reproduire ces empreintes, les comparer avec celle qui figure sur ses fiches et retrouver le coupable parmi les récidivistes ? Mais parvenir à réaliser ce miracle, serait pour Alphonse Bertillon, reconnaître la supériorité de cette méthode à la sienne… Comment cet homme, décrit comme terriblement rancunier, va-t-il dénouer cette affaire ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 08 f?vrier 2024 : Le Puits d’Enfer :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Le 8 février 1949, une tempête se lève sur la plage des Sables d’Olonne. L’eau bouillonne au milieu des deux failles rocheuses qui forment "le Puits d’Enfer". Dans cet immense entonnoir naturel, les vagues se jettent violemment contre la pierre, puis se retirent. C’est exactement à cet instant que les enfants d’une colonie de vacances qui passaient par là, aperçoivent une malle en osier puis, avec stupeur, un corps sans vie, au fond de l’ardent précipice. La victime est Robert Thelier, un Parisien d’une soixantaine d’années. Ses pieds et ses mains sont liés et sa bouche est bâillonnée : à l’évidence, c’est un crime. Les enquêteurs relèvent alors des traces de pneus d’une voiture au bout du chemin ainsi que les traces d’une malle. Le corps a sans doute été traîné à l’intérieur de la malle, avant d’être jeté dans ce "Puits d’Enfer". Quelques jours plus tard, un chauffeur se rend au commissariat. C’est lui, qui a transporté la malle jusqu’au Sables d’Olonne et qui l’a abandonnée dans l’eau. Pourtant, il n’a commis aucun crime. Transporter des cargaisons, c’est son métier ! Il se trouve que sa cliente n’est autre que la gouvernante de la victime… Elle se prénomme Simone. Au service de Monsieur Thelier depuis quelques mois, elle arrive d’Espagne. Récemment, elle a publié une annonce mystérieuse dans un journal, afin d’embaucher quelqu'un pour effectuer des "missions dangereuses"... De quelles missions s’agit-il ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Une vendetta familiale :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Une nuit, Vicenza et Pino déambulent dans les rues de la commune de Poisat, près de Grenoble. Ce 19 mars 1958, l’un d’entre eux va mourir. Pourtant, il y a encore quelques mois, le couple s’aimait passionnément... Leur histoire commence dans leur village de Sicile à la fin des années 1930. Enfants, les deux amis issus de villages voisins, se connaissent bien. Puis, Pino rejoint sa sœur en France, à Grenoble, pour y travailler. C’est l’occasion pour lui d’échapper à la pauvreté. Mais lorsqu’il retourne au village, il recroise la belle Vicenza. La jeune fille a bien changé et très vite, les deux Siciliens tombent amoureux. Le père de Vicenza promet alors une dot à la belle-famille pour sceller cette union. En réalité, il est criblé de dettes et ne peut honorer sa promesse. Le mariage est alors rompu. Vincenza est désespérée. D'autant que Pino, entre-temps, est reparti travailler en France. Elle décide alors de le rejoindre mais son amoureux a bien changé : il est devenu sensible au charme des Françaises... Très vite, la jeune femme tombe enceinte et Pino qui s’était mis à rêver d’une autre vie, est coincé. Quand Vicenza comprend qu’il ne l’épousera pas et qu’elle est déshonorée, elle ne voit d’autre solution que de l’éliminer. De son côté, Pino ne peut plus supporter les conflits avec Vicenza. Cette nuit du 19 mars 1958, la rage monte en lui, il veut en finir avec elle. Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

     Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : La machine qui rend fou :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Au pied de l’immeuble d’une capitale européenne, un corps, écrasé par le choc de la chute des dix étages. C’est le cadavre de Paul, un père de famille endetté. Près de lui, le rideau de son salon, arraché dans sa chute. Les enquêteurs s’empressent de monter à l’appartement. Dans le séjour, sa femme, Jocelyne, et leur fils sont également décédés tous les deux. Le responsable de ce carnage est un papier, retrouvé dans le placard d'entrée. Quelques années plus tôt, le couple s'était rencontré à Paris. Faute de moyens, ils s'installent dans une petite chambre de bonne d'à peine huit mètres carrés.. La famille s'agrandit. Avec leur bébé, Paul et Jocelyne obtiennent un petit appartement dans un HLM mais Jocelyne tombe souvent malade en raison de l'humidité. Son emploi ne lui permet guère de payer le loyer et son mari se met à jouer aux jeux d'argent. Mais un jour, Paul décroche le gros lot ! Jocelyne n’est pourtant pas plus heureuse, son mari se met à voyager énormément jusqu’au jour où la police l’arrête : l’homme a escroqué la société dans laquelle il travaille. Tout cet argent pendant que Jocelyne, de son côté, mène un train de vie modeste. Mais où est passée cette somme astronomique ? A cet instant, la "machine qui rend fou" est lancée. Jocelyne, croulant sous les dettes, doit rembourser le vol de son mari, chaque jour un peu plus encore ! Et le même matin du drame, la "machine qui rend fou" et qui ne s’arrête jamais, frappe encore avec ce papier que reçoit Jocelyne. Quelle est cette machine qui finit par broyer toute une famille ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.


    Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Le poison de l’amour :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Au milieu des années 1950, la femme de Kenneth Barlow, un brillant infirmier, est retrouvée morte dans leur appartement du quartier de Bradford, en Angleterre. Selon les déclarations de Monsieur Barlow, sa femme, malade, se serait levée en pleine nuit pour prendre un bain avant de décéder d’un malaise dans la baignoire. Pourtant, cette mort ne paraît pas accidentelle aux yeux des enquêteurs. Sur la table de nuit, des seringues. Kenneth Barlow ne le cache pas, il s'injecte régulièrement de la pénicilline et ses dires sont confirmés par les analyses. Qui a alors tué Madame Barlow ? Son mari le proclame haut et fort : il n’a pas d’alibi ! Le comportement de cet homme tout juste veuf interpelle. D’autant plus que sa précédente femme est également décédée sans raison apparente l’année précédente… Mais alors pourquoi les analyses sur le corps de la défunte sont négatives ? À l'hôpital, les collègues infirmiers de Kenneth Barlow sont formels : l’homme détient la recette du crime parfait. Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

    Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Un crime dans l’ombre d’Oedipe :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Dans une chambre d'hôtel d’une petite ville de Provence, deux corps gisent sur le sol. Adèle est gravement blessée à la tête et près d’elle, son petit ami, Frédéric, sain et sauf, le revolver à la main. Frédéric est un jeune homme au profil complexe. Sa mère meurt alors qu’il n’est qu’un enfant. Jamais il ne connaîtra l’amour et la tendresse maternelle. C’est lorsqu’il a vingt ans que son père se marie à nouveau, avec une très jeune femme cette fois, Anne. Anne a le même âge que Frédéric et très vite, le jeune homme ressent l’amour dont il a toujours rêvé. A travers elle, c’est sa mère que le jeune homme aime. Durant un an, Frédéric passe toutes ses journées au chevet d’Anne, malade de la tuberculose. Cette présence douce et féminine l’envoûte tellement que son père ne tarde pas à freiner cette relation, bien qu’elle soit entièrement platonique. Trois mois plus tard, la jeune belle-mère décède. Frédéric sombre dans le désespoir jusqu’au jour où il rencontre Adèle. C’est le coup de foudre. Leur liaison dure trois ans. Mais leur relation ne tarde pas à prendre un tournant tragique. Pourquoi Frédéric se sent-il si coupable d’avoir une relation avec cette femme ? Comment le couple s’est-il retrouvé en sang dans cet hôtel ? Il est vrai qu’Adèle ressemble étrangement trait pour trait à sa belle-mère disparue, Anne… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Femme martyre  :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Dans la nuit du 1er au 2 mai 1885, les quatre enfants de Jeanne Lombardi sont retrouvés égorgés dans leur chambre de leur appartement de Genève. Un seul est encore en vie… Sur les petits lits, des bouquets de lilas, disposés soigneusement. 

    Jeanne est une femme qui n’a que très rarement connu l’amour. Enfant, sa mère meurt et son père, alcoolique, s’occupe très peu d’elle. En 1876, elle fait la rencontre de Joseph Lombardi. C’est le coup de foudre immédiat ! Pour la première fois de sa vie, Jeanne Lombardi est heureuse. Ensemble, ils vivent une magique lune de miel, ils ont des projets communs et rachètent même le magasin des parents Lombardi. Mais très vite, les conflits éclatent et l’homme devient violent. Enceinte, Jeanne Lombardi subit les coups réguliers de son mari et l’humiliation constante de sa belle-mère. De cette union naît quatre enfants, qui n’échappent pas aux frappes incessantes de leur père. Plus le temps passe et plus les excès de violence se font réguliers. Jeanne Lombardi va de plus en plus mal, elle souffre d'atroces migraines, d’angoisse, et tombe alors dans un profond chagrin. Pour Joseph Lombardi, sa femme est folle, elle doit se faire interner !  Un soir, elle songe à en finir avec ce cauchemar mais elle ne peut pas laisser ses quatre enfants à ce tortionnaire… Alors, la mère de famille élabore un plan : éliminer ses enfants avant de se suicider. Pourtant, Jeanne Lombardi n’est pas morte lorsqu’elle est transportée à l'hôpital. La mère de famille a-t-elle commis ces crimes en pleine possession de ses moyens ? Était-elle réellement folle, comme le prétendait son mari ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

     Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Une affaire cousue de fil blanc :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Le 9 septembre 1949, le vol 108 de la Compagnie aérienne "Canadian Pacific" explose en plein vol. Aucun passager ne ressort vivant de cette terrible tragédie. À bord, parmi les 23 passagers, la femme d’Albert Guay. Monsieur Guay est un homme grand et mince à l’allure timide et il est évidemment dévasté lorsque les enquêteurs lui annoncent le décès de son épouse. Pourtant, tout semble accabler ce père de famille. D’abord, ce dernier a souscrit une assurance, à son profit, sur la vie de sa femme quelques jours plus tôt. De plus, les témoignages l’accablent : l'hôtesse se souvient très bien de cet homme qui avait fortement incité son épouse à monter à bord de cet avion. Est-ce une coïncidence ? Quelques instants avant l’embarquement, une femme, Marguerite Pitre, dépose un colis dans les soutes de l’avion. C’est un carton lourd et fragile. L’expéditeur s'appelle Monsieur Bouchon et le destinataire se prénomme Alfred Plouf. Des noms bien trop grotesques pour avoir été inventés ! Alors les enquêteurs recherchent sérieusement ces deux hommes. C’est alors qu'à nouveau, un autre témoignage, rapporte que Monsieur Guay a récemment recherché des informations sur des dynamites… La police est perplexe. Si cet homme avait eu l’intention de piéger l’avion, il aurait forcément été plus discret. S’il avait fait livrer une bombe à bord, il n’aurait pas utilisé des noms aussi marquants ! Si c’était réellement lui le meurtrier, cette affaire ne serait-elle pas un peu trop cousue de fil blanc ? Les forces de l’ordre cherchent alors un autre coupable. Mais Albert Guay avait une maîtresse, avec laquelle il aurait bien aimé vivre… Tout cela est bien trop évident ! Il y a certainement une autre explication. Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

     Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

     

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Sous emprise  :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] À Caravaggio, petit bourg de la région de Milan, se trouve la grande bâtisse de Vittorio M. 

