Podcasts rtl
Image 1: Les voix du crime

Les voix du crime

Ils (ou elles) sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ils (ou elles) sont "les voix du crime". Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Jérôme Florin, Nathalie Renoux, Jean-Alphonse Richard, Patrick Tejero et nos experts en affaires judiciaires. Deux fois par mois, l’une de ces voix du crime nous raconte son point de vue, comment il ou elle a fait basculer ou rebondir une affaire criminelle. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd’hui. Les Voix du crime est présenté par Agnès Bonfillon, Olivier Boy, Guillaume Chieze, Jérôme Florin, Alice Moreno Thomas Prouteau, Nathalie Renoux, Jean-Alphonse Richard, Patrick Tejero, Justine Vignaux | Direction : Alice Boryczka et Charlotte Pascal | Production : Mildray Goinard l Rédaction en chef : Eléonore Merlin et Sylvain Zimmermann | Réalisation : Thibault Mazoufre, Alice Seyed et Étienne Villand | Chef.f.e de projet : Marie Zafimehy | Archives : RTL |


Vous écoutez:

Choisissez un podcast dans la liste ci-dessous.

  • Podcast du jeudi 01 décembre 2022 : 56. Affaire Jacqueline Sauvage : François Hollande raconte les coulisses de sa grâce présidentielle : Le 10 septembre 2012, Jacqueline Sauvage tire trois fois sur son mari, Norbert Marot. Depuis près de cinquante ans, ses filles et elle subissaient les coups et les insultes de cet homme violent. Deux fois, la Cour d'assises condamne Jacqueline Sauvage à 10 ans de prison. Un verdict difficilement compréhensible pour ses avocates et l'opinion publique. Un comité de soutien se crée : il demande une grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage. La voix du crime de cet épisode consacré à l'affaire Jacqueline Sauvage est François Hollande. Au micro de Marie Zafimehy, l'ancien président de la République explique comment il a pris la décision de gracier Jacqueline Sauvage, devenue un symbole des violences faites aux femmes.
  • Podcast du jeudi 24 novembre 2022 : PORTRAIT - Qui était vraiment Jacques Mesrine, "l'ennemi public numéro 1" ? : Le 2 novembre 1979, porte de Clignancourt, la voiture de Jacques Mesrine est criblée de balles par les hommes de la brigade antigang. C'est la fin de vingt ans de braquages et cambriolages interrrompus de séjours en prison et d'évasions spectaculaire. Dans l'opinion, de façon plus ou moins affirmée, plus ou moins consciente, Jacques Mesrine conserve cette image de gangster flamboyant, de braqueur révolutionnaire, un peu Robin des Bois. C'est sans doute son plus grand hold up. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 17 novembre 2022 : 55. Mort de Jacques Mesrine : son avocate raconte les dernières années de l'ennemi public numéro 1 : Le 2 novembre 1979, Jacques Mesrine meurt sous les balles des policiers en plein Paris. S'en suit une procédure longue de 35 ans pour déterminer s'il s'agit d'un assassinat ou d'une simple arrestation qui a mal tourné. Jacques Mesrine, criminel évadé de prison, était en cavale depuis plus d'un an. Mondialement connu pour ses braquages signés et son charisme déconcertant, celui qui était surnommé "l'ennemi public numéro 1" était traqué par les autorités françaises. Une insolence qu'il a payé de sa vie ? La voix du crime de cet épisode consacré à Jacques Mesrine est Me Martine Malinbaum, l'une des dernières avocates de Jacques Mesrine. Elle raconte au micro de Maxime Levy sa rencontre avec l'ennemi public numéro 1 et leur relation jusqu'à sa mort.
  • Podcast du jeudi 10 novembre 2022 : PORTRAIT - Qui est Tiphaine Véron, disparue au Japon depuis l'été 2018 ? : Comme beaucoup de jeunes gens, Tiphaine a découvert le Japon par les mangas... Mais très vite, sa passion pour l'art et l'histoire l'a menée vers des ouvrages plus pointus, des livres illustrés d'estampes et peuplés de tokaï, les démons du folklore japonais. Sa passion pour la langue et la culture nipponnes, l'ont conduite à Nikko, la "lumière du soleil" en japonais. C'est là qu'elle qu'elle disparaît sans laisser de traces le 29 juillet 2018. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 03 novembre 2022 : 54. Disparition de Tiphaine Véron : de la France au Japon, le combat de son frère Damien pour obtenir la vérité : Tiphaine Véron a tout organisé pour son voyage au Japon, le pays qu'elle aime tant. De son départ à son arrivée, tout semble se dérouler parfaitement. Par messages, la jeune femme détaille chaque étape de son périple à sa famille. Pourtant, le 29 juillet 2018, les nouvelles cessent brusquement. Ses proches s'inquiètent mais se rassurent, jusqu'à ce que l'ambassade de Tokyo les contacte. Tiphaine a bel et bien disparu, comme évaporée. Sans attendre, Damien, son frère et sa sœur Sybille, se rendent sur place et découvrent les nombreuses failles de l'enquête japonaise... mais qu'est-il réellement arrivé à Tiphaine ? La voix du crime de cet épisode consacré à la disparition de Tiphaine Véron est son frère Damien. Il livre son témoignage et les détails de l'enquête qu'il a menée avec sa famille au micro de Jean-Alphonse Richard.
  • Podcast du jeudi 27 octobre 2022 : PORTRAIT - Qui sont Maëlle et Sabrina, condamnées pour le meurtre de l'homme retrouvé dans la valise de Lorient ? : Elles n'auraient jamais dû se rencontrer. Leurs origines, leur milieu, leur personnalité : tout les opposait. Ensemble, elles ont pourtant commis un crime et partagé le plus lourd des secrets. À croire que les contraires s'attirent. Sabrina l'ignore encore quand elle rencontre Maëlle pour la première fois. C'est Farid, son proxénète, qui lui présente cette jeune Bretonne, blonde, fraîche, le chignon vite fait mais jolie. Il veut l'embaucher dans le salon de massage qui sert de maison de passe. Sabrina est sceptique. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 20 octobre 2022 : 53. Un cadavre dans une valise et une mystérieuse clé : l'incroyable enquête "Valise 56" : En plein été 2011, deux plaisanciers sont intrigués par un objet qui flotte dans la baie de Lorient, en Bretagne. Ils s'approchent et aperçoivent une valise à la dérive. Ils la hissent à bord de leur bateau et l'entaillent pour savoir ce qu'elle contient. Surprise : un pied en sort... C'est un cadavre. La gendarmerie maritime se saisit de l'affaire mais impossible d'identifier la victime de ce qui semble être un homicide. Du fabricant de la valise, aux cordages utilisés pour l'immerger : les enquêteurs vont tout passer au crible. C'est finalement une clé qui leur permettra de résoudre cette énigme... Quelle serrure ouvre-t-elle ? La voix du crime de cet épisode consacré à l'enquête "Valise 56" est le Major Robert La Gautrière. Au micro de Thomas Prouteau, il raconte comment il a mené cette incroyable enquête de Lorient à la capitale
  • Podcast du jeudi 13 octobre 2022 : PORTRAIT - Qui était Alexandre Despallières, dandy accusé d'escroquerie et de meurtre ? : Il avait tout pour lui. Trop peut-être. Alexandre Despallières a toujours considéré que tout lui était dû : l'amour, l'argent et bien sûr, la gloire. Mais au début des années 80, le destin déraille : il est séropositif. Dès lors, ce qu'il veut, c'est profiter. Profiter de la vie qui s'annonce courte, profiter de tous ces gens éblouis par sa belle petite gueule. Son existence est semée de paillettes, de liasses de cash et de morts suspectes... Celle de Peter Ikin va sonner la fin de la belle vie : il passe par la case prison. Il décède en février 2022, juste avant son procès. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 06 octobre 2022 : 52. Alexandre Despallières, "un serial empoisonneur" à jamais innocent ? 2/2 : Le 12 novembre 2013, le corps sans vie du célèbre producteur de musique australien Peter Ikin, est retrouvé dans sa chambre d'hôtel, à Paris. Les analyses de ses organes révèlent une concentration létale de paracétamol. Il s'agit d'un assassinat. Alexandre Despallières, le dernier conjoint de Peter Ikin, devient le suspect numéro un. Testament falsifié, comportement énigmatique... Les preuves l'accablent et pourtant, cet homme à la beauté magnétique va mourir juste avant son procès. Il sera à jamais innocent. La voix du crime de ce second épisode consacré au parcours d'Alexandre Despallières est la journaliste Sophie Bonnet. Au micro d'Agnès Bonfillon, l'autrice explique pourquoi elle est convaincue que cet homme est impliqué dans la mort d'au moins cinq personnes, dont celle de Peter Ikin.
  • Podcast du jeudi 29 septembre 2022 : PORTRAIT - Qui était Olivier Metzner, ce célèbre avocat qui a mis fin à ses jours sur son île ? : Entre Olivier Metzner et Alexandre Despallières, peut-on parler d'histoire d'amour ? En amour, il faut être deux. Dans cette histoire, Olivier Metzner est seul. Mais il ne le sait pas encore. À cette époque, Olivier Metzner est partout, mais aimé de personne, et il ne fait rien pour l'être. Car c'est vrai, il n'est pas un ténor des prétoires... mais en privé, ou face aux micros et aux caméras, il est redoutable, toujours un bon mot, une pique bien affûtée. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 22 septembre 2022 : 51. Mort d'Olivier Metzner : derrière le mystérieux suicide, le spectre d'Alexandre Despallières 1/2 : Le 17 mars 2013, le célèbre avocat parisien, Olivier Metzner, est retrouvé mort près de son île privée dans le golfe du Morbihan. L'autopsie conclut à un suicide. Derrière lui, l'avocat ne laisse aucune explication. Pourtant, depuis 20 ans, gravite dans l'entourage d'Olivier Metzner, un dandy gigolo au parcours jonché de morts suspectes... Alexandre Despallières. La voix du crime de cet épisode est Sophie Bonnet. Au micro d'Agnès Bonfillon, la journaliste explique pourquoi elle est convaincue que cet homme à la beauté magnétique est impliqué dans le suicide de ce ponte du barreau de Paris.
