Image 1: Les Grands entretiens

Les Grands entretiens

Chaque semaine, un musicien se confie dans un entretien au long cours : chefs d'orchestre, instrumentistes, chanteurs...


Vous écoutez:

Choisissez un podcast dans la liste ci-dessous.

  • Podcast du lundi 30 novembre 2020 : Lang Lang (5/5) : "Les Variations Goldberg m’ont transformé, j’ai appris la patience" : durée : 00:25:15 - Lang Lang, pianiste (5/5) - par : Priscille Lafitte - Victime d’une inflammation au bras gauche qui l’a empêché de jouer pendant 1 mois, Lang Lang est revenu au récital avec les Variations Goldberg, qu’il a enregistrées au printemps. Il se dit changé à la fois par cette année sabbatique forcée, et par la musique de Bach. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du lundi 30 novembre 2020 : Lang Lang (4/5) : "Le blind test sur France Musique a représenté un tournant dans ma carrière" : durée : 00:25:02 - Lang Lang, pianiste (4/5) - par : Priscille Lafitte - Tandis que la carrière de Lang Lang est brillante aux Etats-Unis et en Russie, la France met du temps à reconnaître ses talents de pianiste. Jusqu’à ce que son enregistrement du 1er concerto de Beethoven avec C. Eschenbach remporte l’adhésion d’une écoute à l’aveugle sur France Musique, en 2007. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du lundi 30 novembre 2020 : Lang Lang (3/5) : "Je voulais être le Michael Jordan du piano, Gary Graffman m’a dit que c’était ridicule !" : durée : 00:25:02 - Lang Lang, pianiste (3/5) - par : Priscille Lafitte - A l’âge de 12 ans, Lang Lang se prépare à enchaîner les concours internationaux, jusqu’à ce que Gary Graffman l’en dissuade, et le propulse au Festival de Ravinia en 1999, aux côtés de l’orchestre symphonique de Chicago dirigé par Christoph Eschenbach. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du lundi 30 novembre 2020 : Lang Lang (2/5) : "A l’âge de 9 ans, j’ai commencé à avoir peur de jouer du piano" : durée : 00:25:09 - Lang Lang, pianiste (2/5) - par : Priscille Lafitte - Misant sur le talent de son fils, Lang Guoren démissionne de son emploi à l’orchestre militaire de Shenyang et déménage à Pékin, dans l’ambition de faire entrer le jeune Lang Lang au Conservatoire central, tandis que la mère du pianiste reste dans le nord du pays pour assurer des revenus familiaux. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du lundi 30 novembre 2020 : Lang Lang (1/5) : "Tous les week-ends, mes parents allaient chez leurs amis, et on jouait de la musique" : durée : 00:25:14 - Lang Lang, pianiste (1/5) - par : Priscille Lafitte - Lang Lang accorde ces Grands Entretiens à distance, depuis Shanghaï où il réside en ce moment. Le pianiste revient sur son enfance dans le nord de la Chine, à Shenyang ; il grandit dans un campement militaire, auprès d’un père joueur de erhu et féru de piano... - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du vendredi 27 novembre 2020 : Karol Beffa (5/5) : "Il y a une atmosphère vespérale propice à la création" : durée : 00:25:07 - Karol Beffa, compositeur (5/5) - par : Thomas Vergracht - Dernier volet de nos entretiens avec le pianiste et compositeur Karol Beffa. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du jeudi 26 novembre 2020 : Karol Beffa (4/5) : "On n'a jamais fini de faire le tour de l'orchestre, on reste toujours un étudiant" : durée : 00:25:10 - Karol Beffa, compositeur (4/5) - par : Thomas Vergracht - Le pianiste et compositeur Karol Beffa se souvient de la résidence qu'il a effectuée à l'Orchestre national du Capitole de Toulouse en 2006. Il revient aussi sur son métier de musicologue, et de professeur de musicologie à l'ENS. Il évoque enfin les compositeurs qu'il admire le plus : Bach et Ravel. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mercredi 25 novembre 2020 : Karol Beffa (3/5) : "Lorsque j'ai écouté Steve Reich pour la première fois, ça a été un éblouissement" : durée : 00:25:08 - Karol Beffa, compositeur (3/5) - par : Thomas Vergracht - Troisième volet de nos entretiens avec le compositeur Karol Beffa. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mardi 24 novembre 2020 : Karol Beffa (2/5) : "J'étais un fan absolu de la musique de Schumann !" : durée : 00:25:07 - Karol Beffa, compositeur (2/5) - par : Thomas Vergracht - Au conservatoire du 5ème arrondissement de Paris, le jeune Karol Beffa apprend la flûte à bec, le piano, le saxophone, et commence assez tôt à improviser "dans un style un peu jazzistique". Il intègre le CNSM à l'âge de 14 ans, où il étudie entre autres l'harmonie, l'écriture, l'improvisation... - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du lundi 23 novembre 2020 : Karol Beffa (1/5) : "J'étais ce que l'on appellerait aujourd'hui un hyperactif" : durée : 00:25:03 - Karol Beffa, compositeur (1/5) - par : Thomas Vergracht - Né en 1973, le compositeur Karol Beffa grandit à Paris dans une famille d'universitaires. Il se passionne pour les échecs, le dessin, va à l'école des enfants du spectacle où il étudie la gymnastique et la musique. Enfant acteur, il interprète Mozart à 8 ans dans un téléfilm de Marcel Bluwal... - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du vendredi 20 novembre 2020 : Marin Alsop (5/5) : "Je suis convaincue que l’art fait ressortir le meilleur chez l’humain" : durée : 00:25:10 - Marin Alsop, cheffe d'orchestre (5/5) - par : Corinne Schneider - Depuis une dizaine d'années, Marin Alsop est sur tous les fronts : à la fois directrice musicale de l’Orchestre symphonique de Sao Paulo depuis 2012, et de l’Orchestre de la radio de Vienne depuis 2019, elle quittera la tête de l’Orchestre de Baltimore en 2021, après 14 années de travail à ce poste. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du jeudi 19 novembre 2020 : Marin Alsop (4/5) : "Personne ne protestait quand seuls des hommes se présentaient aux concours !" : durée : 00:25:06 - Marin Alsop, cheffe d'orchestre (4/5) - par : Corinne Schneider - La cheffe d'orchestre Marin Alsop évoque deux compositeurs qui lui sont chers : Samuel Barber, dont elle a enregistré l'intégralité de l'œuvre symphonique avec le Royal Scottish National Orchestra, et Antonin Dvorak. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du mercredi 18 novembre 2020 : Marin Alsop (3/5) : "C'était un rêve qui se réalisait pour moi" : durée : 00:25:14 - Marin Alsop, cheffe d'orchestre (3/5) - par : Corinne Schneider - Les années 1990 : une décennie frénétique pour la cheffe d'orchestre Marin Alsop, qui se retrouve à diriger plusieurs orchestres en même temps : le Long Island Philharmonic, le Eugene Symphony Orchestra, le Concordia et le Richmond Symphony Orchestra... - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du mardi 17 novembre 2020 : Marin Alsop (2/5) "Il faut être créatif et sortir de sa zone de confort, c'est le meilleur des apprentissages" : durée : 00:25:09 - Marin Alsop, cheffe d'orchestre (2/5) - par : Corinne Schneider - La cheffe d'orchestre Marin Alsop revient sur la fondation de son Concordia Orchestra en 1984. A la même époque, elle prend des leçons de direction avec Harold Faberman, et intègre le programme d’été de l’Orchestre symphonique de Boston à Tanglewood, où elle travaille avec Leonard Bernstein. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du lundi 16 novembre 2020 : Marin Alsop (1/5) : "Lorsque j'ai vu Bernstein diriger, j'ai su : je voulais être ce chef d'orchestre !" : durée : 00:25:10 - Marin Alsop, cheffe d'orchestre (1/5) - par : Corinne Schneider - Née en 1956, la cheffe d'orchestre Marin Alsop grandit à New York. Ses parents sont musiciens d'orchestre au New York City Ballet. Elle étudie d'abord le piano, puis le violon, et intègre la Julliard School à l'âge de 7 ans. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du vendredi 13 novembre 2020 : Michel Béroff (5/5) : "A un moment, je me suis dit que j'étais un faux tableau" : durée : 00:25:15 - Michel Béroff, pianiste (5/5) - par : Philippe Cassard - Dernier volet de nos entretiens avec le pianiste Michel Béroff. Il revient sur la dystonie de fonction de la main droite dont il a souffert pendant quelques années à la fin des années 1980. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du jeudi 12 novembre 2020 : Michel Béroff (4/5) : "Boulez ne parlait pas pour ne rien dire" : durée : 00:25:15 - Michel Béroff, pianiste (4/5) - par : Philippe Cassard - Dans ce quatrième volet de nos entretiens, le pianiste Michel Béroff se souvient des grands chefs d'orchestres avec qui il a particulièrement aimé travailler : Leonard Bernstein, Pierre Boulez, ou encore Seiji Ozawa. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du mercredi 11 novembre 2020 : Michel Béroff (3/5) : "Le Festival de Royan a été une rampe de lancement" : durée : 00:25:14 - Michel Béroff, pianiste (3/5) - par : Philippe Cassard - Troisième volet de nos entretiens avec le pianiste Michel Béroff. En 1967, il remporte 1er prix au Concours Olivier Messiaen à Royan. L'année suivante, il enregistre le "Quatuor pour la fin du temps" de Messiaen à Londres pour le label EMI, son premier disque... - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du mardi 10 novembre 2020 : Michel Béroff (2/5) : "Pierre Sancan avait une conception vaste et globale de la musique" : durée : 00:25:18 - Michel Béroff, pianiste (2/5) - par : Philippe Cassard - A l'âge de 13 ans, le pianiste Michel Béroff se rend à Paris afin de poursuivre ses études musicales au CNSM, dans la classe de Pierre Sancan : " Ces années sont passées à toute vitesse !" Il en sort en 1966 avec un premier prix de piano. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du lundi 09 novembre 2020 : Michel Béroff (1/5) : "Mon père avait une passion pour la musique d'Olivier Messiaen" : durée : 00:25:06 - Michel Béroff, pianiste (1/5) - par : Philippe Cassard - Le pianiste Michel Béroff grandit à Epinal, dans une famille de mélomanes. Il commence à étudier le piano à sept ans, d'abord au conservatoire d'Epinal, puis à Nancy avec François Cholé. - réalisé par : Gilles Blanchard
  • Podcast du vendredi 06 novembre 2020 : François Bayle (5/5) : "J'ai essayé d'être un homme, plutôt qu'un compositeur" : durée : 00:25:21 - François Bayle, compositeur (5/5) - par : François Bonnet - Dernier volet de nos entretiens avec le compositeur François Bayle. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du jeudi 05 novembre 2020 : François Bayle (4/5) : "L'entrée en scène de la stéréophonie a créé de la place pour un nouvel imaginaire" : durée : 00:25:15 - François Bayle, compositeur (4/5) - par : François Bonnet - François Bayle explique l'importance qu'a eue l'arrivée de la stéréophonie dans son parcours de compositeur. Il revient ainsi sur la naissance de la musique acousmatique, et sur l'acousmonium, un orchestre de haut-parleurs qu'il conçoit en 1974. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mercredi 04 novembre 2020 : François Bayle (3/5) : "J'ai eu l'impression d'atteindre la cible que je recherchais depuis tant d'années" : durée : 00:25:17 - François Bayle, compositeur (3/5) - par : François Bonnet - Dans les années 1960, François Bayle quitte l'Education nationale pour devenir le secrétaire de Pierre Schaeffer au GRM. Parallèlement, il se rend tous les étés à Darmstadt et fait la connaissance de Pierre Boulez, John Cage, ou encore Karlheinz Stockhausen dont il suit les cours. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mardi 03 novembre 2020 : François Bayle (2/5) : "Pierre Schaeffer m'impressionne tellement que tout d'un coup, je m'endors" : durée : 00:25:14 - François Bayle, compositeur (2/5) - par : François Bonnet - Le compositeur François Bayle raconte son arrivée à Paris dans les années 1950, et ses débuts en tant qu'instituteur. Olivier Messiaen l'accepte comme auditeur dans son cours de composition au conservatoire pendant un an. Il fait ensuite la rencontre de Pierre Schaeffer... - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du lundi 02 novembre 2020 : François Bayle, compositeur (1/5) : durée : 00:25:06 - François Bayle, compositeur (1/5) - par : François Bonnet - Dans ce premier épisode des grands entretiens François Bayle évoque sa naissance et enfance à Madagascar, son départ pour Bordeaux au sortir de la guerre, ses années pensionnat et sa découverte de la musique par l'écoute de la radio. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du vendredi 30 octobre 2020 : Elena Bashkirova, pianiste (5/5) : durée : 00:25:09 - Elena Bashkirova, pianiste (5/5) - par : Corinne Schneider - Dans le dernier volet de nos grands entretiens, Elena Bashkirova parle de son travail aux côtés des chanteurs, de la parution de son dernier disque (« Impressions poétiques » op. 85 de Dvorak), et de ses projets à venir notamment à la Fondation Mendelssohn de Leipzig… - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du jeudi 29 octobre 2020 : Elena Bashkirova, pianiste (4/5) : durée : 00:25:09 - Elena Bashkirova, pianiste (4/5) - par : Corinne Schneider - Elena Bashkirova raconte la création du Festival international de musique de chambre de Jerusalem (1998), puis la création du Festival de musique de chambre du Musée Juif de Berlin (2012), dont elle est la directrice artistique et dans lesquels la création est mise en avant… - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mercredi 28 octobre 2020 : Elena Bashkirova, pianiste (3/5) : « je pense que j’ai réussi à ne pas être considérée comme "la femme de" » : durée : 00:25:12 - Elena Bashkirova, pianiste (3/5) - par : Corinne Schneider - Dans ce troisième épisode de nos grands entretiens, Elena Bashkirova raconte sa première rencontre avec Daniel Barenboim. Après la naissance de leurs deux fils également musiciens, elle décide d’arrêter sa carrière de soliste et trouve une réalisation personnelle dans la musique de chambre. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mardi 27 octobre 2020 : Elena Bashkirova, pianiste (2/5) : « Je crois en une force bien plus grande que les êtres humains » : durée : 00:25:03 - Elena Bashkirova, pianiste (2/5) - par : Corinne Schneider - Elena Bashkirova revient sur son mariage avec le violoniste Gidon Kremer, leur passage à l’Ouest et leur installation en France, puis leurs tournées internationales de concert comme partenaires de musique de chambre, avec ce souvenir particulier de leur première visite en Israël… - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du lundi 26 octobre 2020 : Elena Bashkirova, pianiste (1/5) : « Je dormais sous le piano de mon père » : durée : 00:25:05 - Elena Bashkirova, pianiste (1/5) - par : Corinne Schneider - Dans le premier volet de nos grands entretiens, la pianiste Elena Bashkirova évoque sa petite enfance à Moscou, ses premiers pas dans l’apprentissage de son instrument, l’enseignement reçu par son père Dmitri Bashkirov et son attirance pour les autres arts… - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du vendredi 23 octobre 2020 : Vincent Ségal (5/5) : "Jouer avec Ballaké Sissoko, c'est comme jouer avec un grand musicien : durée : 00:25:06 - Vincent Ségal, violoncelliste (5/5) - par : Judith Chaine - Dans ce dernier volet de nos entretiens, le violoncelliste Vincent Ségal revient sur le groupe Bumcello, un projet qu'il a développé avec le batteur et percussionniste Cyril Atef, et sur son duo avec le joueur de kora Ballaké Sissoko... - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du jeudi 22 octobre 2020 : Vincent Ségal (4/5) : "Il n'y a pas de plans, pas de choix... Tout vient comme des fractales !" : durée : 00:25:04 - Vincent Ségal, violoncelliste (4/5) - par : Judith Chaine - Le violoncelliste Vincent Ségal poursuit sa réflexion à propos du lien entre interprète et compositeur. Il raconte également son année d'études à la Banff Fine Art School au Canada en 1986. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mercredi 21 octobre 2020 : Vincent Ségal (3/5) : "Ma vie, c'est l'étude des musiques" : durée : 00:25:02 - Vincent Ségal, violoncelliste (3/5) - par : Judith Chaine - Dans ce troisième volet de nos entretiens, le violoncelliste Vincent Ségal revient sur ses années d’apprentissage au CNSM de Lyon, dans la classe du violoncelliste Jean Deplace - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mardi 20 octobre 2020 : Vincent Ségal (2/5) : "Le violoncelle était mon compagnon, et en même temps un poids" : durée : 00:25:10 - Vincent Ségal, violoncelliste (2/5) - par : Judith Chaine - Deuxième volet de nos entretiens avec le violoncelliste Vincent Ségal. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du lundi 19 octobre 2020 : Vincent Ségal (1/5) : "Mon père était fou de jazz et de classique" : durée : 00:25:10 - Vincent Ségal, violoncelliste (1/5) - par : Judith Chaine - Premier volet de nos entretiens avec le violoncelliste Vincent Ségal. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du vendredi 16 octobre 2020 : Pierre Hantaï (5/5) : "On apprend aux musiciens à se vendre ! Où est la musique là-dedans ?" : durée : 00:25:18 - Pierre Hantaï, claveciniste et chef d'orchestre (5/5) - par : Judith Chaine - Dernier volet de nos entretiens avec le claveciniste Pierre Hantaï. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du jeudi 15 octobre 2020 : Pierre Hantaï (4/5) : "Il faut faire la musique comme on la fait à la maison" : durée : 00:25:21 - Pierre Hantaï, claveciniste et chef d'orchestre (4/5) - par : Judith Chaine - Dans ce quatrième volet de nos entretiens, le claveciniste Pierre Hantaï nous parle de son rapport au moment du concert, et de sa pratique de l'enregistrement : "L'enregistrement, c'est l'occasion de laisser une trace avec une œuvre. On essaie d'approcher la perfection d'un moment." - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mercredi 14 octobre 2020 : Pierre Hantaï (3/5) : "Scarlatti, il fait tout voler en éclats" : durée : 00:25:01 - Pierre Hantaï, claveciniste et chef d'orchestre (3/5) - par : Judith Chaine - Le claveciniste Pierre Hantaï revient sur quelques grandes figures qui ont marqué son parcours de musicien : Sviatoslav Richter qu'il a écouté jouer Bach au piano étant enfant, et Jordi Savall avec qui il a travaillé, "presque le négatif de ce que je connaissais du nord de l’Europe". - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mardi 13 octobre 2020 : Pierre Hantaï (2/5) : "J'ai eu l'intuition que Gustav Leonhardt en savait plus que les autres" : durée : 00:25:20 - Pierre Hantaï, claveciniste et chef d'orchestre (2/5) - par : Judith Chaine - Pierre Hantaï raconte comment ses frères et lui découvrent les instruments anciens dans les années 1970. Il commence l'apprentissage du clavecin, d'abord en autodidacte puis à Paris avec Arthur Hass. Il rencontre par la suite Gustav Leonhardt, avec qui il étudie pendant deux ans à Amsterdam. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du lundi 12 octobre 2020 : Pierre Hantaï (1/5) : "Toute mon enfance a été baignée dans la peinture, et dans l'art en général" : durée : 00:25:16 - Pierre Hantaï, claveciniste et chef d'orchestre (1/5) - par : Judith Chaine - Dans ce premier volet de nos entretiens, Pierre Hantaï revient sur son enfance, du côté de Fontainebleau, entouré de ses parents, peintres tous les deux, et de ses 4 frères et sœurs. Après un premier amour pour la peinture, le claveciniste découvre la musique... - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du vendredi 09 octobre 2020 : Jean-Claude Casadesus (5/5) : "On n'est jamais tout seul avec la musique !" : durée : 00:25:08 - Jean-Claude Casadesus, chef d'orchestre (5/5) - par : Lionel Esparza - Jean-Claude Casadesus rend hommage à quelques grandes grandes figures musicales : le violoncelliste Mstislav Rostropovitch, et le compositeur Henri Dutilleux dont il enregistre la première Symphonie en 1977, un disque qui vaut à l'Orchestre de Lille le Grand Prix de l'Académie du disque. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du jeudi 08 octobre 2020 : Jean-Claude Casadesus (4) : "J'émigre dans le Nord avec le désir absolu de partager le miracle de la musique" : durée : 00:25:07 - Jean-Claude Casadesus, chef d'orchestre (4/5) - par : Lionel Esparza - En 1976, Jean-Claude Casadesus fonde l’Orchestre National de Lille, un orchestre symphonique qu'il dirige jusqu'en 2016. Il donne à cette formation une audience nationale et internationale majeure, et initie une politique de décloisonnement de la musique qui, aujourd’hui, apparaît comme visionnaire. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mercredi 07 octobre 2020 : Jean-Claude Casadesus (3/5) : "Etre au cœur de l'orchestre, ça vous apprend beaucoup de choses" : durée : 00:25:00 - Jean-Claude Casadesus, chef d'orchestre (3/5) - par : Lionel Esparza - Alors timbalier solo de l'Orchestre des Concerts Colonne, Jean-Claude Casadesus suit pendant 2 ans les cours de direction de son chef Pierre Dervaux : "Il nous apprenait le maintien, l'attitude face à l'orchestre." Il étudie ensuite avec Pierre Boulez à Bâle, qui lui enseigne "l'hyper-précision." - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mardi 06 octobre 2020 : Jean-Claude Casadesus (2/5) : "C'est Wagner qui a décidé que je serais chef d'orchestre !" : durée : 00:25:04 - Jean-Claude Casadesus, chef d'orchestre (2/5) - par : Lionel Esparza - Jean-Claude Casadesus découvre l'orchestre symphonique à l'âge de 12 ans, un soir où sa grand-mère l'emmène écouter les Concerts Colonne jouer la musique de Wagner. Sur les conseils de son cousin, le pianiste Robert Casadesus, il commence à étudier la percussion au Conservatoire de Paris. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du lundi 05 octobre 2020 : Jean-Claude Casadesus (1/5) : "Arthur Honegger m'a fait sauter sur ses genoux dans cette pièce" : durée : 00:25:02 - Jean-Claude Casadesus, chef d'orchestre (1/5) - par : Lionel Esparza - Issu d’une véritable dynastie d’artistes, Jean-Claude Casadesus s’est imposé dans les années 80 comme l’un des plus formidables animateurs de la vie musicale française. Dans ce premier épisode, il évoque son grand-père Henri Casadesus, compositeur et pasticheur, qui "a parcouru le monde entier." - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du vendredi 02 octobre 2020 : Karine Deshayes (5/5) : "Je suis malade en vacances, c’est pour ça que je n'en prends pas". : durée : 00:25:14 - Karine Deshayes, mezzo-soprano (5/5) - par : Saskia de Ville - Dernier volet de nos entretiens avec la mezzo-soprano Karine Deshayes. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du jeudi 01 octobre 2020 : Karine Deshayes (4/5) : "Quand on arrive sur le plateau et qu’on voit le mur humain devant, on fait waouh !" : durée : 00:25:18 - Karine Deshayes, mezzo-soprano (4/5) - par : Saskia de Ville - C'est l'entrée au sein de la Troupe de l’Opéra de Lyon en 1998 qui marque véritablement le début de la carrière de Karine Deshayes. Viendront ensuite les concours Voix d'or, Voix nouvelles et Operalia. La mezzo-soprano fait peu après ses débuts aux opéras de Toulouse, Bordeaux, Avignon... - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mercredi 30 septembre 2020 : Karine Deshayes (3/5) : "On a un instrument extraordinaire !" : durée : 00:25:07 - Karine Deshayes, mezzo-soprano (3/5) - par : Saskia de Ville - La mezzo-soprano Karine Deshayes décrit sa relation avec son professeur Mireille Alcantara, qu'elle a rencontré à 20 ans et qui la suit encore aujourd'hui. Elle revient aussi sur sa rencontre marquante avec la soprano Régine Crespin lors d'une série de Masterclasses en 2002, "un énorme cadeau." - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mardi 29 septembre 2020 : Karine Deshayes (2/5) : "A 25 ans, la voie s’est ouverte et c’était génial !" : durée : 00:25:01 - Karine Deshayes, mezzo-soprano (2/5) - par : Saskia de Ville - Karine Deshayes raconte ses années d'apprentissage du violon : "C'était l'horreur ! Je crois que pendant 5 ans je n’ai pas eu de plaisir." Elle commence le chant à l'âge de 14 ans, d'abord avec Yves Sautin, puis avec Mireille d’Alcantara au Conservatoire du 10ème arrondissement de Paris. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du lundi 28 septembre 2020 : Karine Deshayes (1/5) : "Mon papa était corniste" : durée : 00:25:18 - Karine Deshayes, mezzo-soprano (1/5) - par : Saskia de Ville - Née en 1972 à Rueil-Malmaison, la mezzo-soprano Karine Deshayes grandit dans les Hauts-de-Seine. Son père est musicien d'orchestre : "Dès l’âge de 4-5 ans il m’emmenait voir les concerts, c'est grâce à lui que j'ai découvert cet univers." Elle commence à apprendre le violon à l'âge de 8 ans. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du vendredi 25 septembre 2020 : Geoffroy Jourdain (5/5) : "J'aurais aimé être un explorateur !" : durée : 00:25:02 - Geoffroy Jourdain, chef de choeur (5/5) - par : Judith Chaine - Geoffroy Jourdain revient sur le spectacle "L'Ailleurs de l'autre", créé par Les Cris de Paris en 2014 au Musée du Quai Branly, dans lequel les interprètes reproduisent des chants de tradition orale du monde entier, d'après des enregistrements d'ethnomusicologues récoltés au cours du XXe siècle. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du jeudi 24 septembre 2020 : Geoffroy Jourdain (4/5) : "Ce qui m'intéresse, c'est la voix en général" : durée : 00:25:04 - Geoffroy Jourdain, chef de choeur (4/5) - par : Judith Chaine - Geoffroy Jourdain revient sur les différentes collaborations de son ensemble Les Cris de Paris avec le metteur en scène Benjamin Lazar, avec lequel il a développé une grande complicité, et "un intérêt commun pour le fait de dire "Je" à plusieurs." - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mercredi 23 septembre 2020 : Geoffroy Jourdain (3/5) : "Le Madrigal, c'est le laboratoire de l'opéra" : durée : 00:25:05 - Geoffroy Jourdain, chef de choeur (3/5) - par : Judith Chaine - Parallèlement à l'ensignement de Patrick Marco au CRR de Paris, Geoffroy Jourdain suit des cours au Centre d’Art polyphonique avec Pierre Cao, et se perfectionne à l'étranger avec les chefs Eric Ericson et Daniel Reuss. Il fonde son premier ensemble vocal, Vivete Felici, dédié à la musique ancienne. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du mardi 22 septembre 2020 : Geoffroy Jourdain (2/5) : "J'étais vraiment fasciné par cette musique !" : durée : 00:25:07 - Geoffroy Jourdain, chef de choeur (2/5) - par : Judith Chaine - Après avoir obtenu son baccalauréat, Geoffroy Jourdain se rend à Paris et entame des études de musicologie à la Sorbonne. Il commence aussi à diriger le chœur des Petits chanteurs d'Epinal où il a fait ses débuts. Il intègre plus tard la classe de direction de chœur de Patrick Marco au CRR de Paris. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du lundi 21 septembre 2020 : Geoffroy Jourdain (1/5) : "Il régnait chez nous un désir de musique permanent" : durée : 00:25:05 - Geoffroy Jourdain, chef de choeur (1/5) - par : Judith Chaine - Né en 1972, Geoffroy Jourdain grandit à Épinal dans une famille de 7 enfants. Il intègre à 11 ans la manécanterie des Petits Chanteurs à la Croix de Lorraine dirigée par Alain Bérat, et commence parallèlement à suivre les cours de l'Ecole de musique d’Épinal, en clavecin et analyse notamment. - réalisé par : Christine Amado
  • Podcast du vendredi 18 septembre 2020 : Édith Canat de Chizy (5/5) : "La musique de Beethoven est faite de surprises, d'énergie et de gestes" : durée : 00:25:06 - Édith Canat de Chizy (5/5) - par : Anne Montaron - La compositrice Edith Canat de Chizy passe une partie de son temps dans sa maison sur l’Ile de Ré. Quantité d’œuvres sont nées là ; la mer est une source d’inspiration constante dans la musique de la compositrice. Les murs de son appartement parisien sont recouverts de marines... - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du jeudi 17 septembre 2020 : Édith Canat de Chizy (4/5) : "J'aime bien écrire à flux tendu" : durée : 00:25:07 - Édith Canat de Chizy (4/5) - par : Anne Montaron - Quand Edith Canat de Chizy sort du Conservatoire de Paris, c’est le saut dans l’inconnu ! Heureusement, il y a la radio, qui très vite fait connaître sa musique. Sa partition pour orchestre Yell remporte la Tribune Internationale des Compositeurs. - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du mercredi 16 septembre 2020 : Édith Canat de Chizy (3/5) : "J'ai compris ce que c'était d'écrire de la musique !" : durée : 00:25:07 - Édith Canat de Chizy (3/5) - par : Anne Montaron - Au CNSM de Paris, Edith Canat de Chizy prend des cours de composition avec Ivo Malec. C’est aussi dans les murs du conservatoire qu’elle rencontre le compositeur Maurice Ohana, avec qui elle est restée très liée. - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du mardi 15 septembre 2020 : Édith Canat de Chizy (2/5) : "J'ai grandi dans un milieu extrêmement misogyne" : durée : 00:25:05 - Édith Canat de Chizy (2/5) - par : Anne Montaron - En 1969, Edith Canat de Chizy s’inscrit à l’Ecole du Louvre à Paris. Elle en gardera un lien fort à la peinture, qui sera une des lignes de force de son imaginaire musical. A 19 ans, elle quitte donc sa famille ("il fallait que je m'échappe !"). Ce saut dans l’inconnu n’est cependant pas facile. - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du lundi 14 septembre 2020 : Édith Canat de Chizy (1/5) : "On avait mis mon berceau à côté du piano de mes sœurs" : durée : 00:25:13 - Édith Canat de Chizy (1/5) - par : Anne Montaron - La compositrice Edith Canat de Chizy grandit à Lyon, dans une famille mélomane de la vieille aristocratie de la Presqu’île. Elle est initiée à la musique très tôt, et apprend notamment le violon, d'abord avec sa tante, puis avec Jeanne Gautier au Conservatoire. - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du vendredi 11 septembre 2020 : Jean-Philippe Collard (5/5) : "Aux Flâneries, j'arrive à me libérer de mon statut de pianiste" : durée : 00:25:20 - Jean-Philippe Collard (5/5) - par : Judith Chaine - Dernier volet de nos entretiens avec le pianiste Jean-Philippe Collard. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du jeudi 10 septembre 2020 : Jean-Philippe Collard (4/5) : "Cette vie, elle a toujours été maîtrisée. Il n'y a jamais eu d'à-coups" : durée : 00:25:16 - Jean-Philippe Collard (4/5) - par : Judith Chaine - Quatrième volet de nos entretiens avec le pianiste Jean-Philippe Collard. Il revient sur ses débuts sur la scène internationale, et raconte comment, au début des années 1970, Seiji Ozawa l'invite à jouer le Concerto en sol de Maurice Ravel à San Francisco... - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mercredi 09 septembre 2020 : Jean-Philippe Collard (3/5) "Pierre Sancan avait un pouvoir magique ! Je sentais qu'il avait confiance en moi" : durée : 00:25:09 - Jean-Philippe Collard (3/5) - par : Judith Chaine - Jean-Philippe Collard revient sur la personnalité de son professeur Pierre Sancan, qui le prépare aux concours dans les années 60. Après avoir fini cinquième au Concours Marguerite Long en 1969, il remporte le concours Cziffra en 70. Un prix qui lui permet de réaliser son premier enregistrement. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du mardi 08 septembre 2020 : Jean-Philippe Collard (2/5) : "J'ai commencé à aimer mon piano, il était temps !" : durée : 00:25:20 - Jean-Philippe Collard (2/5) - par : Judith Chaine - Les premiers pas de Jean-Philippe Collard au conservatoire de Paris sont difficiles. Il trouve les locaux sinistres, et n'apprécie pas les cours de son professeur Aline van Barentzen. "Je n'avais pas de méthode, pas de pédagogie, quant à la musique n'en parlons pas !" - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du lundi 07 septembre 2020 : Jean-Philippe Collard (1/5) : "Ma mère jouait bourgeoisement du piano" : durée : 00:25:19 - Jean-Philippe Collard (1/5) - par : Judith Chaine - Né en 1948, le pianiste Jean-Philippe Collard grandit en Champagne dans une famille de mélomanes. Il commence à prendre des leçons de piano à l'âge de 5 ans avec sa mère, puis à Epernay avec un professeur, et enfin avec la pianiste Aline van Barentzen, une ancienne élève de Marguerite Long. - réalisé par : Lionel Quantin
  • Podcast du vendredi 04 septembre 2020 : Amandine Beyer (5/5) : "C'est la chose la plus importante qui me soit arrivée musicalement dans ma vie" : durée : 00:25:10 - Amandine Beyer (5/5) - par : Judith Chaine - Amandine Beyer revient sur son expérience avec les chorégraphes et danseurs Anna Teresa de Keersmaeker et Boris Charmatz, à l’occasion du spectacle Partita 2 créé à Bruxelles en 2013. Une expérience qui a profondément marqué la violoniste. - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du jeudi 03 septembre 2020 : Amandine Beyer (4/5) : "L’essentiel dans la musique c’est de jouer, et non de gagner comme dans le sport" : durée : 00:25:07 - Amandine Beyer (4/5) - par : Judith Chaine - Entre son entrée à la Schola Cantorum de Bâle en 1995 et la fondation de Gli Incogniti en 2005, Amandine Beyer joue dans plusieurs ensembles de musique baroque : l'Ensemble 415, Café Zimmermann, La Fenice... En 2001, elle remporte le concours Vivaldi de Turin. - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du mercredi 02 septembre 2020 : Amandine Beyer (3/5) : "J’étais la reine de la cafétéria, de l'école, des répétitions ! C'était génial" : durée : 00:25:08 - Amandine Beyer (3/5) - par : Judith Chaine - Troisième volet de nos entretiens avec la violoniste Amandine Beyer. Son diplôme du CNSM de Paris en poche, elle se rend à Bâle et intègre Schola Cantorum, dans la classe de la violoniste baroque et fondatrice de l'Ensemble 415 Chiara Banchini : "A partir de là, c'était le Pérou ! J'ai adoré !" - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du mardi 01 septembre 2020 : Amandine Beyer (2/5) : "Tout ce que j'avais appris avait disparu. J'avais perdu la connexion avec la musique" : durée : 00:25:04 - Amandine Beyer (2/5) - par : Judith Chaine - Deuxième volet de nos entretiens avec la violoniste Amandine Beyer. Elle étudie le violon au Conservatoire d'Aix-en-Provence avec la violoniste italienne Aurélia Spadaro : "Elle m'a à peu près tout appris !" Et à 15 ans, elle se rend à Paris afin de continuer ses études au CNSM avec Sylvie Gazeau... - réalisé par : Marie Grout
  • Podcast du lundi 22 août 2016 : Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France : Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France
Podcasts france musique
376 vues