    Dans son château vit sa nièce, la très belle Rita. C’est la fille de son frère, disparu en Afrique du Nord pendant la guerre. On dit que la mère de Rita, une jeune Turque, l'a laissée au soin de cet oncle avant de retourner vivre dans son pays. Mais alors que Rita n’a que seize ans, elle décide de fuir le domicile de Vittorio dans l’intention de vivre en France avec un jeune homme. En février 1952, le couple est arrêté à la frontière en possession de drogue. Bien que le tribunal juge Rita "irresponsable", elle est conduite dans une maison de rééducation pour jeunes filles où elle passe deux ans avec un éducateur, Enzo. C’est ainsi que la jeune Rita se confie sur sa vie. Elle évoque la protection étouffante de Vittorio, les gestes déplacés de cet oncle envers sa mère, puis la disparition soudaine de sa maman. Au terme de ces deux années en maison de rééducation, Rita doit rentrer au domicile de son tuteur légal, Vittorio M.  Mais après quelque temps, les soupçons commencent à naître chez son éducateur : pourquoi Rita ne répond-t-elle plus à ses lettres ? Il décide alors de se rendre à Caravaggio mais Rita a disparu. Dans sa chambre, il ne reste qu’un tas de robes exposées comme dans un musée. Près d’une décharge, un corps est retrouvé. C’est celui de la mère de Rita. Vittorio est-il responsable de ce meurtre ? Qu’a-t-il fait de la jeune fille ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

    Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Un double crime et un café crème :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Au printemps de l’année 1930, Charles Bornais, résidant d’un quartier de Puteaux, rentre chez lui en compagnie de son fils. C’est en apparence une journée banale même si sa femme est restée toute la journée dans sa chambre. Il prétend que celle-ci est malade. Lorsqu’il met son petit garçon au lit, il l'étouffe brutalement avec un oreiller. Sa femme, dans la chambre d’à côté, a en réalité subi le même sort, six heures plus tôt. Le jour suivant, Charles Bornais continue sa routine quotidienne. Il prend le bus, se rend à Versailles pour y prendre un café et continuer ses affaires. Charles Bornais, ouvrier médiocre, est un grand manipulateur. Il a déjà été condamné deux fois pour escroquerie. Le soir, il rentre comme à son habitude se coucher à son domicile où les cadavres de sa famille gisent. L’homme est strictement indifférent au double crime qu'il vient de commettre. Le deuxième jour, Charles Bornais installe une corde au plafond de son appartement avant de reprendre le chemin du café de Versailles. A-t-il réellement songé à se suicider ou est-ce une mise en scène ? Charles Bornais écrit une lettre à la police et il l’assure : quand ils viendront chez lui, son corps sera noyé dans la Seine. Pourtant, à l’heure où les autorités débarquent, le meurtrier stratège est toujours à Versailles devant son café crème. Quelle est la suite du plan du "monstre étrangleur" ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

    Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : Une vie sous hypnose :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Julia K. a 17 ans lorsqu’elle entame une double vie. Tout bascule dans un train, un jour de 1927.  Julia est mariée depuis un mois. Ce jour-là, elle rejoint ses parents, des paysans originaires de la région d'Heidelberg en Allemagne. Dans la cabine du train, un homme lui parle mais elle ne le voit pas réellement. 

    Après ce trajet, Julia ne sera plus jamais dans son état normal. Elle est nerveuse, désorientée, son mari ne la reconnaît plus. Elle consulte un médecin, deux fois par semaine, qui l’aide beaucoup selon elle. Pendant sept ans, Julia va se rendre à ces consultations. Son état ne s’améliore pourtant pas et le coût de ces entretiens a endetté le couple. Son mari s’interroge, il veut rencontrer ce médecin. Mais lorsqu’il la suit au rendez-vous, Julia est incapable de se souvenir de l’endroit où celui-ci habite. Ne sachant plus quoi faire, son mari se rend à la police. Quelque chose d’étrange se passe depuis toutes ces années... Quand les experts s’entretiennent avec Julia, son discours est incohérent. Les conclusions des experts sont formelles : Julia est dans un état hypnotique profond. La jeune femme mène une autre existence, dont elle ne se souvient pas. Elle sent bien qu’une force la pousse à commettre "des choses affreuses". Un certain Frantz W., éveille les soupçons des enquêteurs mais comment prouver son emprise ? Pour les experts, il s'agit de trouver les "mots-clés" pour débloquer cette hypnose. Parviendront-ils à sauver la jeune Julia de l’homme qui contrôle son esprit ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.


    Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du mardi 30 janvier 2024 : « L’ogresse de la Goutte d’Or » :

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Dans le 18e arrondissement de Paris, vit une dame aux yeux noirs et à la bouche tombante : Jeanne Weber. Dans le quartier, tout le monde plaint cette pauvre femme qui a récemment perdu ses deux petites filles ; il ne lui reste que son fils, Marcel. Jeanne Weber adore les enfants et pour la consoler, les mères du quartier n’hésitent pas à lui confier leurs petits. Mais l’horreur se produit à nouveau. Les deux fillettes que lui avait confiées sa belle-sœur pour la journée, viennent de décéder dans l’appartement des Weber. Les traces violettes sur le cou des petites n’ont pas alerté les médecins, la petite Georgette avait aux poumons un abcès et la petite Suzanne portait une lésion congénitale au larynx. Mais lorsque Jeanne Weber garde ensuite le bébé d’un autre couple, le petit à son tour, ne respire plus. Puis c’est maintenant Marcel, son dernier fils, qui suffoque. La nounou du 18e arrondissement est enfin soupçonnée. Pourtant en 1906, lorsqu’elle est jugée, Jeanne Weber est blanchie. En revanche, le peuple, lui, la condamne et "l’ogresse de la Goutte d’Or" fuit Paris. Elle disparaît jusqu’en 1907 où une certaine "Madame Blaise" constate la mort d’un garçon dont elle avait la garde. Cette étrange femme, c’est en réalité Jeanne Weber. Mais cette fois encore, sur le banc des assises, Jeanne Weber est acquittée. L’ogresse peut ainsi encore recommencer ses sordides rituels jusqu’au jour où elle est prise en flagrant délit… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio.