  • Podcast du jeudi 15 septembre 2022 : PORTRAIT - Qui est Christian Estrosi, maire de Nice, ville endeuillée par l'attentat du 14 juillet 2016 ? : Comme tous ceux qui étaient à Nice le 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, Christian Estrosi vit avec le souvenir de ce cauchemar éveillé. Il y a un avant et un après. Le mal est indicible. Ce soir-là, il est environ 23h, le feu d'artifice est terminé... Monsieur le Maire quitte la promenade. Soudain, il est emporté par un mouvement de foule, une vague humaine qui vient de la Promenade des Anglais... Son téléphone sonne, c'est sa conseillère sécurité. Tout est dit en une phrase : "Un camion fait un ravage sur la Prom." Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 08 septembre 2022 : 50. Attentat de Nice : le témoignage de Caroline, survivante endeuillée : Le 14 juillet 2016, comme chaque année, il y a foule sur la Promenade des Anglais à Nice, pour assister au feu d'artifice. A la fin du spectacle, les touristes et habitués se dispersent. C'est à ce moment-là qu'un camion déboule sur le trottoir et fauche des centaines de personnes. C'est un attentat. On dénombre 86 morts et plus de 400 autres victimes. Caroline Villani était présente ce soir-là sur les lieux de l'attentat avec plusieurs proches. Si elle fait partie des survivantes, elle perdra cependant son frère, sa mère, son beau-père et un de ses deux fils. Son second enfant fut lui gravement blessé. Caroline Vilani, partie civile lors du procès qui se déroule depuis le 5 septembre devant la Cour d'Assises de Paris, est la voix du crime de cet épisode. Elle raconte au micro de Nicolas Burnens comment elle vit aujourd'hui avec son traumatisme.
  • Podcast du jeudi 01 septembre 2022 : PORTRAIT - Qui était Vanesa Campos, prostituée trans assassinée au bois de Boulogne ? : Vanesa Campos n'avait jamais été une victime... Toute sa vie, elle s'est battue, fièrement, vaillamment, pour gagner sa vie, pour gagner la dignité que la société lui refusait, pour gagner le droit d'être elle-même, tout simplement. Un joli brin de fille en vérité. Longue chevelure brune, un large sourire habillé de rouge, de grands yeux noirs sous le mascara et les sourcils finement dessinés... C'est ainsi qu'on la voit sur cette photo brandie lors des marches blanches qui ont suivi sa mort, à l'âge de 36 ans. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du dimanche 28 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire Daval : Jonathann, un mari "pervers" et "manipulateur" : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Cette semaine, le meurtre d'Alexia Daval. Cette jeune femme étranglée par son mari, Jonathann, qui a tenu le rôle de gendre idéal, de veuf éploré, avant d'avouer son crime. Alice Moreno, vous avez rencontré Emmanuel Dupic, procureur de Haute-Saône, profondément marqué par cette affaire ultra médiatique.
  • Podcast du samedi 27 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire Daval : la découverte du corps d'Alexia :
  • Podcast du jeudi 25 août 2022 : 49. Meurtre de Vanesa Campos : la "révolte" des travailleuses du sexe : Dans la nuit du 16 au 17 août 2018, un groupe de malfaiteurs débarque au Bois de Boulogne. Depuis plusieurs années, ils volent et rackettent les prostituées du Bois et leurs clients. Parmi elles, une femme trans originaire du Pérou : Vanesa Campos. Ce jour-là, comme tous les autres, elle ne se laisse pas faire, s'interpose, prête à en découdre. Mais le petit groupe d'homme est armé. L'un d'eux tire, la touche à la poitrine. Elle succombe à ses blessures au petit matin. La voix du crime de cet épisode, c'est Giovanna Rincon. Directrice de l'association d'aide aux personnes trans Acceptess-T, c'est elle qui a accompagné les proches de Vanesa Campos tout au long de l'enquête et du procès. Elle témoigne au micro de Marie Zafimehy.
  • Podcast du dimanche 21 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire d'Outreau : quel rôle le pouvoir politique a-t-il joué ? : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Cette semaine, l'affaire d'Outreau dans le Pas-de-Calais. Des adultes accusés à tort pour certains d'avoir violé et prostitué parfois leurs propres enfants. Jérôme Florin a rencontré maître Marc Pantaloni, qui a représenté plusieurs de ces enfants lors du procès en appel à Paris en 2005. Il raconte la difficulté de faire entendre leur voix après la vague d'acquittements du premier procès de Saint-Omer.
  • Podcast du samedi 20 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire d'Outreau : l'impossible procès : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Cette semaine, l'affaire d'Outreau dans le Pas-de-Calais. Des adultes accusés à tort pour certains d'avoir violé et prostitué parfois leurs propres enfants. Jérôme Florin a rencontré maître Marc Pantaloni qui a représenté plusieurs de ces enfants lors du procès en appel à Paris en 2005.
  • Podcast du jeudi 18 août 2022 : PORTRAIT - Qui était Sylvie Reviriego, "la dépeceuse de Tours", meurtrière de Françoise Gendron ? : Le cas de Sylvie Reviriego, "la dépeceuse de Tours", est unique dans les annales criminelles. Parce que son crime est atroce, parce qu'elle l'a commis seule, et parce que c'est une femme qui s'en prend à une autre femme. Sans doute aussi parce qu'il garde une part de mystère... Comment une femme peut-elle tuer sa meilleure amie et la dépecer pendant deux jours ? Quelle force l'a donc poussée au pire ? Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du dimanche 14 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire Thomassin : la mystérieuse disparition de Gérald : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Cette semaine, le destin brisé de l'acteur Gérald Thomassin. Comment cet enfant de la DASS, sacré en 1991, à 16 ans, César du meilleur espoir pour "Le Petit criminel" de Jacques Doillon, a-t-il pu se retrouver, 20 ans plus tard, accusé du meurtre de la postière de Montréal-la-Cluse dans l'An, tuée de 28 coups de couteau ? Le jeune acteur tombé dans l'alcool et la marginalité est aujourd'hui porté disparu. Olivier Boy a rencontré le frère de Gérald Thomassin.
  • Podcast du samedi 13 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire Thomassin : la descente aux enfers d'un acteur prodige :
  • Podcast du jeudi 11 août 2022 : 48. Affaire de "la dépeceuse de Tours" : Françoise Gendron et Sylvie Reviriego, une amité devenue fatale : Le 13 décembre 1988, deux sacs poubelle sont retrouvés sur le parking de l'hôpital Trousseau, à Tours. À l'intérieur, les morceaux d'un corps de femme... Le lendemain, un troisième sac est découvert avec cette fois-ci, un bassin. L'énigme est totale et l'identification est complexe : la tête manque. Quatre jours plus tard, les policiers reçoivent un appel anonyme. Au téléphone, la voix dit que la défunte pourrait être Françoise Gendron, une mère célibataire de 38 ans. L'ADN est formel, il s'agit bien de la victime.. mais qu'est-il arrivé à cette femme, a priori sans problèmes ? La voix du crime de cet épisode consacré à l'affaire de la "dépeceuse de Tours", de son vrai nom Sylvie Reviriego, est Me Jean-Michel Sieklucki. Il était l'avocat du fils de Françoise Gendron, la victime, et raconte comment ce crime de dépeçage a marqué sa carrière au micro de Jean-Alphonse Richard.
  • Podcast du lundi 08 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Francis Heaulme : le crime qui a permis de démasquer le tueur en série : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Jérôme Florin revient sur l'affaire Francis Heaulme, l'un des pires tueurs en série français. Officiellement reconnu coupable de onze meurtres, il est définitivement condamné à la réclusion à perpétuité en juin 2020. L'ancien gendarme au cœur de l'enquête, Jean-François Abgrall, a été le premier à le confondre pour un crime commis près de Brest en 1989.
  • Podcast du lundi 08 août 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Francis Heaulme : comment l'ancien gendarme Jean-François Abgrall a déchiffré le tueur en série : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Jérôme Florin revient sur l'affaire Francis Heaulme, l'un des pires tueurs en série français. Officiellement reconnu coupable de onze meurtres, il est définitivement condamné à la réclusion à perpétuité en juin 2020. L'ancien gendarme au cœur de l'enquête, Jean-François Abgrall, raconte comment il a découvert et décodé le meurtrier.
  • Podcast du jeudi 04 août 2022 : PORTRAIT - Qui est Valérie Bacot, coupable d'avoir tué son mari violent ? : Elle est dans le box des accusés mais c'est elle la victime. C'est tout le paradoxe du procès de Valérie Bacot, petite femme menue, longs cheveux blonds, de grands yeux bleus d'enfant, un joli visage qui a pris trop de coups. Le verdict tombe tard dans la nuit : 4 ans de prison, dont 3 avec sursis. Elle est libre. La valise que porte son fils Dylan ne servira pas. Valérie Bacot va retrouver les siens. Et tenter d'oublier l'homme qui a saccagé son existence, le mari violent qu'elle a tué... Daniel Paulette. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du dimanche 31 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire Troadec : une étrange histoire de trésor familial : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Olivier Boy revient sur l'affaire Troadec, toute une famille disparue à Orvault dans la banlieue de Nantes en février 2017. Jean-Daniel Morin, capitaine de police au cœur de l'enquête, raconte comment le principal suspect a avoué le quadruple meurtre et ses explications... impliquant un mystérieux trésor.