     

     Crédits :

    Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud

    Production : Sébastien Guyot

    Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus

    Rédaction et diffusion : Lisa Soster

    Promotion et distribution : Marie Corpet

    Création du visuel : Sidonie Mangin

    Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

  • Podcast du jeudi 14 d?cembre 2023 : Un réveillon de Noël fatal : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] C’est un réveillon de Noël qui s’annonce merveilleux. Ce 24 décembre 1953 au soir, les boules multicolores, les guirlandes et les cadeaux envahissent le salon de la famille B. Madame B. est ravie : jamais son mari ne lui a offert un si beau manteau ! Raymond B. est un père de famille sans histoire. Il est marié et mène une vie paisible dans la petite commune de Marignac, en Haute-Garonne. Sauf que la police ne va pas tarder à sonner à la porte…Quelques mois plus tôt, Raymond B. a rencontré la très belle Lucienne au hasard d’une route. Il tombe instantanément sous le charme de cette très élégante femme aux cheveux roux. Le père de famille ne peut s’empêcher de foncer dans cette aventure qui pimente dorénavant sa vie. Pour charmer Lucienne, l’homme s’invente alors une carrière, des propriétés et fait même allusion à un héritage qui le transformera bientôt en châtelain. L’homme est pris dans son mensonge et commence ainsi à mener une double vie. Toutes ses économies partent dans les cadeaux qu’il fait à la belle Lucienne. Il n’a bientôt plus le choix que d’emprunter de l’argent à ses amis. Sa femme et ses enfants ne se doutent de rien. Mais bientôt, des soupçons sur la fidélité de Lucienne naissent chez Raymond B. Un soir en voiture, elle lui avoue tout. Si elle est avec lui, ce n’est pas pour ses beaux yeux mais bel et bien pour son argent. C’en est trop pour l’homme. Il veut la faire taire. Raymond B. attrape un vieux couteau qu’il trouve dans sa voiture et s’acharne sur Lucienne. Mais il doit faire bonne figure, bientôt il faudra aller préparer le dîner de Noël à la maison. Que va-t-il faire du corps ? Mais aussi, du cadeau de Noël de Lucienne ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa SosterRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du jeudi 14 d?cembre 2023 : Le jour où l’on fit sortir Winston Churchill de son bain : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] C’est l’un des dossiers les plus extraordinaires de la police anglaise ! Le 16 décembre 1910, Winston Churchill est certainement en train de fumer un cigare dans son bureau du ministère de l’Intérieur. Ce jour-là, dans la City de Londres, le propriétaire d’un magasin de mode alerte la police. On gratte derrière ses murs ! Lorsque les officiers se rendent sur le terrain, les malfaiteurs qui tentaient de creuser un tunnel jusqu’à une bijouterie, assaillent les policiers de plusieurs coups de feu. Trois membres des forces de l’ordre sont tués. Le chef de bande meurt également mais ses complices prennent la fuite. Le 2 janvier 1911, les voleurs sont repérés au 100 Sidney Street à Stepney, dans le quartier Est de Londres. La police ne possédant que très peu d’armes à cette époque, demande du renfort à l’armée et même, l’aide du ministre de l’Intérieur de l’époque : Winston Churchill. Une énorme fusillade éclate entre les deux camps, le bâtiment prend feu, les pompiers souhaitent intervenir, l’armée les en empêche, on fait venir un boulet de canon… et Churchill est là, assis sur un tonneau de bière. Qui sont ces gangsters qui ne reculent devant rien ? Comment des voyous peuvent-ils créer un tel désordre face aux forces armées ? Pourquoi Churchill conclura plus tard dans ses mémoires : 'si j’avais su, je serais pas venu' ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire, qui a marqué l’Angleterre dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa SosterRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du jeudi 14 d?cembre 2023 : L’assassinat de Jaurès  : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare]Le 28 juin 1914, un jeune étudiant rentre chez lui. Raoul Villain habite une chambre dans un petit hôtel meublé de la rue d’Assas, à Paris. Il vient de réussir son examen de l’Ecole du Louvre grâce… à l’indulgence du jury. Il faut dire qu’il passe plus de temps avec des militants ultras d’extrême droite que sur les bancs de l’école. Alors que les tensions avec l’Allemagne sont de plus en plus vives, Raoul Villain déteste les 'Boches', comme il les appelle, ainsi que tous les pacifistes comme Jean Jaurès qui tentent d’empêcher la guerre. Jean Jaurès, député socialiste, fondateur du journal L’Humanité, met toute son énergie à éviter un conflit mondial. Son engagement met en danger sa vie et il en a pleinement conscience : 'je ne serais pas étonné d’être la première victime', dit-il. 'Mais celui qui me tuera, je lui pardonne. Les coupables, ce seront ceux qui l’auront armé'. Le 31 juillet 1914, il est assassiné alors qu’il dîne au café du Croissant à Paris. La Première Guerre mondiale va durer jusqu’en 1918. Raoul Villain sera jugé devant les assises de Paris en 1919. Personne n’imagine alors le sort qui lui sera réservé… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire, qui mêle fiction et réalité, dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa SosterRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du jeudi 14 d?cembre 2023 : La vraie Thérèse Desqueyroux : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Le roman 'Thérèse Desqueyroux' fait partie des œuvres les plus célèbres de l’écrivain François Mauriac. Cette mystérieuse femme accusée d’empoisonnement sur son mari n’est pas qu’un simple personnage de fiction, elle a réellement existé. La 'vraie' Thérèse, François Mauriac l'aperçoit pour la toute première fois dans une salle étouffante d’une cour d’assises en 1906. Le jeune écrivain ne peut l’oublier. Il est fasciné et bouleversé par cette épouse d’un grand bourgeois bordelais. Vingt ans plus tard, l’écrivain catholique tourmenté par le péché lui consacre un roman. Tout commence lorsque le mari de Thérèse Desqueyroux est victime de sueur, de spasmes et de paralysie. La proportion d’Arsenic dans son sang est inexplicable. Les médecins sont formels : quelqu’un a tenté de l’empoisonner ! Thérèse Desqueyroux assure pourtant qu’un médecin lui a prescrit cette ordonnance pour soulager son mari de la dépression dont il souffre. Mais plus tard, les graphologues déterminent que cette ordonnance a été écrite… de la main de Thérèse elle-même. A-t-elle empoisonné son mari ? Et si oui, pour quelle raison ? Pourquoi sa famille tient-elle tant à défendre Thérèse ? Sera-t-elle condamnée pour tentative de meurtre ou simplement pour 'faux' et 'usage de faux' ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire, qui mêle fiction et réalité, dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa SosterRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du jeudi 14 d?cembre 2023 : King Kong, un trop grand amour  : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] King Kong est un nom qui fait à la fois frémir et rêver, celui d’un grand singe transformé en monstre par le cinéma. Mais quelle est la part de vérité derrière la fiction ? Notre histoire débute sur l'île de Skull, en Micronésie, où une expédition de la compagnie américaine Petrox a été lancée pour chercher de l’or noir. La région est recouverte en permanence d’une brume épaisse, donnant aux lieux une allure peu engageante. Sur le navire de la Petrox, se trouve un jeune scientifique, un certain Jack Prescott, qui a tout du passager clandestin. Il ne cherche pas de pétrole, il veut étudier les animaux préhistoriques encore vivants qui se trouveraient sur l’île de Skull, 'l’île du Crâne'. C’est en tout cas le récit fait par plusieurs navigateurs au fil des siècles qui décrivent un 'grand singe', un singe gigantesque et monstrueux. Mais l’argument ne convainc guère le capitaine de l’expédition qui voit en Jack Prescott… un espion à la solde d’une autre compagnie pétrolière ! Et le ton monte entre eux, ils sont sur le point d’en venir aux mains. Pourtant, très vite, l’attention des deux hommes est détournée par des cris. Qui est cette jeune fille qui appelle à l’aide depuis un canot pneumatique ? Que fait-elle ici, au milieu de l’océan, après ce qui ressemble à un naufrage ? Doit-elle les accompagner jusque sur l’île de Skull ? Et que vont-ils découvrir sur ce territoire étrange peuplé d’indigènes qui crient 'kong… kong…kong' ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire, qui mêle fiction et réalité, dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa SosterRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : Le mystère de la disparition de la belle Madeleine : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Cela fait quatre ans que personne n’a vu la très belle Madeleine, dans la commune de Lusignan en Nouvelle-Aquitaine. Cette jeune femme d’une trentaine d’années est la fille aînée d’un homme étrange qui vit seul avec ses trois enfants dans une grosse bâtisse grise qu’on appelle 'le château de Lusignan' et où personne n’est jamais entré. Très vite, les soupçons sont nombreux autour du père de famille : aurait-il séquestré sa fille ? Le maire de la ville, lassé de recevoir des centaines de lettres anonymes accusant le père, décide alors de mener l’enquête. Lorsqu’il se rend au domicile de la famille, on l’empêche strictement d’entrer. Après plusieurs recherches, le maire rencontre un homme qui lui confie alors qu’il vivait une histoire d’amour avec la jeune disparue. Lorsque le père a appris leur liaison, il aurait violemment chassé le jeune homme. Aurait-il enfermé sa fille depuis ? C’en est trop pour l’édile de la ville qui décide de perquisitionner le domicile en présence des gendarmes. Que va-t-il découvrir dans cette effrayante maison ? La famille est-elle complice de la disparition de Madeleine ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : La mort énigmatique de deux frères italiens : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Silvano B., jeune Italien venu de Toscane, décide d’aller vivre sa vie en Australie. Dans son nouveau pays, tout lui sourit, il gagne de l’argent et rencontre une femme avec laquelle il compte se marier, Louisa. Quelque temps plus tard, Silvano B. est porté disparu. A l’époque, on pense même qu’il est probablement mort mais son corps est introuvable. Son frère, Pietro, décide de mener l’enquête. Mais ses recherches pour lever le secret sur la mort de son frère ne sont pas sans risques. Pietro est retrouvé assassiné ! Leur père, âgé de 66 ans, décide alors à son tour d’entreprendre des recherches. Pour ce faire, lui qui n’a jamais quitté l’Italie, se rend sur place, en Australie, où il s’y déplace avec sa bicyclette. Pour lui, Louisa est la clé de cette affaire. Est-elle responsable de ces meurtres ? Sait-elle quelque chose sur les assassinats des deux frères ? Lorsque le père de famille frappe à sa porte, la jeune femme est affolée. Dans cette maison, Louisa n’est pas seule, un bambin est à ses côtés. Est-ce le fils de Silvano B. ? Pourquoi Louisa est-elle si effrayée ? Dans cette maison, le vieil homme ne semble pas en sécurité… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : La maison du crime et l’ombre de John Christie : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Le 25 mars 1953, dans un appartement du quartier de Notting Hill, à l’ouest de Londres, quatre cadavres sont découverts. Les victimes sont quatre femmes, toutes vêtues de simples sous-vêtements. L’ancien propriétaire de l’appartement, John Christie, a quitté les lieux la semaine précédente pour, aurait-il déclaré, rejoindre sa femme partie s’installer à Birmingham... Depuis, l’homme est introuvable. Dans le jardin, deux autres corps de femmes sont encore découverts. Dans le quartier, John Christie et sa femme sont bien connus : ils pratiquent des avortements clandestins. Les victimes auraient-elles succombé lors de leurs interventions ? Après analyse des corps, l’un d’entre eux est identifié comme… celui de la femme de John Christie. Son alibi vole en éclats. Il n’y a plus de doutes pour les enquêteurs d’autant plus que cet immeuble de Rillington Place est déjà connu des services de police. À la même époque, le voisin de John Christie, Timothy Evans, a été condamné à mort pour le meurtre de sa propre femme et de leur bébé. Mais certains détails interpellent les enquêteurs : lors du procès de Timothy Evans, le seul témoin n’était autre que… John Christie. L'Angleterre aurait-elle exécuté un innocent ? Quelque temps plus tard, John Christie est retrouvé… Qu’aura-t-il à dire pour sa défense ? L’Angleterre va-t-elle maintenir la peine de mort ? Pierre Bellemare raconte cet incroyable récit dans cet épisode du podcast “Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare”, issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : Le crime barbare des jeunes sœurs Papin : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Léa et Christine Papin sont deux jeunes sœurs. Il y a peu, elles ont été recrutées par la famille Lancelin pour effectuer les tâches ménagères de la maison. Les deux sœurs sont très fusionnelles, on dit même que leur affection est 'étrange' et que Christine exerce une grande autorité sur Léa. Les deux domestiques des Lancelin vivent à l’étage de cette grande maison bourgeoise du Mans. Un soir de février 1933, au retour de monsieur Lancelin, aucune lumière ne brille à l’intérieur du domicile. Monsieur Lancelin est envahi par un mauvais pressentiment : où sont sa femme et sa fille ? L’homme appelle alors un brigadier afin de forcer l’ouverture de sa maison. Lorsque la porte s’ouvre, tout est noir. Les deux hommes s'avancent lentement et découvrent peu à peu l’horreur. D’abord d'épaisses flaques de sang, puis un œil et enfin, les corps des deux membres de la famille. Les victimes se trouvent dans d'affreux états. L’acte est d’une grande barbarie. Lorsqu’ils montent à l’étage, ils découvrent que les deux sœurs sont dans leur chambre, recroquevillées contre le mur. Sont-elles les responsables de ces actes de cruauté ou ont-elles échappé elles-même de justesse à l’horreur ? Les deux sœurs avouent immédiatement leur acte. Mais comment l’expliquer ? Pourquoi ont-elles tué la mère et la fille Lancelin ? À première vue, aucune raison ne semble valable. Les sœurs souffrent-elles de folie ? L’une a-t-elle entraîné l’autre ? Est-ce un acte de rébellion contre leur condition sociale ou une simple crise de nerf ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable 'Affaire Papin' dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : Le meurtrier sous hypnose : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Un matin de 1951, Palle Hardrup, un homme âgé d’une trentaine d'années, braque une banque à main armée dans le quartier de Copenhague. Lors du braquage, Palle Hardrup tue le directeur de la banque ainsi que le caissier. À son arrestation, des témoins affirment que le réel auteur de ces faits est un autre homme nommé Bjoern Schouw Nielsen. Pourtant, ce dernier se trouvait à ce moment-là à plusieurs kilomètres du lieu du crime… Pourquoi est-il accusé ? Les deux hommes se sont connus en prison quelques années plus tôt en 1947. Tous deux condamnés pour avoir collaboré avec la police allemande, les deux hommes deviennent rapidement camarades et s'isolent régulièrement des autres détenus. On dit que Nielsen exerce un grand contrôle sur Hardrup, allant même jusqu’à l’hypnotiser pour faire de lui 'une machine à obéir'. A leur sortie de prison en 1949, les deux hommes mettent en place plusieurs 'coups' afin de se procurer de l’argent pour 'créer un nouveau parti d’inspiration nazi'. Nielsen est-il vraiment le seul cerveau à l’origine de ces plans ? Hardrup est-il réellement la marionnette de Nielsen ? C’est le début d’un long procès pour les enquêteurs. Comment prouver ces expériences hypnotiques ? L’hypnose peut-elle réellement pousser à commettre des actes d’une telle ampleur ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : L’accident suspect de la gouvernante du château de Laroche-Rostellan : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Le 28 juillet 1969, une sexagénaire nommée Lucia Isoard est violemment renversée par une voiture à Aix-en-Provence. Quelques heures plus tard, celle-ci succombe à ses blessures. S’agit-il d’un accident de la route ou bien d'un meurtre ? Selon les témoins, la voiture s’est déportée volontairement pour renverser Lucia Isoard. Les services de police décident alors d’ouvrir une enquête. À cette époque, Lucia Isoard est la gouvernante du château de Laroche-Rostellan dont le vicomte, Jacques de Régis est le propriétaire. Lorsque les enquêteurs se rendent sur place, ils interrogent d’abord les employés du château. C’est alors qu’ils découvrent un mystérieux télégramme que Lucia Isoard avait reçu le jour de l’accident. Dans ce télégramme, il est question d’un rendez-vous à la cabine téléphonique du village à une heure précise… l’heure à laquelle a eu lieu le drame de sa mort. Le crime était-il prémédité ? Pour le fermier du Vicomte, pas de doute, la responsable de ce meurtre est Harlette Boulbès, une ancienne prostituée que l’on dit ruinée. Quelques jours plus tôt, une violente dispute avait éclaté entre les deux femmes. Mais pour quel motif ? Harlette Boulbès aurait-elle décidé d’éliminer Lucia Isoard pour de l’argent ? Pourtant, à cette époque, le vicomte ne prévoit en aucun cas de léguer sa fortune à sa gouvernante Lucia Isoard… Pierre Bellemare raconte cette affaire dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : Les sept crimes de l’adolescent timide : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] En septembre 1913 dans le département de la Loire, Marcel Redureau, un adolescent de 15 ans, travaille à l’occasion des vendanges dans la ferme de Jean-Marie Mabit, un viticulteur de 39 ans. Ce jeune homme blond aux yeux bleus est un adolescent sans problème. Il travaille bien à l’école, il a une bonne conduite et on dit même de lui qu’il est peureux. Pourtant ce jour-là, Marcel Redureau va commettre sept crimes atroces. Alors qu’il travaille au pressoir avec Jean-Marie Mabit, celui-ci lui fait certaines remarques qui ne plaisent pas au jeune garçon. En colère contre les commentaires du propriétaire des lieux, Marcel se munit alors d’un couteau à raisin et égorge le père de famille. Des cris surgissent alors dans le bâtiment voisin, où loge la famille de Jean-Marie Mabit. Pour les faire taire, Marcel Redureau entre dans la maison et tue avec son arme la femme de Jean-Marie Redureau alors enceinte de sept mois, Marie Dugast la femme de chambre, la grand-mère et les trois enfants des Mabit. Quelles sont les raisons de ces crimes sordides ? À son arrestation, les services de police sont dans l’incompréhension. Comment expliquer un acte d’une telle barbarie ? Le jeune garçon souffre-t-il de démence ? Pierre Bellemare raconte 'l’affaire Marcel Redureau' dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : L’audacieux kidnapping d’une mère de famille anéantie : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] C’est un soir d’automne dans une chambre d’hôtel minable de Versailles. Madame D. a quitté son bel appartement de l’avenue Foch à Paris pour s’installer provisoirement ici sous un faux nom. Elle doit absolument élaborer un plan minutieux. La jeune femme de 37 ans vient de recevoir une lettre d’Angleterre qui la laisse au bord de la dépression nerveuse : Françoise et Géraldine, ses filles de 16 et 13 ans, ont été placées sous la tutelle de la Cour à la demande de sa propre mère, une Lady anglaise. C’est elle qui s’occupe de ses petites-filles depuis le divorce de Madame D., il y a trois ans. Elle trouve toujours une excuse pour éviter de les renvoyer en France. Pour Madame D, c’en est trop. Elle doit pouvoir récupérer ses filles. Comment ? Elle envisage alors d’organiser un kidnapping. C’est la raison pour laquelle elle a donné rendez-vous ce soir d’automne dans cette chambre d’hôtel à un journaliste et un ami anglais, pilote de l’air. Comment approcher Françoise et Géraldine sans éveiller les soupçons de la grand-mère ? Comment échapper aux surveillants des deux pensionnats où vivent les deux adolescentes ? Vont-elles pouvoir monter dans l’avion en évitant les contrôles de la police ? L’arrivée du brouillard sur le sol britannique risque de ne rien arranger. Pierre Bellemare raconte 'L’audacieux kidnapping d’une mère de famille anéantie' dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 : La double vie de "Sue" : En 1967, Jay, 30 ans, qui est quartier-maître dans la Marine, fait la rencontre d’une très