  • Podcast du samedi 30 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Affaire Troadec : la mystérieuse disparition de toute une famille : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Olivier Boy revient sur l'affaire Troadec, toute une famille disparue à Orvault dans la banlieue de Nantes en février 2017. Jean-Daniel Morin, capitaine de police au cœur de l'enquête, raconte ses premiers pas dans une maison vide et les premiers jours d'investigation.
  • Podcast du jeudi 28 juillet 2022 : 47. Affaire Valérie Bacot : quand tuer son mari violent devient le seul moyen de survivre : Le 13 mars 2016, Valérie Bacot tire sur son mari, Daniel Paulette. D'une balle elle met fin à près de 20 ans de calvaire : insultes, viols, coups, et même prostitution forcée... le quotidien de la jeune femme et de ses quatre enfants était rythmé par les violences et la peur. Valérie Bacot a-t-elle agi en toute conscience ? A-t-elle prémédité son acte ? Doit-elle être condamnée pour son crime ou faisait-elle preuve de légitime défense ? La voix du crime de cet épisode consacré à l'affaire Valérie Bacot est son avocate Me Nathalie Tomasini. Au micro de Marie Zafimehy, elle raconte comment elle a assisté et défendu sa cliente... jusqu'à ce qu'elle ressorte libre du tribunal.
  • Podcast du lundi 25 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Guy Georges : retour sur la traque du tueur de l'Est parisien : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Amandine Bégot a rencontré Martine Monteil, l'ancienne directrice de la police judiciaire qui a mené l'enquête sur les crimes de Guy Georges. Surnommé le tueur de l'Est parisien, cet homme a violé et assassiné 7 femmes en 7 ans dans les années 1990, semant la terreur dans la capitale.
  • Podcast du lundi 25 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Guy Georges : comment se sont déroulées les heures qui ont suivi son arrestation ? : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Amandine Bégot revient sur l'affaire Guy Georges, le tueur de l'Est parisien : dans les années 90, il a violé et assassiné 7 femmes en 7 ans semant la terreur dans la capitale. Martine Monteil, l'ancienne directrice de la PJ, nous raconte les heures qui ont suivi son arrestation.
  • Podcast du jeudi 21 juillet 2022 : PORTRAIT - Qui sont Jennifer et Joachim, les parents de Maëlys ? : Ils n'oublieront jamais cette nuit. Elle revient sans cesse les tourmenter, avec insistance, avec tout le poids de la fatalité, et les piqûres incisives de la culpabilité. Cette nuit-là les hante. Jennifer Cleyet-Marrel et Joachim de Araujo sont des parents hantés, comme il y a des maisons hantées. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du lundi 18 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Ordre du Temple Solaire : pourquoi la thèse du suicide collectif a-t-elle été mise en doute ? : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Jean-Alphonse Richard revient sur les massacres de l'Ordre du Temple Solaire, au Canada, en Suisse... puis en France dans le Vercors. Au total, 74 victimes, dont 16 dans le Vercors, près du village de Saint-Pierre-de Chérennes. La famille du grand champion de ski Jean Vuarnet s'est retrouvée au cœur de cette tragédie, qualifiée de "suicide collectif". Alain Vuarnet, fils de Jean et Édith (décédée dans un des massacres), explique pourquoi il met en doute cette thèse.
  • Podcast du lundi 18 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Ordre du Temple Solaire : comment la famille Vuarnet s'est retrouvée au cœur du massacre : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Jean-Alphonse Richard revient sur les massacres de la secte de l'Ordre du Temple solaire en 1994 et 1995, au Canada, en Suisse... et dans le Vercors en France. Au total, 74 morts et pas de coupable malgré une longue enquête. Jean-Alphonse Richard, a rencontré Alain Vuarnet a perdu sa mère Édith et son frère Patrick dans le dernier massacre. Le fils du champion de ski Jean Vuarnet raconte comment il a appris que ses proches faisaient partie de la secte.
  • Podcast du jeudi 14 juillet 2022 : 46. Affaire Maëlys : les secrets de Nordahl Lelandais 2/2 : Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys disparaît dans la nuit. La petite fille était invitée d'un mariage avec ses deux parents et sa grande sœur, mais à 3h du matin, plus aucune trace d'elle. Dans l'immédiat les recherches ne donnent rien mais l'enquête va tout de suite mener à une piste : celle de Nordahl Lelandais. Ancien militaire en perdition, ce trentenaire est même à l'origine d'un autre meurtre, celui d'Arthur Noyer. Cocaïnomane, addict aux films pornographiques, passionné par les chiens... Qui est cet homme capable du pire ? La voix du crime de ce second épisode consacré au meurtre de Maëlys De Araujo est le journaliste et auteur Michel Moatti. Il a écrit "Rapport sur Nordahl L." (Hervé Chopin, 2022), une enquête sur le double meurtrier. Il raconte comment et pourquoi il s'est intéressé au personnage de Nordahl Lelandais au micro d'Anne Le Hénaff.
  • Podcast du dimanche 10 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Le Grêlé : de nouvelles victimes du tueur en série ? : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Alice Moreno revient sur l'affaire du Grêlé, surnom donné à ce tueur en série qui présentait une carte de police pour contraindre ses victimes. À son micro, Corinne Hermann, avocate spécialiste des crimes non résolus qui représente plusieurs victimes du Grêlé raconte comment la vérité a éclaté en septembre 2021 quand la juge a convoqué 750 gendarmes et policiers pour des prélèvements ADN... Parmi eux François Vérove, ancien policer et gendarme, père de famille insoupçonnable : c'est lui, le Grêlé. Pourrait-il avoir fait plus de victimes que ce que l'on pense ?
  • Podcast du samedi 09 juillet 2022 : LES VOIX DU CRIME DE L'ÉTÉ - Le Grêlé : traque et mort du serial killer français : Chaque week-end de l'été, l'équipe des Voix du crime vous propose des éclairages sur les affaires les plus marquantes du podcast. Alice Moreno revient sur l'extraordinaire affaire du Grêlé, le surnom donné à ce tueur en série qui présentait une carte de police pour contraindre ses victimes. Quand les enquêteurs s'approchent enfin de la vérité, convoquent 750 gendarmes et policiers en septembre 2021 pour des prélèvements ADN, l'un d'eux se suicide... C'est lui, le Grêlé. Sa véritable identité : François Vérove, ancien policer et gendarme, père de famille insoupçonnable. Comment s'est déroulée cette traque qui a duré près de trente ans ?
  • Podcast du jeudi 07 juillet 2022 : PORTRAIT - Qui est vraiment Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais ? : Grand, anguleux, Alain Jakubowicz est raide comme la justice. Au procès Barbie, il réclame la perpétuité que même les Klarsfeld ne réclament pas. Il défendra aussi les victimes de la catastrophe du tunnel du Mont Blanc et les disparus du vol Rio-Paris. Alain Jakubowicz s'est surtout fait connaître comme le président de la Licra. Pendant 7 ans, il a été le pourfendeur du racisme et de l'antisémitisme. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du mardi 28 juin 2022 : 45. Affaire Maëlys : retour sur le procès de Nordahl Lelandais, "danger social absolu" (1/2) : Le 31 janvier 2022 s'ouvre le procès d'un meurtrier aussi médiatique qu'énigmatique : Nordahl Lelandais. Cinq ans plus tôt, ce trentenaire, ancien militaire, a enlevé puis tué Maëlys De Araujo lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. L'enquête met au jour un homme dangereux qui n'en est pas à son coup d'essai : la même année il a tué un militaire, Arthur Noyer après l'avoir pris en stop près de Chambéry. Il sera condamné dans les deux affaires, à des peines de prison, dont une à perpétuité. La voix du crime de ce premier épisode consacré au meurtre de la petite Maëlys De Araujo est Jacques Dallest, avocat général lors du procès. Au micro d'Anne Le Hénaff, il raconte comment ces trois semaines d'audience ont marqué sa carrière.
  • Podcast du jeudi 23 juin 2022 : PORTRAIT - Qui est vraiment Cédric Jubillar, le suspect numéro 1 ? : Il a tout du coupable idéal. Depuis la disparition de sa femme Delphine en décembre 2020, Cédric Jubillar est en première ligne, et il a montré de multiples visages. Mari éploré mais vite consolé, il fuit la lumière mais il aime briller. Souvent, il ne dit rien, parfois il parle trop. Sans qu'on sache s'il s'égare ou s'il nous perd. En bon joueur de poker. Car Cédric est joueur. Le poker, avec les copains... Il est bon, car il est loin d'être bête. Et il sait bluffer. À la disparition de Delphine, il a soutenu qu'il ne connaissait pas l'existence de son amant. En vérité, il avait tout découvert. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 16 juin 2022 : 44. Affaire Jubillar : pourquoi Cédric Jubillar reste au cœur des soupçons : Depuis près d'un an, Cédric Jubillar est en détention provisoire. Il est soupçonné d'être impliqué dans la disparition de sa femme Delphine. En décembre 2020, cette infirmière de 33 ans s'est volatilisée. Aucun corps n'a été retrouvé, et Cédric Jubillar nie tout ce qui lui est reproché. Une couette dans une machine à laver, une voiture garée à l'envers, un témoignage du fils... Les éléments à charge contre lui se multiplient mais, associés, à des maladresses de l'enquête et sa version des faits, ils ne permettent pas de résoudre le mystère. La voix du crime de cet épisode consacré à la disparition de Delphine Jubillar est Patrick Tejero, correspondant de RTL à Toulouse. Au micro d'Agnès Bonfillon, il explique pourquoi Cédric Jubillar reste au cœur des interrogations, même s'il clame son innocence et assure ne pas savoir où se trouve sa femme.
  • Podcast du jeudi 09 juin 2022 : PORTRAIT - Qui est Delphine Jubillar, disparue depuis décembre 2020 ? : La France entière la connaît sous ce nom, Delphine Jubillar. C'était le sien depuis sept ans. Avant, elle était Delphine Aussaguel née en 1987 à Albi dans le Tarn. C'est une jeune fille discrète, pudique, mais sociable. Une jolie brune élancée au regard évanescent. Delphine Jubillar était une chic fille avec des rêves simples : un travail au service des autres, un mari attentionné, des enfants, une maison. La vie de famille idéale qui lui a manqué dans ses jeunes années. Ses rêves ont disparu avec elle une nuit de décembre 2020. Reste l'image de cette mariée radieuse, qui a dit oui pour le meilleur... et pour le pire. Dans chaque épisode, "Les Voix du crime" donne la parole à un témoin clé d'une affaire criminelle... Mais qui sont celles et ceux qu'ils ont côtoyés ? Celles et ceux qui trouvent leur place dans leur récit ? Toutes les deux semaines, Isabelle Choquet dresse le portrait d'une figure incontournable de ces crimes qui ont marqué l'histoire judiciaire.
  • Podcast du jeudi 02 juin 2022 : 43. Affaire Jubillar : d'une disparition inquiétante au soupçon de féminicide : Tout commence par une disparition inquiétante : en décembre 2020, Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans ne donne plus signe de vie. Depuis huit ans, elle vit avec ses deux enfants et son mari à Cagnac-les-Mines (Tarn). Ce dernier signale sa disparition, les premiers journalistes arrivent sur place. Dans le village, cette affaire rappelle celle du féminicide d'Alexa Daval... à une exception : aucun corps n'est retrouvé. Delphine a-t-elle décidé de disparaître sans laisser de traces ? En abandonnant ses deux enfants chéris ? Les enquêteurs en doutent, et six mois après sa disparition, son mari Cédric Jubillar est placé en garde à vue. Aujourd'hui, en détention provisoire, il nie toujours son implication. La voix du crime de cet épisode consacré à la disparition de Delphine Jubillar est Patrick Isson, correspondant de RTL à Toulouse. Au micro d'Agnès Bonfillon, il raconte la genèse de l'affaire et comment il a récolté les premiers témoignages sur le terrain.
  • Podcast du jeudi 19 mai 2022 : 42. Tuerie de Nanterre : acte politique ou folie suicidaire ? : Il est 1h15 du matin le 27 mars 2002 quand Richard Durn se lève des gradins d'où il assiste au conseil municipal de Nanterre (Hauts-de-Seine). Armé, il tire méthodiquement sur les élu-es présent-es avant d'être maîtrisé, arrêté, et placé en garde à vue. Au total, il a tué huit personnes et en a blessé 19 autres. La sidération de la tuerie laisse bientôt place à la stupéfaction : Richard Durn, 33 ans, met fin à ses jours en pleine garde à vue... il n'y aura pas de procès. Comment l'ennemi public numéro 1 a-t-il pu se tuer en plein interrogatoire ? Tout cela après avoir commis l'une des pires tueries de l'histoire de France, en pleine campagne présidentielle ? La "voix du crime" de cet épisode présenté par Thomas Prouteau et consacré à la tuerie de Nanterre est Maître Eric Morain. Il était l'avocat de la mère de Richard Durn, il a retracé avec sa cliente la vie du tueur et son parcours semé de failles dans l'espoir d'obtenir la vérité.
  • Podcast du jeudi 05 mai 2022 : 41. Affaire Troadec : sur la piste sanglante d'un trésor familial : 18 février 2017, la famille Troadec disparaît. Leur pavillon d'Orvault près de Nantes est vide, ils ne donnent plus de nouvelles à leurs proches, et les parents ne vont pas travailler. L'alerte est donnée cinq jours plus tard et la police se rend sur place. Les experts scientifiques retrouvent des tâches de sang un peu partout dans la maison. Plus de doute, il s'agit d'un crime. Qui a bien pu agresser Pascal, Brigitte et leur deux enfants, Charlotte et Sébastien Troadec ? Les enquêteurs vont se pencher sur la piste d'une légende familiale : celle d'un trésor caché qui nourrit les rancoeurs depuis plusieurs années. La "voix du crime" de cet épisode consacré à l'affaire Troadec est le capitaine Jean-Daniel Morin. Il était directeur d'enquête au moment de l'affaire et raconte comment ses équipes ont résolu le mystère de ce quadruple homicide au micro d'Olivier Boy.
  • Podcast du jeudi 21 avril 2022 : 40. Affaire Louvet-Sajdi : un matricide devenu traumatisme familial : Le 18 janvier 2005, Annabelle Louvet est loin de soupçonner que la disparition de sa mère survenue quelques jours plus tôt, est le fruit d'un scénario macabre. Lorsqu'elle se rend dans la maison familiale à Mareuil-les-Meaux (Seine-et-Marne), accompagnée de ses deux sœurs, son conjoint et son oncle, tout lui paraît propre, rangé. Jusqu'à ce qu'elle ouvre le frigo : là, des sacs poubelles remplis de ce qu'elle pense être de la viande. Mais la vérité est bien plus terrible : il s'agit du corps de sa mère, découpé en 11 morceaux. Qui a pu tuer Maryse Louvet ? S'en suivent des mois d'enquête et d'angoisse où la vie d'Annabelle bascule : c'est sa sœur Emilie et le conjoint de celle-ci qui sont accusés du matricide. La voix du crime de cet épisode consacré à l'affaire Louvet-Sajdi est Annabelle Louvet elle-même. Elle raconte au micro d'Agnès Bonfillon comment elle a traversé cette épreuve qui, aujourd'hui, s'est mué en traumatisme familial.
  • Podcast du jeudi 07 avril 2022 : 39. Affaire Flactif : les experts scientifiques au cœur de l'enquête : Le 12 avril 2003, Mario, 14 ans, arrive au Grand-Bornand dans les Alpes. Il doit retrouver sa mère Graziella, son beau-père Xavier Flactif et leurs trois enfants pour les vacances scolaires. Mais lorsqu'il arrive, personne ne lui ouvre. Avec l'aide de voisins, il entre. Le chalet est vide. Impeccablement rangé. Une enquête est ouverte, elle met en lumière à quel point la famille Flactif est peu appréciée du village. La gendarmerie scientifique inspecte le chalet et petit à petit c'est un scénario macabre qui se dessine : les Flactif n'ont pas seulement disparu, ils ont été agressés... voire tués. La "voix du crime" de cet épisode consacré à l'affaire Flactif est le général François Daoust, directeur adjoint de l'IRCGN, la gendarmerie scientifique. Au micro de Jean-Alphonse Richard, il raconte comment l'expertise de ses équipes a permis de lever le voile sur ce qui s'est déroulé ce jour de printemps au sein de la maisonnée.
  • Podcast du jeudi 24 mars 2022 : 38. Mort du petit Mathias : une enquête exemplaire pour "un crime odieux" : Le week-end du 6 mai 2006 est un week-end de fête à Moulins-en-Gilbert, un petit village de la Nièvre : le maire y organise un dîner dansant pour les habitants. Cette année-là, la salle des fêtes est comble. La soirée bat son plein... jusqu'à 22h30, heure à laquelle disparaît le petit Mathias Duchemin, 4 ans. Son corps est retrouvé le lendemain, à demi enterré dans le lit du Guignon, un cours d'eau à proximité. Mathias est nu, il a été violé. Très vite, la rumeur s'empare du village : qui a pu commettre ce crime atroce ? La "voix du crime" de cet épisode consacré à l'affaire Mathias Duchemin est le colonel de gendarmerie Jean-François Doublier. Au micro de Thomas Prouteau, il raconte l'enquête minutieuse qu'il a menée avec son équipe pour retrouver le coupable de ce meurtre sordide.
  • Podcast du jeudi 10 mars 2022 : 37. Le Grêlé identifié : quelles suites pour l'enquête ? (2/2) : À l'automne 2021, François Vérove, ancien gendarme et policier, est retrouvé mort dans un appartement du Grau-du-Roi (Var). Il a laissé une lettre qui met fin à 35 ans de mystère : il y avoue être "Le Grêlé", tueur en série à qui on attribue quatre meurtres et six viols commis entre 1986 et 1994 à Paris. Formellement identifié grâce à son ADN, "Le Grêlé" a désormais un visage. Qui était-il ? Pourquoi ces crimes atroces ? En a-t-il commis plus que ce que l'on pense ? Autant de questions auxquelles l'enquête va devoir répondre, faute de pouvoir interroger le protagoniste. La "voix du crime" de ce second épisode consacré à l'affaire est Maître Corinne Herrmann, spécialiste des "cold case" et des tueurs en série. Elle est l'avocate de la famille de Cécile Bloch et au micro d'Alice Moreno, elle raconte le jour où les médias ont annoncé que le Grêlé avait été identifié et les suites que peut prendre l'enquête.
  • Podcast du jeudi 24 février 2022 : 36. Le Grêlé : autopsie d'un tueur en série français (1/2) : Le matin du 5 mai 1986, dans le 19e arrondissement de Paris, une fillette de 11 ans est agressée dans son ascenseur alors qu'elle se rend à l'école. Le corps de Cécile Bloch est retrouvé quelques heures plus tard dans un local du sous-sol de sa résidence. Elle a été violée et étranglée. Grâce à plusieurs témoignages, le portrait-robot d'un homme à la peau irrégulière est établi. Le meurtre de Cécile Bloch est le premier officiellement attribué à celui qui va se faire appeler "Le Grêlé". Pendant plus de 30 ans l'enquête piétine, jusqu'au jour où le dossier est repris par la juge d'instruction Nathalie Turquey. La "voix du crime" de ce premier épisode consacré à l'affaire est Maître Corinne Herrmann, spécialiste des "cold case" et des tueurs en série. Elle est l'avocate de la famille de Cécile Bloch et au micro d'Alice Moreno, elle revient sur le portrait de ce violeur et tueur en série et sur la complexité de l'enquête avant sa résolution.