belle femme aux hasards des rues du quartier sud de San Diego. Entre cette orpheline et le marin, le coup de foudre est immédiat. Alors qu’ils ne savent rien l’un de l’autre, ils décident de se marier trois semaines plus tard seulement. Mais très vite, Jay doit retourner naviguer et son épouse, qu’on surnomme 'Sue', se sent bien seule… Afin de lui tenir compagnie, Jay a l’idée de faire appel à son meilleur ami, Tim, lui aussi marin, pour qu’il prenne soin de son épouse. Entre Tim et Sue, le courant passe très rapidement et les deux amis tombent amoureux à leur tour. Mais pour Sue, il est inenvisageable de tromper son mari. C’est à ce moment-là qu’elle décide d’appeler sa sœur jumelle, Pearl, et de la présenter à Tim. Pour l’homme, c’est du pareil au même : les deux femmes se ressemblent de manière troublante et leurs comportements sont parfois extrêmement semblables. Pourtant, peu à peu, le doute s’installe dans l'esprit des deux hommes qui n’ont jamais vu les deux sœurs en même temps… Lorsqu’ils souhaitent les tester en organisant un dîner à quatre, une des deux sœurs ne s’y rend pas. Que cachent les sœurs jumelles ? Sue et Pearl seraient-elles les mêmes personnes ? Jay mène alors l’enquête. Le marin est alors bien loin d’imaginer ce qu’il va découvrir… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du mardi 14 novembre 2023 :  Le crime insoupçonnable d’un homme heureux : [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Nous sommes en janvier 1950. Ce jeudi-là, Monsieur Etienne sort de chez lui, l’air un peu ennuyé. Cet homme de 45 ans se rend en bus jusque dans une menuiserie à l’enseigne délabrée. Monsieur Etienne est un homme discret, il vient récemment d’emménager dans son logement, avec sa fille et quelques valises et de maigres achats tout au plus pour seules affaires. Mais Monsieur Etienne n’est pas un homme sans passé. Il y a peu encore, il habitait avec sa fille, et sa femme, dans un autre appartement. Sa femme n'est plus là… Les journaux en ont parlé un peu à l’époque, avant de passer à autre chose. Les autorités, elles, n’ont rien dit quand Monsieur Etienne a déménagé. Mais l’affaire n’est pas close pour autant, a prévenu le juge d’instruction en charge de l’affaire. Est-il un suspect potentiel aux yeux des enquêteurs ? Trois mois après la mort de sa femme, Monsieur Etienne veut en tout cas tourner la page, il cherche d’ailleurs un nouvel emploi. Mais il donne l’impression d’hésiter dans chaque décision. D’où vient cette attitude ? Pourquoi a-t-il réagi d’ailleurs si étrangement quand il a découvert le corps de sa femme étranglée sur leur lit. Et pourquoi est-il resté si calme face aux enquêteurs ? Ces derniers ont une certitude : elle s’est très peu débattue… Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast 'Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare', issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du lundi 13 novembre 2023 : Découvrez bientôt les récits extraordinaires de Pierre Bellemare : Dans les années 70, Pierre Bellemare, voix culte d’Europe 1, a tenu en haleine les auditeurs avec ses histoires extraordinaires. Des histoires vraies de crimes en tout genre, crapuleux, familiaux, inexpliqués nous campent des personnages effrayants, bizarres ou fous. Dans le podcast 'Les Récits extraordinaires de Pierre Bellemare', écoutez ou réécoutez ces récits grâce à un son remasterisé et à un habillage modernisé. Crédits Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot - Europe 1 Studio Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Direction artistique : Xavier Jolly Création du visuel : Sidonie Mangin Rédaction et Diffusion : Lisa Soster Communication : Kelly DecroixRemerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare
  • Podcast du dimanche 27 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'an 2000 : Christophe Hondelatte raconte l'an 2000 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du samedi 26 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1984 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1984 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du dimanche 20 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'année 2005 : Christophe Hondelatte raconte l'année 2005 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du samedi 19 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1963 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1963 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du dimanche 13 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1976 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1976 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du samedi 12 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1956 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1956 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du dimanche 06 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1997 : Épisode consacré à l’année 1997, Mesdames et Messieurs, voici le programme :- Gianni Versace assassiné- Opération sauvetage sur MIR- Si je vous dis Tatoo et Tam-Tam…ça vous parle ? ça vous bippe ?- La jeunesse chrétienne à l’assaut de la capitale- Et Johnny Hallyday est fait chevalier !
  • Podcast du samedi 05 ao?t 2023 : Hondelatte raconte - L'année 2011 : Christophe Hondelatte raconte l'année 2011 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du dimanche 30 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1971 : Bienvenue en 1971 !Au sommaire de cet épisode :-l’OM est champion…et le PSG prend du galon,-les institutions françaises ont du mal avec les femmes-le salon de l’automobile sauvé in extremisEt un alpiniste de renom perd la vie en montagne
  • Podcast du samedi 29 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1990 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1990 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du dimanche 23 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1960 : Bienvenue en 1960 !A l’honneur dans cet épisdoe :- les Jeux Olympiques….d’hiver et d’été !- le mariage en grande pompe de la princesse britannique Margaret !- le monstre du Loch Ness qui défraie la chronique- et Charles Aznavour….enfin en haut de l’affiche !
  • Podcast du samedi 22 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1979 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1979 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du dimanche 16 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1985 : Aujourd'hui découvrons les évènements de l’année 1985!Au menu : - Deneuve remplace Bardot en Marianne- Un record de gain chez une gagnante du loto- Une catastrophe ferroviaire meurtrière dans la CreuseEt le succès pour la jeune Jeanne Mas