  • Podcast du jeudi 10 février 2022 : 35. Meurtre du petit Jonathan Coulom : "l'homme en noir" sera-t-il un jour jugé en France ? : Le 7 mars 2004, une vingtaine d'enfants en colonie de vacances à Saint-Brévin-Les-Pins se réveillent après une nuit pluvieuse. Tous répondent à l'appel, sauf un : Jonathan Coulom, 10 ans. Ses affaires sont en ordre, on ne lui connaissait pas d'esprit aventureux. Que lui est-il arrivé ? Deux mois plus tard, son corps est retrouvé dans un étang, près de Guérande (Loire-Atlantique). Les enquêteurs privilégient la piste d'un prédateur local, sans succès... jusqu'à la médiatisation de ce tueur en série allemand, le Schwartzman, "l'homme en noir". Un prédateur qui kidnappe des petits garçons dans les colonies de vacances... La "voix du crime" de cet épisode est Maître Caty Richard, l'avocate de Chantal Munier, la grand-mère de Jonathan Coulom. Au micro de Jean-Alphonse Richard, elle explique pourquoi tout ramène le meurtre de Jonathan Coulom à la piste de "l'homme en noir" et nous livre son intime conviction.
  • Podcast du jeudi 27 janvier 2022 : 34. Affaire Marion Wagon : qu'est-il arrivé à "la petite fille des briques de lait" ? : Le 14 novembre 1996, Marion Wagon disparaît. La police pense d'abord à une fugue, mais plus le temps passe plus la thèse de l'enlèvement paraît évidente. Un appel à témoin est diffusé partout : journaux, vitrines, pare-brises de voitures et même... briques de lait. Vingt-cinq ans après, personne n'a de nouvelles de Marion. La jeune fille qui aurait eu 36 ans en 2022 reste introuvable. Qu'est-il arrivé à « la petite fille des briques de lait » ? Le journaliste Vincent Sénécal est la "voix du crime" de cet épisode, présenté par Justine Vignaux. Pour "Le Nouveau Détective", il s'est rendu sur les lieux de l'affaire Marion Wagon pour tenter de percer le mystère de sa disparition.
  • Podcast du jeudi 13 janvier 2022 : 33. Assassinat de Philippe Gletty : l'ex-mari de sa meurtrière témoigne : Le 4 mars 2012, le corps de Philippe Gletty est retrouvé criblé de balles sur un chemin de campagne, en banlieue de Saint- Étienne. Le chef d'entreprise était porté disparu depuis plusieurs jours. Les pistes sont nombreuses, les enquêteurs se penchent sur l'entourage professionnel et personnel de la victime, en particulier les femmes qu'il côtoyait. Quand sa secrétaire, Bettina Beau, apprend la mort de son patron, elle s'effondre. Ils avaient créé la société ensembles, elle était son bras droit, mais aussi sa maîtresse. Les jours s'écoulent, Bettina décide de relever la tête et reprend de prendre les rênes de l'entreprise. Jusqu'à ce matin de semaine, où elle avoue tout à son mari. Philippe Beau, l'ex-mari de Bettina, est la « voix du crime » de cet épisode, présenté par Justine Vignaux. Il raconte comment cette affaire a bouleversée sa vie et celle de sa famille.
  • Podcast du jeudi 30 décembre 2021 : 32. Secte de l'Ordre du Temple Solaire : 74 morts... et pas de coupable : En décembre 1995, Edith et Patrick Vuarnet font partie des seize personnes retrouvées mortes sur le plateau du Vercors dans la Drôme. Très vite, l'enquête s'oriente vers la thèse du "suicide collectif", pratique attribuée à la secte de l'Ordre du Temple Solaire, déjà responsable de 53 morts en Suisse et au Canada. Du côté des parties civiles, on insiste pour que la piste de l'assassinat soit explorée. Sans succès : le procès qui se tient dix ans plus tard pour "association de malfaiteurs" aboutit à la relaxe du prévenu, Michel Tabachnik. Alain Vuarnet, frère de Patrick et fils d'Edith, est la voix du crime de ce second épisode consacré aux zones d'ombre de l'affaire du Temple Solaire. Il revient sur l'enquête et le procès, et raconte son combat pour la vérité.
  • Podcast du jeudi 16 décembre 2021 : 31. Secte de l'Ordre du Temple Solaire : l'emprise avant les massacres : Dans les années 1990, 74 corps de femmes, hommes et enfants, sont retrouvés carbonisés en Suisse, en France et au Canada. Ces morts soudaines sont qualifiées de "suicides collectifs" et sont attribuées à une secte, l'Ordre du Temple Solaire. Son fondateur, Jo Di Mambro promet à ses adeptes que leur âme peut voyager sur une autre planète, via le suicide : c'est ce qu'il appelle le "transit". La voix du crime de ce premier épisode consacré à l'affaire du Temple Solaire est Alain Vuarnet. Son frère, Patrick, et sa mère, Edith, font partie des seize personnes mortes dans la nuit du 15 au 16 décembre 1995, dans le Vercors. Il raconte comment il a découvert la double vie de ses proches et le drame qu'a été leur mort.
  • Podcast du jeudi 02 décembre 2021 : 30. L'énigme de la disparition de Suzanne Viguier : En février 2000, Suzanne Viguier a 38 ans. Elle est professeure de danse dans la banlieue toulousaine, et mère de trois enfants. Son couple se délite, elle a un amant et commence à organiser son divorce quand soudain, elle disparait. Dans cette affaire hors norme, qui a passionné et qui passionne encore tous ceux qui s'intéressent au mystère policier, pas de cadavre, pas de preuves, pas d'aveux... mais un coupable idéal aux yeux des enquêteurs : Jacques Viguier, le mari de la victime, jugé et même incarcéré pour le meurtre de son épouse. Notre Voix du crime est maître Georges Catala, ténor du barreau de Toulouse. Il a défendu Jacques Viguier pendant son premier procès qui s'est tenu devant les assises de Haute-Garonne en 2009.
  • Podcast du jeudi 18 novembre 2021 : 29. Affaire Luka Rocco Magnotta : le difficile procès du "dépeceur de Montréal" : En septembre 2014 s'ouvre le procès de Luka Rocco Magnotta. Deux ans après avoir assassiné puis démembré sa victime, Jun Lin, celui qui est surnommé "le dépeceur de Montréal" fait face aux jurés. A-t-il prémédité puis commis délibérément son crime, ou a-t-il obéi par pulsion à une voix qui hante son esprit ? Pour répondre, la Cour visionne les vidéos des atrocités de Luka Rocco Magnotta, reçoit les témoins de l'affaire et étudie la personnalité de ce jeune Canadien obsédé par la célébrité. Dans ce second épisode consacré à l'affaire Magnotta, le journaliste spécialiste des affaires judiciaires Michael Nguyen nous raconte le procès du meurtrier au micro de Jean-Alphonse Richard.
  • Podcast du jeudi 04 novembre 2021 : 28. Affaire Luka Rocco Magnotta : comment traquer un tueur 2.0 ? : Le 25 mai 2012, une étrange vidéo est publiée sur Internet. Elle met en scène un homme. Le visage dissimulé, muni de ce qui ressemble à un pic à glace, il paraît poignarder à plusieurs reprises le corps d'une autre personne allongée sur un lit. Quatre jours plus tard, des restes humains sont retrouvés à Montréal, dans une valise abandonnée au pied d'un immeuble. Le lien entre ces deux événements tient en un seul nom : Luka Rocco Magnotta, très vite surnommé "le dépeceur de Montréal". Dans ce premier épisode consacré à l'affaire Magnotta, le porte-parole de la police montréalaise de l'époque, Ian Lafrenière, raconte comment s'est déroulée l'enquête, de la découverte du corps de la victime Jun Lin, à l'arrestation de Magnotta après sa fuite de l'autre côté de l'Atlantique.
  • Podcast du jeudi 21 octobre 2021 : 27. Affaire Thomassin : le destin brisé d'un espoir du cinéma : Gérald Thomassin est âgé de 16 ans seulement lorsqu'il reçoit le César du meilleur espoir masculin, en 1991, pour son rôle dans le Petit Criminel, de Jacques Doillon. Vingt ans plus tard, il se retrouve suspecté d'être l'auteur du meurtre de la postière de Montréal-la-Cluse, commis en 2008. Incarcéré puis remis en liberté conditionnelle, Gérald se volatilise mystérieusement le 28 août 2019, alors que la justice s'apprête à l'innocenter. Une enquête pour disparition inquiétante est ouverte, mais n'a encore abouti à aucune conclusion. Son frère, Jérôme Thomassin, nous raconte avec émotion la descente aux enfers de l'acteur prodige. Il est la "Voix du crime" de cet épisode présenté par Olivier Boy.
  • Podcast du jeudi 07 octobre 2021 : 26. Affaire Daval : les coulisses de l'enquête, de la disparition d'Alexia au procès de Jonathann : Le 28 octobre 2017, Jonathann Daval se présente à la gendarmerie de Gray-la-ville, en Haute-Saône. Sa femme, Alexia, a disparu le matin-même. Aussitôt, les gendarmes de lancent à la recherche de la jeune femme de 29 ans. Trois jours plus tard, son corps est retrouvé, dissimulé sous des branchages. Jonathann Daval apparaît dans les médias en pleurs. Pourtant, son image de gendre idéal se craquelle face à l'accumulation d'indices matériels. Au fur et à mesure de l'enquête, il passe de veuf éploré à principal suspect. Emmanuel Dupic, procureur en charge de l'enquête puis avocat général lors du procès de Jonathann Daval, est la "voix du crime" de cet épisode d'Alice Moreno consacré au meurtre d'Alexia Daval.