  • Podcast du samedi 15 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1958 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1958 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du samedi 08 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1996 - L'intégrale : Christophe Hondelatte raconte l'année 1996 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du vendredi 07 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1996 - 5/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1996 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : un attentat à Port-Royal; le scandale de l'Arc; un coq au tribunal et un Beatles anobli !
  • Podcast du jeudi 06 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1996 - 4/5 : Toute cette semaine, nous parcourrons l’année 1996 !Dans ce 4ème épisode :- Les Français médaillés d’or à Atlanta- Annie Girardot césarisée et en larmes- Le service militaire, c’est terminé !- Et faire ses courses devient un jeu d’enfant !
  • Podcast du mercredi 05 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1996 - 3/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1996 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : une française dans l'espace; l'espoir de la trithérapie contre le VIH; une femme arbitre au Parc des Princes et le groupe NTM condamné.
  • Podcast du mardi 04 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1996 - 2/5 : Toute cette semaine, nous partons à la découverte de l’année 1996.Au programme de ce deuxième épisode :- Les sans-papiers de Saint-Bernard- La vache folle- Le mariage de Johnny et Laetitia- Le phénomène Macarena
  • Podcast du lundi 03 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1996 - 1/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1996 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : la mort de Mitterrand; la numérotation téléphonique à 10 chiffres; la tuerie de Dunblane en Ecosse et les boys band qui squattent les hit-parades !
  • Podcast du samedi 01 juillet 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1974 - L'intégrale : Christophe Hondelatte raconte l'année 1974 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du vendredi 30 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1974 - 5/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1974 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : 5 hold-up en une journée à Paris; Coluche en haut de l'affiche; Alexandre Soljenitsyne expulsé d'URSS et Michel Delpech qui chante les divorcés.
  • Podcast du jeudi 29 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1974 - 4/5 : Comme vous le savez sans doute, c’est l’année 1974 qui est au programme cette semaine ! Voici le sommaire du jour :-le crash d’un avion dans la forêt d’Ermenonville-Un Français à l’assaut des Twin towers-la grève de la baguetteEt Dani qui a failli…je dis bien failli…représenter la France à l’Eurovision
  • Podcast du mercredi 28 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1974 - 3/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1974 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : le combat de boxe du siècle au Zaïre; des centaines d'animaux abattus en Bretagne; des soucoupes volantes au dessus de la France et Michel Sardou qui vole de succès en succès.
  • Podcast du mardi 27 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1974 - 2/5 : Voici le programme du 2ème épisode de Hondelatte Raconte l'année 1974 :-Giscard, le Président du changement-Emmanuelle, la plus longue caresse du cinéma,-Une fusillade sur les Champs ÉlyséesEt Claude François, pas si mal aimé !
  • Podcast du lundi 26 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1974 - 1/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1974 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : la mort de Pompidou; des bretons qui vandalisent une antenne de l'ORTF; le PSG en 1ère division et Georges Brassens invité vedette d'Europe n°1 !
  • Podcast du samedi 24 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1988 - L'intégrale : Christophe Hondelatte raconte l'année 1988 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du vendredi 23 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1988 - 5/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1988 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : Gorbatchev devient le nouvel homme fort de l'URSS; le film 'La dernière tentation du Christ' fait scandale; des inondations catastrophiques à Nîmes et le Roi de la pop enflamme les scènes d'Europe.
  • Podcast du jeudi 22 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1988 - 4/5 : On explore toujours les archives d’Europe 1 de 1988 aujourd’hui,e t voici le menu de ce 4ème épisode :-Pierre Desproge a fini de rire- Le cheval Ourasi traîne la patte- Un avion se crashe sur la ville écossaise de LockerbieEt Florent Pagny chante « N’importe quoi »!
  • Podcast du mercredi 21 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1988 - 3/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1988 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : la libération de Kauffman, Carton et Fontaine; gloire et décadence pour Ben Johnson aux JO de Séoul; la naissance d'un nouveau slogan 'sortez couvert' et Bébel à Cannes.
  • Podcast du mardi 20 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1988 - 2/5 : Cette semaine, nous exhumons les archives de l’année 1988Voici le sommaire de ce 2ème épisode :-Fin du procès de l’Amoco Cadiz!-Un aviateur fou survole Paris-Une fillette disparaît d’un camp scout,et les Inconnus deviennent connus !
  • Podcast du lundi 19 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 1988 - 1/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 1988 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : le juge italien anti-mafia Falcone tenté de jeter l'éponge; la fin du Solex; la 1ère visite officielle en France de Charles et Diana et Yves Saint-Laurent défile à la fête de l'Huma !
  • Podcast du samedi 17 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 2007 - L'intégrale : Christophe Hondelatte raconte l'année 2007 en puisant dans les archives d'Europe 1.
  • Podcast du vendredi 16 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 2007 - 5/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 2007 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : Sarko fait une fixette sur Guy Moquet; Teddy Riner enflamme les tatamis et Michel Serrault nous quitte.
  • Podcast du jeudi 15 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 2007 - 4/5 : 4ème épisode de notre voyage en 2007 :Au sommaire !- les 50 ans de la conquête spatiale- les lycéens priés d’aller fumer sur le trottoir- Kadhafi en visite à Paris- Et le vélib…aussi !
  • Podcast du mercredi 14 juin 2023 : Hondelatte raconte - L'année 2007 - 3/5 : Christophe Hondelatte raconte l'année 2007 en puisant dans les archives d'Europe 1. Au programme : un divorce à l'Elysée; la naissance de l'Iphone; une mamie de 95 ans qui saute en parachute et Polnareff de retour sur scène après 34 ans d'absence !
Podcasts europe1
3014 vues

A voir dans la categorie Podcasts