  • Podcast du jeudi 23 septembre 2021 : 25. Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : son cousin raconte son combat pour la vérité : Le 23 décembre 1996, le corps de la productrice parisienne Sophie Toscan du Plantier est retrouvé non loin de sa maison de campagne près de Schull, un petit village irlandais. L'enquête de la Garda, la police irlandaise est fastidieuse : le corps de Sophie est méconnaissable, aucune trace ADN n'est retrouvée. Peu à peu, les témoignages et les indices convergent vers un seul homme : un journaliste local, premier sur la scène de crime. Il s'agit de Ian Bailey. Frédéric Gazeau, cousin de Sophie Toscan du Plantier, a écrit une série sur cette affaire disponible sur Netflix. Il est la voix du crime de cet épisode présenté par Jean-Alphonse Richard
  • Podcast du jeudi 09 septembre 2021 : 24. Attentats du 13 novembre : l'ex-chef de la BRI raconte l'assaut du Bataclan : Chacun se souvient de ce qu'il faisait la nuit du 13 novembre 2015 lorsqu'il a entendu parler de l'un des attentats les plus traumatisants que la France n'ait jamais connu : l'attaque du Bataclan. La peur et la sidération face au parcours des terroristes. Les images en direct à la télévision et les réseaux sociaux. Les témoignages des survivants. Et la lutte contre l'État islamique. On connait bien moins les conditions dans lesquelles les policiers d'élite sont intervenus cette nuit-là dans la mythique salle de spectacle parisienne. Christophe Molmy, l'ancien patron de la BRI, la Brigade de recherche et d'intervention de Paris, était en famille lorsqu'on l'a prévenu des premier éléments. Avec lui nous allons revivre cet assaut de l'intérieur. Ces interminables minutes de doute alors que lui et ses hommes progressent avec une infinie prudence dans le Bataclan... Christophe Molmy est la "Voix du crime" de cet épisode de Guillaume Chièze, consacré aux attentats du 13 novembre 2015.
  • Podcast du jeudi 26 août 2021 : 23. Meurtre d'Anne Barbot : comment les « amants diaboliques » ont été confondus : Un samedi matin de mars 2013, Anne Barbot ne se présente pas à son travail. Son mari signale sa disparition aux gendarmes qui prennent l'affaire au sérieux. Didier Barbot remue ciel et terre pour retrouver son épouse. Fragile à cause d'une demande d'adoption qui n'avance pas, a-t-elle pu disparaitre volontairement ? Ou bien a-t-elle fait une mauvaise rencontre ? Tout bascule quand le corps de la disparue est retrouvé calciné dans le coffre de sa voiture. En parallèle, les enquêteurs découvrent que, malgré les apparences, Didier Barbot n'est pas le mari accablé qu'il prétend être... L'adjudant Philippe Méthivier, qui a dirigé l'enquête, est la "Voix du crime" de cet épisode de Thomas Prouteau, consacré au meurtre de Anne Blin, épouse Barbot.
  • Podcast du jeudi 12 août 2021 : 22. Affaire Agnès Marin : comment défendre un mineur accusé de l'horreur ? : Le 16 novembre 2011, Agnès Marin, 13 ans, décide de profiter de son mercredi après-midi. Elle est élève à l'internat du collège du Cévenol, près du Puy-en-Velay. L'adolescente ne dit à personne où elle va et le soir, pas de nouvelles. Agnès a disparu. La gendarmerie se met à sa recherche. La rumeur court. L'adolescente aurait rejoint un ami de Paris ou aurait-elle fugué ? Personne n'ose penser au pire. Plusieurs adolescents sont auditionnés dans l'espoir de trouver une piste. Rapidement, le scénario de cette disparition a priori banale va se noircir et frapper le pays en plein cœur. Notre Voix du crime pour parler de cette affaire est Joëlle Diez, l'avocate d'un des adolescents gardés à vue parmi les autres. Matthieu, 17 ans. Elle va nous raconter comment l'affaire a brutalement basculé vers l'horreur après quelques jours d'enquête.
  • Podcast du jeudi 22 juillet 2021 : 21. Pacte mortel de Mourmelon : comment deux adolescents sont devenus deux meurtriers : Le 2 juin 2018, Kévin Chavatte, 17 ans, est tué de 34 coups de couteaux dans un parc de Mourmelon-le-Grand, dans la Marne. Aussitôt le crime commis, le meurtrier prend la fuite, impossible de l'arrêter. Kévin n'a pas d'ennemis connu, pas de soucis particulier. Alors, qui est ce tueur qui n'a laissé aucune chance à cet élève brillant et apprécié, quelques jours avant le baccalauréat ? Les enquêteurs interrogent très vite Ariane, une amie de Kévin qui l'accompagnait ce jour-là. Elle donne un portrait-robot, décrit un vol à l'arraché qui a mal tourné. Mais au fur et à mesure des auditions, les gendarmes s'aperçoivent qu'il s'agit d'un drame bien plus grave : Kévin a été victime d'un véritable pacte mortel entre adolescents. Ombeline Mahuzier, procureure de Châlons-en-Champagne, est la "Voix du crime" de cet épisode de Guillaume Chièze, consacré au pacte mortel de Mourmelon.
  • Podcast du jeudi 08 juillet 2021 : 20. Antonio Ferrara : comment "le roi de la belle" a finalement été arrêté : Des tirs à l'arme lourde claquent dans la nuit le 12 mars 2003. En quelques minutes, un commando réussit l'impensable : faire évader Antonio Ferrara de la prison de Fresnes, considérée comme l'une des plus sécurisées de France. A ce moment-là, le commissaire Christophe Molmy est réveillé par un coup de fil qui lui apprend la nouvelle : "Assis sur les toilettes, en pleine nuit, je me suis fait expliquer une première fois, puis une seconde fois, l'évasion de ce voyou qu'on avait eu tant de mal à interpeller", se souvient-il. Pour l'OCRB (Office central de la répression du banditisme), il faut donc tout recommencer avec une pression supplémentaire, alors que l'évasion de Fresnes est vécue comme un affront par les autorités. Il leur faudra plusieurs mois, des tuyaux, des coups de chance et un face-à-face final dans un bar parisien, pour qu'Antonio Ferrara soit de nouveau arrêté. Christophe Molmy est la "Voix du crime" de cet épisode d'Olivier Boy, consacré à Antonio Ferrrara.
  • Podcast du jeudi 24 juin 2021 : 19. Isabelle, rescapée d'un féminicide : "Il m'a juste dit 'ne crie pas'" : La vie d'Isabelle bascule en février dernier. Cette mère de famille s'est séparée de son ex-compagnon plusieurs mois auparavant. De crainte que celui-ci ne tente de la retenir par tous les moyens, elle avait préféré quitter le domicile du jour au lendemain, sans laisser d'adresse. Mais son ex-compagnon la menace, l'agresse. Isabelle vit dans la peur. Un jour, alors qu'elle sort de son appartement, son ancien compagnon l'attend sur son palier, avec une arme. Il tire à deux reprises sur Isabelle. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 10 juin 2021 : 18. Jean-Claude Romand : son beau-frère raconte les années de mensonges jusqu'aux meurtres (2/2) : Le 10 janvier 1993, les corps de Florence Crolet et de ses deux enfants, Antoine et Caroline, sont retrouvés dans la maison en flamme de la famille Romand, à Prévessin-Moëns, à côté de la frontière suisse. Le père de famille, Jean-Claude Romand, lui, est retrouvé inconscient, mais en vie. Rapidement, les enquêteurs vont découvrir non seulement que l'auteur de ce quintuple meurtre n'est autre que le père de famille mais aussi que Jean-Claude Romand n'a jamais été le brillant médecin qu'il prétend être depuis des années. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 27 mai 2021 : 17. Jean-Claude Romand : son beau-frère raconte les années de mensonges jusqu'aux meurtres (1/2) :
  • Podcast du jeudi 13 mai 2021 : 16. André Kaas, d'entrepreneur à succès à coupable idéal : Dimanche 5 avril 1992, banlieue de Rouen. Après déjeuner, André Kaas et ses quatre enfants décident d'aller au cinéma. A leur retour, ils retrouvent la maison sans dessus dessous, et à l'étage, Sylviane, la mère, gît inanimée. Elle a été tuée de plusieurs balles de 22 long rifle. Les enquêteurs pensent d'abord à un cambriolage qui a mal tourné. Puis, au fur et à mesure des investigations, les soupçons se tournent vers André Kaas : ce riche homme d'affaires qui a fait fortune dans l'immobilier aurait-il commandité le meurtre de sa propre femme ? Interpellé, il passera au total trois ans en prison, avant d'être relâché et de bénéficier d'un non-lieu. Dans cet épisode, André Kaas nous raconte lui-même comment ces années passées sous les soupçons et sous les verrous, ont bouleversé sa vie et celle de sa famille.
  • Podcast du jeudi 22 avril 2021 : 15. Xavier Dupont de Ligonnès : de la descente aux enfers d'un père de famille à sa disparition (2/2) : Le 15 avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès disparaît à Roquebrunes-sur-Argens, dans le Var. Il est suspecté d'avoir tué sa femme Agnès, et leurs quatre enfants, Arthur, Thomas, Anne et Benoît, dont les corps ont été retrouvés sous la terrasse de la maison familiale quelques jours auparavant. Dix ans plus tard, le père de famille est toujours recherché. Echecs professionnels, financiers, problèmes de couples... L'accumulation des difficultés aurait-elle poussé Xavier Dupont de Ligonnès à commettre de tels crimes avant de partir sans laisser aucune trace ? Est-il toujours vivant ? Si oui, où peut-il se trouver ? Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du mercredi 07 avril 2021 : 14. Xavier Dupont de Ligonnès : qui était-il avant de devenir suspect numéro 1 ? (1/2) : Nous sommes mi-avril 2011, il y a tout juste 10 ans. Au 55 boulevard Schuman à Nantes, les volets de la maison des Dupont de Ligonnès, un couple et leurs 4 enfants, sont étrangement clos. Quelques jours après le signalement de leur disparition, le 21 avril 2011, sous la terrasse de leur jardin, les enquêteurs découvrent deux fosses. Là sont enterrés cinq corps : ceux d'Agnès et de ses enfants Arthur, Thomas, Anne et Benoît. Xavier Dupont de Ligonnès, le père, est introuvable. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 25 mars 2021 : 13. Affaire Giraud-Lherbier : le procureur raconte cette enquête où il "a failli laisser la vie" : Le 1er novembre 2004, Géraldine Giraud, 36 ans, comédienne et fille de l'acteur Roland Giraud, et Katia Lherbier, 32 ans, assistante sociale et chanteuse dans un groupe de rock, passent ensemble un week-end dans l'Yonne. Les deux femmes se sont rencontrées quelques jours auparavant par l'intermédiaire de Marie-Christine Van Kempen, la tante de Géraldine et colocataire de Katia. Géraldine et Katia sont tombées immédiatement amoureuses. Mais à partir du 2 novembre, les deux femmes ne donnent plus signe de vie. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 11 mars 2021 : 12. Affaire d'Outreau : la justice a-t-elle été rendue "sereinement" ? : Nous sommes en novembre 2005. Quelques mois auparavant, la cour d'Assises de Saint-Omer a condamné six personnes accusées d'avoir violé et prostitué leurs enfants à Outreau, dans le Pas-de-Calais. Maître Marc Pantaloni récupère ce qu'il appelle un "beau dossier", aussi "fragile" et "difficile" : il représente trois enfants en appel. "C'est un dossier qui a quand même abouti à un certain nombre de condamnations en première instance et il n'y a pas eu d'appel de tous les accusés", explique Maître Pantaloni dans Les Voix du crime. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 25 février 2021 : 11. Affaire Grégory : du procès "glaçant" de Jean-Marie Villemin à la piste des Jacob (2/2) : Le 3 novembre 1993, Jean-Marie Villemin est dans le box des accusés pour l'assassinat de son cousin Bernard Laroche. Michel Mary, journaliste au "Nouveau Détective" a le souvenir d'un procès "glacial" au cours duquel le père de Grégory est revenu pendant deux heures sur le cauchemar que lui et sa femme ont vécu. Dans ce second épisode consacré à l'Affaire Grégory, Michel Mary revient non seulement sur le procès-fleuve de Jean-Marie Villemin, mais aussi sur les dernières avancées de l'enquête : le logiciel Anacrim et les dernières demandes d'analyses ADN qui pourraient bien faire de 2021 l'année des révélations... Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 11 février 2021 : 10. Affaire Grégory : de la découverte du corps au meurtre de Bernard Laroche (1/2) : Le 16 octobre 1984, dans la nuit, le jingle de RTL retentit pour annoncer la découverte du corps d'un enfant de 4 ans, retrouvé dans la Vologne, une rivière des Vosges. C'est la première fois que l'on entend parler de ce qui deviendra "'l'affaire Grégory". Dans cet épisode, Michel Mary, journaliste au "Nouveau Détective" raconte les origines de la haine entre le clan Jacob et le clan Villemin et revient sur les débuts de l'enquête, de la découverte du corps du petit Grégory au meurtre de Bernard Laroche et à la mise en cause de Christine Villemin. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Diane Douzillé, Nathalie Renoux, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 28 janvier 2021 : 9. Affaire Jourdain : l'abominable crime des "frères siamois de l'horreur" : C'est d'abord l'histoire d'une disparition. Le 12 février 1997, Isabelle et Amélie et leurs amies, Audrey et Peggy, ne rentrent pas de leur soirée passée au carnaval du Portel, sur la côte d'Opale. Quatre jeunes filles, âgées de 16 à 20 ans, qui disparaissent au même moment : au premier abord, tout laisse penser à une fugue. Pourtant, après un appel à témoignage dans "La Voix du Nord", l'affaire prend de l'ampleur et se voit confiée à la police judiciaire de Lille. C'est le commissaire Romuald Muller qui se retrouve chargé de l'enquête. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du mercredi 23 décembre 2020 : 8. Bérenger Brouns : le double crime d'un homme "normal" : Il était boucher, père de famille, un homme tout à fait ordinaire, un artisan qui avait réussi. Certes, il était un peu colérique, mais personne n'est parfait. Et puis, il y avait cette femme, son employée, qu'il aimait, Christelle Leroy. Il l'a tuée, avec son fils de 4 ans, Lucas. Il les a tous deux découpés en morceaux, des morceaux qu'il a jetés dans des sacs plastiques. Le crime était presque parfait. Les enquêteurs, à la recherche de Christelle et de Lucas, croient à un départ, certes inquiétant, mais les éléments qui permettent d'envisager leur mort sont très rares. Bérenger Brouns n'a laissé aucune trace, ni chez les victimes qu'il a étouffées, ni dans la cuisine de sa charcuterie où il les a découpées. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 26 novembre 2020 : 7. Christian Ranucci : la tête qu'a fait tomber Gilbert Collard malgré lui : 4h13, le 28 juillet 1976, à la prison des Baumettes à Marseille. La lame de la guillotine vient de tomber. Christian Ranucci, 22 ans, reconnu coupable du meurtre de la petite Marie-Dolorès Rambla, 8 ans, est mort. Il est l'antépénultième condamné à mort en France : après lui, ils ne seront plus que deux à souffrir la peine capitale. Gilbert Collard, aujourd'hui député européen Rassemblement national, est la Voix du crime de cet épisode. Avec émotion, il revient sur cette affaire qui a marqué sa carrière de jeune avocat. Toujours convaincu de la culpabilité de Christian Ranucci, il raconte comment le procès a conduit à "une erreur de justice". Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 22 octobre 2020 : 6. Affaire Pierre Bodein : "Pierrot le Fou" est-il vraiment fou ? : En 2007, Pierre Bodein est reconnu coupable de la mort de deux jeunes filles et d'une jeune femme. Plusieurs années auparavant, il s'était échappé d'un hôpital psychiatrique. Surnommé "Pierrot le Fou" par les médias, il est allé jusqu'à manger ses excréments... De la simulation ? La voix du crime de cet épisode, c'est Pierre Lamothe, un des experts psychiatres qui a rencontré Pierre Bodein en vue de son procès. Il explique pourquoi "Pierrot" n'est pas fou. L'expert revient notamment sur l'enfance du criminel pour éclairer la psychiatrie du meurtrier. "On comprend à travers les propos de Pierre Bodein qu'il n'est absolument pas préparé à l'empathie ou à l'émotion", raconte-t-il. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 24 septembre 2020 : 5. Affaire Dandonneau : comment un accident devient le crime presque parfait : C'est l'histoire d'un crime presque parfait, un banal accident de la route qui allait se transformer en une spectaculaire enquête. Un mystère que n'aurait sans doute pas renié le maître du suspense, Alfred Hitchcock, même si, dans le cas présent, c'est un film de Billy Wilder, "Assurance sur la mort", qui aurait en partie inspiré ce scénario criminel. La voix du crime de cet épisode, c'est Maître Gérard Christol. Il est l'avocat de la compagnie d'assurances qui a fait basculer l'affaire. Il nous raconte également ce moment où maître Éric Dupont-Moretti va plaider en chantant du Georges Brassens dans le cadre de cette affaire... Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 20 août 2020 : 4. Mathilde Croguennec : 1 meurtre et 43.000 suspects : Un meurtre et 43.000 suspects, voici l'histoire d'une enquête impossible et qui sera pourtant couronnée de succès, grâce à un savant mélange de persévérance et de chance. La Voix du Crime de cet épisode, c'est Me Fanny Colin. Avocate du père de Mathilde, elle a suivi toute l'affaire dans le camp des parties civiles, les débuts douloureux de l'enquête, le travail titanesque des gendarmes l'arrestation du meurtrier et son procès. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du jeudi 23 juillet 2020 : 3. Francis Heaulme : comment Jean-François Abgrall a déchiffré le tueur en série : Nous sommes en juin 1989. Le gendarme Jean-François Abgrall enquête sur le meurtre d'une femme de 49 ans, Aline Perez, dont le corps sauvagement poignardé a été retrouvée sur une plage près de Brest. De fil en aiguille le nom d'un certain Francis Heaulme apparaît. Jean-François Abgrall est appelé pour l'interroger et cet entretien fut le début d'une longue relation... Enfance singulière, actes de violences inédits, parcours criminel imprévisible, aveux indirects et surprenantes métamorphoses... Jean-François Abgrall nous guide dans la vie et la psyché d'un des plus dangereux hommes de l'histoire criminelle contemporaine. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du mardi 30 juin 2020 : 2. Fabienne Kabou : le profil psychiatrique d'une mère infanticide au coeur du procès : En novembre 2013, un bébé est découvert mort sur la plage à Berck-sur-Mer. Une dizaine de jours plus tard, sa mère, Fabienne Kabou, est interpellée. Elle reconnait avoir abandonné sa fille de 15 mois à la marée montante. Les experts-psychiatres vont tenter de comprendre les raisons de son geste tragique et d'éclairer la cour sur la personnalité de l'accusée. Parmi eux, Daniel Zagury, la Voix du crime de cet épisode, interrogé par Nathalie Renoux. Les Voix du crime sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Bégot, Jérôme Florin et Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires.
  • Podcast du lundi 09 mars 2020 : 1. Affaire Simone Weber : le juge et la "diabolique de Nancy" : Un jour de juin 1985, Bernard Hettier disparaît mystérieusement. Les soupçons se tournent très vite vers son ancienne maîtresse, Simone Weber, qui est accusée de l'avoir empoisonné, avant de découper son corps avec une meuleuse à béton. Il y a beaucoup d'indices accablants, mais pas de preuves et pas d'aveux. Cette affaire est d'autant plus fascinante, qu'elle est indissociable de son juge. Ce dernier va mener l'une des instructions les plus longues de l'histoire judiciaire : près de 5 ans à tenter de prouver la culpabilité de celle qui a été surnommée la "diabolique de Nancy". Ce juge d'instruction, c'est Gilbert Thiel : il est la Voix du crime de cet épisode, et il raconte au micro de Jérôme Florin, "cette histoire au long cours", une relation inédite dans les annales de la justice. Une fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue, comment il ou elle a fait basculer ou rebondir une affaire criminelle. Un podcast RTL.
  • Podcast du dimanche 01 mars 2020 : Retrouvez tous les épisodes sur l'application RTL :

    Retrouvez tous les épisodes sur l'application RTL

  • Podcast du mercredi 18 décembre 2019 : 8. "L'enfant du lac" : le petit miraculé d'un terrible drame familial : "L'enfant du lac" : le petit miraculé d'un terrible drame familial Le 30 mai 2008, Antoine Deriez, qui n'a alors que 8 ans, échappe miraculeusement à la noyade. Au beau milieu de la nuit, son beau-père, Cédric Horneck, le réveille et sans un mot, ni violence, l'emmène jusqu'au lac voisin. Sur le ponton, dans la nuit froide, l'homme pousse le petit garçon et tente de le noyer. Cédric Horneck s'en va, le laissant pour mort. Mais quelques heures plus tard, le petit garçon est découvert par un promeneur. Il est immédiatement emmené à l'hôpital et survit. Pourquoi Cédric Horneck a-t-il voulu tuer Antoine Deriez ? Quels souvenirs a-t-il de cette nuit tragique ? Et comment va-t-il réussir à dénoncer son bourreau ? Un mercredi par mois dans Les voix du crime, nous vous livrons des témoignages inédits sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd'hui.
  • Podcast du mercredi 20 novembre 2019 : 7. Meurtre de Monique Lejeune : comment l'affaire a basculé en appel : En février 2003, le corps de Monique Lejeune est retrouvé dans son jardin. Elle a reçu 58 coups de couteau. Très vite, les soupçons portent sur l'ex-femme de son mari : Béatrice Matis. Cette dernière reconnaît avoir rendu visite à la victime le soir des faits, son ADN est retrouvé, et elle a même tout avoué à des policiers, avant de se rétracter. En 2010, lors de la première audience, toutes ces éléments qui l'accusent sont balayés par son avocat, Maître Éric Dupond-Moretti. Verdict : Béatrice Matis est acquittée. Mais le parquet fait appel. En janvier 2012, un nouveau procès se tient aux assises de Douai, et cette fois, il ne se déroule pas du tout comme le premier. La voix du crime de cet épisode est Luc Frémiot, l'avocat général de ce procès en appel. Il raconte comment il va faire basculer l'affaire. Un mercredi par mois dans Les voix du crime, nous vous livrons des témoignages inédits sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd'hui.
  • Podcast du mercredi 23 octobre 2019 : 6. Affaire Agnès Le Roux : les 37 ans de combat d'une famille pour la vérité : Octobre 1977. Agnès Le Roux, l'héritière d'un des plus grands casinos de France, disparaît. Malgré le manque d'indices et surtout sans que le corps de la jeune femme soit retrouvé, sa famille, guidée par son intime conviction, va se battre pour que Jean-Maurice Agnelet, l'amant d'Agnès, soit reconnu coupable de l'avoir assassinée. Mais l'homme à la réputation sulfureuse clame son innocence et affiche une attitude décontractée déconcertante. Alors que s'est-il passé ? Pourquoi et comment Agnès Leroux a-t-elle disparu ? La voix du crime de cet épisode est Jean-Charles Le Roux, le frère cadet de la victime. Il raconte le combat qu'il a mené avec sa mère pendant 37 ans pour faire éclater la vérité. Un mercredi par mois dans Les voix du crime, nous vous livrons des témoignages inédits sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd'hui.
  • Podcast du mercredi 25 septembre 2019 : 5. Affaire Caroline Dickinson : l'enquête hors norme du juge Van Ruymbeke : Matin du 18 juillet 1996, Caroline Dickinson, une jeune britannique de 13 ans est retrouvée morte étouffée et violée dans une auberge de jeunesse de Pleine-Fougères en Ille-et-Vilaine. Aucune de ses quatre camarades n'a entendu quoi que ce soit. Un morceau de coton et une trace de sperme sont les seuls indices que les enquêteurs retrouvent sur place. Un an plus tard, en août 1997, quand le juge d'instruction Renaud Van Ruymbeke reprend l'affaire, celle-ci patine et n'a pour le moment débouché que sur une fausse piste. Pour la relancer, le magistrat va mettre en place une opération inédite : des tests génétiques ) très grande échelle. Au micro de Jacques Pradel, Renaud Van Ruymbeke raconte 5 ans d'une enquête hors norme qui va permettre d'identifier le meurtrier, Arce Montes, et de l'interpeller de l'autre côté de l'Atlantique. Un mercredi par mois dans Les voix du crime, nous vous livrons des témoignages inédits sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd'hui.
  • Podcast du mercredi 21 août 2019 : 4. Affaire Guy Georges : la traque du tueur de l'Est parisien : Paris, mars 1998, Guy Georges est arrêté. Celui qui était surnommé le tueur de l'Est Parisien a violé et tué 7 jeunes femmes et en a agressé 14 autres. A chaque fois, le même rituel. Une façon très particulière qu'il a de déshabiller ses victimes, en découpant leur soutien-gorge entre les deux bonnets. La police mettra plus de sept ans à l'interpeller. Sept ans et pourtant très vite, les enquêteurs ont une trace ADN. Mais à l'époque, il n'existe aucun fichier national. Impossible donc, ou presque, de faire des recoupements. En février 1996, Martine Monteil est nommée à la tête de la brigade criminelle. Comment va-t-elle s'y prendre pour traquer le tueur de l'Est Parisien ? Quelle idée déterminante va-t-elle avoir pour l'arrêter ? Dans cet épisode, c'est au micro d'Amandine Bégot que l'ex- patronne de la Crim' répond à ces questions. Un mercredi par mois dans Les voix du crime, nous vous livrons des témoignages inédits sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd'hui.
  • Podcast du mercredi 17 juillet 2019 : 3. Danièle Berthaud : « Complice de mon père, l'ennemi public numéro 1 » : Dans ce nouvel épisode des Voix du crime, Jacques Pradel vous fait découvrir l'histoire d'André Berthaud, un homme de 38 ans qui a kidnappé une petite fille de 8 ans, le 21 septembre 1961 à Orange. En caval avec la petite pendant 15 jours, ce père de famille, inconnu des services de police, fait aussitôt la une de la presse nationale et internationale, il est l'ennemi public n° 1. La France est bouleversée... La voix du crime de cet épisode est Danièle Berthaud, la fille du ravisseur. C'est elle qui a été contrainte d'aller chercher la petite Nadine à l'école et qui l'a remise à son père. Près de 60 ans plus tard elle raconte comment, malgré elle, elle s'est rendue complice de cette incroyable affaire.
  • Podcast du mercredi 19 juin 2019 : 2. Omar Raddad, l'histoire secrète : 24 juin 1991, Ghislaine Marchal est retrouvée morte dans la chaufferie de sa villa, la Chamade. La scène de crime est effroyable. La retraitée gît éventrée. Elle a reçu des coups de chevron sur la tête et des coups de couteau sur tout le corps. Qui pouvait lui en vouloir au point de la massacrer ? Avant de mourir, la victime semble avoir eu le temps de désigner le coupable. Sur l'un des murs, une inscription en lettres de sang : « Omar m'a Tuer ». Pour les enquêteurs, il ne peut s'agir que de son jardinier : Omar Raddad. Dans cet épisode Jean-Alphonse Richard donne la parole à Roger Marc Moreau. C'est à lui que Jacques Vergès, avocat d'Omar Raddad, s'adresse pour l'aider à trouver des preuves de l'innocence de son client. ERRATUM - Une erreur de date s'est glissée au début de l'épisode. Ghislaine Marchal a été retrouvée morte le 24 juin 1991 dans sa villa de la Chamade, et non le 24 juin 1994.
  • Podcast du samedi 25 mai 2019 : 1. Régis Tiercelin, celui que tout accuse : 17 janvier 2005, Sandrine Cordon, 23 ans, est tuée de 60 coups de couteau. Très rapidement l'enquête désigne Régis Tiercelin, son ex-petit ami. La jeune femme l'a quitté quelques semaines plus tôt. Ivre de rage, l'homme de 41 ans aurait mal supporté la rupture. Il ne cachait pas qu'il voulait supprimer celle qui l'avait humilié.  En première instance la cour d'assises de Seine-et-Marne, conclut au scénario suivant : Régis Tiercelin aurait commandité son meurtre. Il est condamné à 18 ans de prison. Mais l'homme clame son innocence et fait appel. Nathalie Renoux a assisté au procès en appel. Dans cet épisode elle donne la parole à l'avocat Joseph Cohen Sabban, c'est lui qui a repris le dossier de cette affaire en décembre 2009. Comment va-t-il s'y prendre pour prouver que Régis Tiercelin ne peut pas être le cerveau de ce meurtre? Un mercredi par mois dans "Les voix du crime", nous vous livrons des témoignages inédits sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd'hui.
  • Podcast du jeudi 23 mai 2019 : Bande annonce - Les voix du crime : Ils (ou elles) sont avocat(e)s, enquêteur(ice)s, proches de victimes suspects ou coupables. Ils (ou elles) sont « les voix du crime ». Ces témoins clés se confient au micro de Nathalie Renoux, Amandine Begot, Jacques Pradel ou encore Jean-Alphonse Richard, nos experts en affaires judiciaires. Dans chaque épisode, l'une de ces voix raconte de son point de vue comment il ou elle a fait basculer ou rebondir une affaire criminelle. Ces témoignages inédits apportent un éclairage nouveau sur la justice et les affaires criminelles d'aujourd'hui. « Les voix du crime » un podcast mensuel sur RTL.fr
Podcasts rtl
2017 vues